Mali: qui pour succéder à Intalla ag Attaher?

11
Mali: qui pour succéder à Intalla ag Attaher?
Le vieil Aménokal Intallah, puissant chef des Ifoghas à Kidal dans la cour de sa maison.
RFI / Claude Verlon

A Kidal, le chef coutumier Intalla ag Attaher, décédé jeudi soir, a été inhumé vendredi matin. Si pour le moment, le temps est aux commémorations, tout Kidal est impatient de connaitre son nouveau chef coutumier.

La tradition est précise. C’est normalement à la suite d’une réunion des chefs de fractions de toute la région que le nouvel aménokal doit être désigné. Et si aucune règle n’impose une succession familiale, ce sont pour le moment deux des trois fils de feu Intalla ag Attaher qui sont pressentis.

« Depuis 2011, c’est Alghabass, le plus jeune de la fratrie, qui est le plus souvent cité, car il est très actif, très dynamique », indique un sage de Kidal. « Mais son rapprochement, un temps, avec les jihadistes et Iyad ag Ghali peut changer la donne », poursuit-il. Car le premier rôle de l’aménokal est de représenter la population. « Toute la population, estime ainsi un jeune chômeur. Et pas ceux qui cherchaient à un moment à imposer la charia ».

Le second candidat est Mohamed, l’aîné des trois frères. « Pour moi, c’est un bon choix, car il est dans la lignée de son père », explique un religieux. « Il est plus calme et posé que son petit frère », ajoute un commerçant. Normalement, la règle veut qu’avant sa mort, l’aménokal ait donné son choix à l’oral devant témoin. Un choix important, mais pas définitif, car comme le rappelle un doyen, « le temps ne s’est pas arrêté et c’est aux vivants de décider ».

[Intalla ag Attaher] était un personnage qu’on pourrait quasiment considérer comme historique.
Pierre BoilleyChercheur et spécialiste du nord du Mali et de la communauté tamachek19/12/2014 – par Guillaume Thibault

Écouter

 

Par RFI

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Allahou akbar, allahou akbar, nous ainsi que ceux qui sont en train de se démener comme de beaux diables pour diviser le Mali, sommes dans le mensonge mais lui, là où il est, il fait face à la vérité aujourd’hui. tous ceux qui veulent du mal au Mali, qu’Allah se mette entre eux et nous.
    Qu’Allah bénisse le Mali.

  2. A quand dans notre pays ont va arrêtes de protéger des gens soit disant que des chef traditionnel ce mr a passer toute sa vie sur le dos de l’état malien a cause de son titre de chef traditionnel il a toujours soutenu la révolution et tout nos dirigeants était au courant de ses faits et gestes personne ne disait rien par peur

  3. RFI, condoléances pour la famille du défunt, nos prières pour le repos de son âme. l’humain ne peut pas se mettre à la place de DIEU, le tout puissant pour imaginer le sort d’un autre humain décédé.
    Intalla est certes un personnage historique parce qu’il exerce la fonction de “Amalokall” des touaregs Ifoghas de Kidal, même pas tous le touaregs de la région de Kidal comme vous l’affirmez. ce type de personnage fait légion au Mali. je vous cite le “Hombori Koy”, Le Hogon des “Dogonon”, le Cadi et l’Amiro des songhoi, etc. il en existe chez les arabes et les Kountas. Et pourtant, il a été le seul à qui l’Etat malien a accordé des privilèges pour que le caractère minoritaire de sa tribu ne soient un handicap. mais en réalité il a été toujours à la base des rébellions des touaregs Ifoghas de Kidal.quelle que part il a trahi le Mali et le peuple malien qui a accepté que l’Etat malien lui accorde ces privilèges, lui et sa famille. Un de ses enfants dirige le HCUA et Iyad est son neveu

  4. …seule la tribu touareg a régler c pb…qd 1 hogon du pays dogon décéde il n´ya pas tt ce tintamarre et au pays dogon les conditions d vie sont dures aussi.Cést regrettable q´1 chef coutumier d notre pays s´illustre en cautionnant moralement les rebellions contre son pays…qd bien même ts ses enfants aient bénéficiés des + gd largesses d l´Etat…q´il soit heureux d n pas voir vivant l Mali divisé!Enfin peu importe apres 1 mort…q Dieu lui accorde l repos d l´âme…

  5. la mort du prochain effraie ceux qui ont un terrible effroi de leur prochaine mort…la peur de la mort ne sauve pas de la mort !

    👿 Après avoir lu les dernières volontés de ce vieux bandits : http://www.maliweb.net/la-situation-politique-et-securitaire-au-nord/mali-intalla-ag-attaher-lamanokal-kidal-seule-maniere-garantir-paix-definitive-cest-division-du-pays-705892.html

    Père spirituel de toutes les rebellions dans le Nord de notre pays,
    sa mort fera beaucoup de bien au Mali qu’il haïssait durant toute son existence…

    Alors qui succédera sur le trône (le perchoir) du vieux vautours ?

    Le Mali restera entier, tandis que tous ses ennemis seront démolis par les hommes ou anéantis par la main de la justice suprême…Amen ! 😉

    • Tu es un petit mécréant et méchant. Toi c’est ta haine qui vas te tuer et te diriger tout droit à l’enfer si tu ne change pas ta façon de respecter l’autre!!!! Tu ne peux être patriote et avoir des tels écarts de langage pour un défunt quelqu’il soit. Travaille, investi toi pour la cohésion et si tu veux, engage toi, au front pour ton pays!!! Laisse le clavier de ton ordi et va faire un séjour dans l’adrar. Si tu aime ton pays il faut le connaître d’abord ensuite apprend à aimer sa diversité et toutes les différences.

