Mali: Traoré prêt à discuter décentralisation avec le MNLA, pas d’autonomie

64
Samedi 27 avril 2013. CICB : forum national sur la gestion de la crise du nord du Mali présidé par le président de la république Dioncounda Traoré
Samedi 27 avril 2013. CICB : forum national sur la gestion de la crise du nord du Mali présidé par le président de la république Dioncounda Traoré

Le président malien de transition, Dioncounda Traoré, a affirmé jeudi qu’il était prêt à dialoguer avec les autonomistes touareg du MNLA qui occupent Kidal (nord-est), prônant la mise en oeuvre de la décentralisation tout en excluant une autonomie du Nord du Mali.

 

 

« Nous sommes obligés de parler le MNLA, de dialoguer avec eux, parce que ce sont des compatriotes, des Maliens et dès lors que nous parlons d’intégrité territoriale et d’unité nationale, par définition, nous sommes obligés de parler avec tous les Maliens, de dialoguer avec tous les Maliens », a-t-il assuré sur l’antenne d’Euronews.

 

 

« Ceux qui sont à Kidal, qui s’intitulent aujourd’hui MNLA – nous sommes conscients que sous le signe MNLA aujourd’hui, il y a bien plus que le MNLA originel, il y a des transfuges d’Ansar Dine – mais pour peu qu’ils renoncent à leurs velléités indépendantistes, qu’ils s’engagent à respecter la laïcité de l’Etat, qu’ils s’engagent également dans le processus électoral, nous sommes prêts à parler avec eux sur toutes les autres questions qui peuvent les intéresser », a-t-il poursuivi.

 

 

Interrogé sur la possibilité d’une autonomie d’une partie du Nord du Mali, il s’est montré hostile à cette idée: « Nous n’allons pas jusque là, nous pensons que dans notre processus de décentralisation existent tous les éléments pour régler la question du Nord. Si la décentralisation est mise en oeuvre correctement, tout le monde y trouvera son compte », a promis Dioncounda Traoré.

 

 

Alors qu’une conférence de pays donateurs a mobilisé mercredi à Bruxelles environ 3,25 milliards d’euros pour aider le Mali à relancer son économie et ses institutions, Dioncounda Traoré a de nouveau promis de « veiller à ce que chaque euro aille là où il doit aller ».

 

 

Le premier tour de l’élection présidentielle au Mali, réclamé par la communauté internationale, est prévu à partir du 28 juillet, alors que la zone de Kidal est occupée par le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et que des groupes jihadistes commettent ponctuellement des attentats.

 

 

« Le Mali est confronté à une somme de problèmes extrêmement profonds, et qu’une transition ne peut pas régler. Plus tôt la transition prendra fin, plus tôt les vrais problèmes seront pris en charge. Ce n’est qu’un gouvernement issu d’élections, disposant de plus de légitimité et de temps, qui peut s’occuper du développement du pays », a jugé M. Traoré, qui ne sera pas candidat à l’élection.

 

 

L’Etat malien est actuellement dirigé par des autorités de transition nommées à la suite d’un putsch militaire en mars 2012 ayant renversé le régime du président Amadou Toumani Touré et précipité la chute du nord du pays aux mains des jihadistes.

 

 

Le président François Hollande a pris jeudi l’engagement que les Maliens pourront voter « partout », lors de l’élection présidentielle.

 

 

L’armée française est intervenue à partir du 11 janvier contre les groupes islamistes armés, qui occupaient le Nord du pays. Le MNLA, rébellion touareg laïque qui a renoncé à sa revendication d’indépendance du Nord malien, avait combattu aux côtés des groupes islamistes contre l’armée malienne en 2012, avant d’être évincé dans la région par ses ex-alliés.

 

PARTAGER

64 COMMENTAIRES

  1. Chere monsieur , si la france s interposer c est de ne pas avoir ,ou etre responsable d un bavure meurtrie entre le mnla et l arme malienne , l integrite territoire du mali n est pas a discuter , on dialogue pas avec les armes , l etat malien a raison ,les 3 regles sont les suivant ( desarmer -dialogue – justice ) tel sont nos maitre mot — l autonomie au nord mali aggraverai la situation , le probleme est les autre ethnies surtout majoritaire n accepterons pas . Le mnla dans ses discours n a jamais parler de referendum , parcequ ils savent que ce sera solde par une defaite sanglante a 95/100 ..ils disent le mali les a oublies , mais le mali est pauvre , en plus les autres regions sont dans le meme cas , mais il arrive a cree de la richesse , moi je dis au touareg de kidal ses pas avec de l elevage qu on va s ensortir , ou 2 famille qui dis au autre de prendre des armes contre l etat . L histoire nous dira que les tort et soufrance qui on eu l ethnies bellah sera pas enpute au touareg

  2. Mon cher Amadou.Vous trouvez serieux pour un état de négocier avec des terroristes contre qui sa propre justice a lancé des mandats d’arrêt internationaux?Dionkounda est un molasse qui n’a pas été choisi par hasard par les médiateurs à la crise malienne.Si nous acceptons d’aller à la table de négociation sous la pression de la France sans une reconquête totale de notre territoire, NOUS ALLONS LE REGRETTER POUR TOUJOURS!Ils vont bientôt nous imposer un visa d’entrée à Kidal.Dionkounda TRAORE doit démissionner pour laisser sa place à un président (civil ou militaire)PLUS FERME!Le mec se laisse manipulé par Hollande et impose à notre peuple de négocier avec des bandits qui sont à l’origine du désordre et qui ont égorgé nos soldats!S’il signe un accord avec ces bandits sans l’aval de notre peuple, le “niama” des leurs victimes lui reservera une surprise plus désagréable encore que celle de son passage à tabac par les populations en colère! 👿 👿 👿 👿

