Mali: à la télévision, IBK condamne les violences à Kidal

4
Mali: à la télévision, IBK condamne les violences à Kidal
Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République

Dans une intervention télévisée ce lundi soir, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a fermement condamné les violences et les rebelles touaregs qui, affirme-t-il, se sont coalisés avec les groupes islamistes. Le président a néanmoins laissé la porte ouverte au dialogue.

 

Dans son adresse à la nation, le président IBK accuse les rebelles touaregs d’avoir violé le cessez-le-feu et donc les accords signés à Ouagadougou. « Les rebelles touaregs se sont à nouveau coalisés avec les mouvements jihadistes », estime le chef d’État malien qui laisse entendre au passage que si tous ces groupes armés ont une si grande liberté d’action sur le terrain, c’est aussi parce que les forces internationales présentes au Mali ne font pas tout ce qu’elles devraient faire.

 

 

IKB, vêtu d’une tenue traditionnelle et portant sur la tête un bonnet blanc, a par ailleurs rendu hommage aux serviteurs de l’État malien tués au combat ou froidement assassiné à Kidal. Avant de prévenir : « ce crime odieux ne restera pas impuni ». Et comme pour justifier l’arrivée à Kidal d’un important renfort de troupes, le président a affirmé lors de son intervention que l’armée malienne accomplira sa mission sur tout le territoire national.

 

 

Mais le chef d’État malien n’est pas que dans une logique de guerre ; il est prêt à retourner à la table des négociations et invite toutes les parties à respecter leurs engagements.

 

par RFI

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. ce discours était insipide parce qu'il ne contient rien des actions concrètes à mener contre les rebelles.le cas de Kidal doit être traité comme Israël et la Palestine.une balle pour un cailloux,une ogive pour une balle

  2. ce discours était insipide parce qu'il ne contient rien des actions concrètes à mener contre les rebelles.le cas de Kidal doit être traité comme Israël et la Palestine

  3. c’est pas la première fois qu’est ce qu’on attend:tout le monde a condamnez ces actes,nous aussi
    c’est tout ce qu’on peut faire ?
    de toute les façons si vous refusez de vous battre,eux n’hésiterons jamais de vous égorger
    pourquoi ce manque d’engagement de la part de nos militaires;on tue vos compagnons et le soleil se lève et se couche sans qu’il se passe quoi que se soit et cela durant des années des décennies pourquoi ce manque de courage? est ce que vous êtes la bas pour être égorger;si vous n’êtes pas la pour ça.au moins battez vous pour défendre votre propre vie il ne faut jamais rentrer dans le jeu de votre ennemies
    tout le monde sait leur systèmes il frappent pour toujours dissuader
    et ils savent toujours faire une pause avec l’armée malienne
    et nous on les suit toujours par peur il faut un peut se rendre a l’évidence.je vous en pris assumez vos devoirs de militaire protéger la vie des citoyens et de leur biens s’il vous plais réveillez vous, ça fait honte a tout les maliens

Comments are closed.