  6. Tu as parfaitement raison, nul ne doit se réjouir de la mort de quelqu’un.
    Paix à son âme.

  7. Bonjour, mon frère! pensez vous que c’est tous criminels que le Mali poursuit? sinon il n’aura pas de place pour les héberger. Sachez aussi que le Mali libère même les criminels qu’il a pris. Ceci veut tout dire.

  8. Je vois que la mort de ce viel homme déchaîne les passions sur internet!

    Mais souvenons-nous que c’est de la mort qu’il s’agit et la mort d’un homme.

    Qu’il fut chef coutumier (ce qui est un fait indiscutable) ou bandit de grand chemin (pour d’autres, ce que j’en doute) c’est quelqu’un qui est parti pour de bon.

    Une seule question à ceux qui le considèrent comme “assassin” ou le traitent de tous les noms et le souhaitent aller dans “l’enfer”:

    CE VIEL INTALLAH ÉTAIT IL RECHERCHÉ PAR LA JUSTICE MALIENNE POUR UN CRIME QUEL QU’IL SOIT?

    La réponse est claire et nette: C’EST NON!

    Donc comment voulez-vous nous faire croire que quelqu’un qui fut chef coutumier touareg pendant plus de 50 ans et qui a vécu plus de 5 rébellions touareg contre le Mali, n’ait jamais été inquiété par la justice de son pays alors que la rébellion est réprimée par nos lois?

    Avons-nous une justice digne de ce nom dans notre pays?

    Et sans justice comment voulez-vous construire un État et une nation?

    Il faut d’abord s’en prendre à ceux qui empêchent l’avènement d’un État fort chez nous.

    Et ils sont connus de nous tous:

    CE SONT NOS DIRIGEANTS CORROMPUS QUI ABUSENT DE NOTRE PEUPLE DEPUIS PLUS DE 40 ANS.

    Sans armée digne et sans justice digne il y aura toujours des rébellions au Mali.

    Et ceux qui se rebellent le savent très bien.

    Un chef coutumier très âgé et sans force physique dans une région où l’État même se fait chasser régulièrement et proprement par des voyous armés ne peut que suivre ces mêmes voyous s’il veut rester leur chef.

    C’est ce que Intallah a semblé faire et c’est ce que font bon nombre d’intellectuels touareg des régions nord du Mali qui ne sont pas forcément et fondamentalement d’accord avec ceux qui prennent les armes contre le Mali.

    Mais si les dirigeants du Mali ne font rien pour rendre l’État malien plus fort et constituer un rempart contre le banditisme des voyous écervelés qui prennent des armes au gré de leur humeur, comment voulez-vous que des vieillards et des intellectuels sans force leur empêchent de le faire?

    Tout le monde, même les pires voyous du Mnla savent qu’aucun État Azamerdier n’est viable au nord de notre pays.

    L’Algérie et le Niger n’en veulent pas non plus car ils ont aussi leur touareg et ça peut leur donner des mauvaises idées et ils l’ont fait savoir à la France et à l’ONU et ont déjà mis en garde tout le monde contre une telle folie.

    Mais certains milieux politiques en Europe et certains militaires francais continuent de croire aux voyous du Mnla parce qu’ils sont plus visibles et plus crédibles à leurs yeux que nos dirigeants corrompus qui n’ont pas honte de mentir même si les voyous du Mnla mentent autant sinon plus.

    Je vais être clair avec chaque malien et chaque malienne:

    PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN ET OBLIGEONS NOS DIRIGEANTS CORROMPUS À ETRE DES DIRIGEANTS SÉRIEUX ET TRAVAILLEURS.

    Sans sérieux et sans travail nous n’aurons ni armée DIGNE ni justice DIGNE ni école DIGNE ni cadre de vie DIGNE.

    Et sans ces préalables nous aurons toujours des voyous qui viendront se rebeller contre nous et nous humilier comme bon leur semblent.

    QUI SE SOUCIE ACTUELLEMENT DE L’ÉDUCATION DES ENFANTS DE KIDAL?

    Et sans éducation républicaine digne, comment voulez-vous qu’ils ne deviennent pas des voyous armés, un jour, comme ceux du Mnla d’aujourd’hui?

    Aujourd’hui chez nous, le mal c’est IBKON et sa politique inconsciente et dévastatrice de népotisme, de surfacturations et de vol de nos deniers publics et sa promotion de l’impunité tant des voleurs de la république que des criminels du terrorisme international chez nous.

    Il faut mettre un terme IMMÉDIATEMENT à cette politique d’échec de l’IBKON pour espérer avoir un État fort au Mali.

    Sans cela nous nous leurrons sur tout et nous nous leurrons sur notre pays.

    Toutes mes condoléances une fois de plus à la communauté touareg du Mali, singulièrement à celle de Kidal et dors en paix encore Viel Intallah.

    Salute.

      • KOROTUMU

        Montres-moi une seule ligne qui est inutile ou qui n’est pas vraie dans ce long post ! Nous ne pourrons pas trouver une solution a nos problemes sans passer par la, c’est-a-dire dire les choses telles qu’elles sont. TOUT COMMENCE PAR LA!!

Comments are closed.