  3. Arretent mes chere compatriote , dialogue veut pas dire qu ils aura pas de justice pour tous ce qui on fait tort au mali . Rien ne restera inpunie , oui le mnla ,ses des malien , mais chacun d eux doit repondre de ses act commis contre l etat ,la valeur de la republique passe avant tous , ethnies ,ou traditions ou couleurs de peau , chaque citoyen a le droit de greve , manifeste , ou faire meme une greve de la fin , mais on n a aucune cas , le droit de prendre des armes contre l etat , le degat est enorme et le traumatisme restera encore visible , notre union doit etre solidaire face au defit majeur qui nous attend , et nous devont pas deshonore les ferveurs et l enthousiasme du monde entier a notre egard , tous les aident de nos amies africains , le tchad , a nos amies europeens , oui la france , a nos amies americains , vive la paix abat le terrorisme , kankou moussa n a pas attendu le mujao ni alkaida pour aller a mecque

  4. Il est vraiment temps que tous les maliens se lèvent pour s’opposer au diktat de Hollande pour la manipulation de l’épouvantail Dioncounda au sujet du Mnla. Ces discours à 45 degré de Dioncounda est un chèque en blanc donné aux zazareveurs et ce sont les maliens qui doivent prendre la relève de la defense de l’intégrité du territoire malien. Quelle bizarrerie des autorités maliennes à dialoguer avec des gens à qui elles ont lancés des mandats d’arrêt.Quelle honte et quel traître ce Dioncoounda du clan ATT.

  5. ”Nous sommes obligés de parler le MNLA, de dialoguer avec eux, parce que ce sont des compatriotes, des Maliens et dès lors que nous parlons d’intégrité territoriale et d’unité nationale, par définition, nous sommes obligés de parler avec tous les Maliens, de dialoguer avec tous les Maliens”. Cela voudrait-il dire que quand on est malien, on peut tout se permettre?

  6. AU DIABLE, le dialogue, la negociation avec le MNLA.
    MUDIT soit CELUI qui va s’assoir avec les brigands, les violeurs les voleurs, les hors la loi, les terroristes, les racistes et ignoble Mnlistes. Pourquoi mes freres de Kayes, ou la chaleur a une certaine epoque jete meme les margouillat sur la route de l’exile, ne se revolteront pas contre leur “sort?” Pourquoi les Tamasheqs noirs “bellah” ne prendront pas les armes pour s’affranchir d’un esclavage sur lequel le monde ferme les yeux?
    CE SONT CEUX QUI PRENNENT LES ARMES, CEUX QUI ont DETRUISE (Amadou boli le fuyard Sanogo, et les Nabab du MNLA qui se la couleront douce tres bientot dans nos rues).
    JE PLAIND LE MALI, LES SOLDATS Morts et blesses, LE COL DIDIER, GAMOU ET TOUS CEUX QUI CROIENT ENCORE A L’HONNEUR.
    Maudit soit Blaise Compaore: S’IL AVAIT LAISSE LE MUJAO REGLE LES COMPTES AU CHEFS DU mnla, ON EN SERAIT PAS LA A PARLER NEGOCIATION. il a envoye son avion les prendre et les sauver: POURQUOI? POURQUOI? POURQUOI?

    • Le MNLA est dans leur droit de defendre ses intérêts qui sont en autres les interets du peuple de l’Azawad. Les elements du MNLA n’ont pris les armes sans en savoir les conséquences de la guerre qui sont désastreuse. L’injustice est partout au Mali mais inégale dans les regions recules touaregs ou il nya ni écoles encores moins les soins de santé, les gens sont laisses au sort de la nature . le MNLA n’est pas la premiere révolte touareg et ne sera la derniere tant que la justice ne soit fait pour l’ensemble de l’Azawad. le terroristes etaient la au Mali dans l’azawad et cooperaient ( traffic de drogues) avec les autorites Maliennes. Faite une révolution au Mali partout pour quil ai un changement , un Mali meilleur ou les dirigens sont vraiment elus pas imposes a la population. Levez vous pour un changement meilleur. les questions a poser sont peut etre pouquoi le Mali qui est un état démocratique s’est effondre en quelques mois ? Pourquoi les touaregs se révoltent ?

  7. Moussa ag et les autres inconscients qui continuent a’ nous casser les oreilles, WE MUST CUT OUR LOSSES!!!! Les negociations constituent la voie necessaire pour sortir de l’impasse! LE MALI N’EXISTE PAS DANS LE VIDE ET NOUS NE POUVONS PAS DEFIER LES MONDE ENTIER.
    SOYONS PRAGMATIQUES, REALISTES ET SAGES!!!!
    Nos braves soldats qui sont morts a’ Aguelhoc et dans d’autres zones de combat ne seront jamais oublie’s. La meilleure maniere d’honnorer leurs memoires est de travailler pour avoir un MALI, UNI, FORT, DEVELOPPE’ ET RECONCILIE’ AVEC LUI MEME!!!!
    LES INSULTES, LES SLOGANS VIDES ET LE NATIONALISME DEPLACE’ NE NOUS INTERESSENT PAS!!!! NOTRE PEUPLE VEUT LA PAIX!!!! TROUVONS LA OU’ QU’ELLE SOIT!!!!!

    • @CAPI de MW qui dit….

      “Moussa ag et les autres inconscients qui continuent a’ nous casser les oreilles…”

      SI L’INCONSCIENCE C’EST S’OPPOSER AUX PRISES D’ARMES … DENONCER L’IMPUNITÉ … L’IRRESPONSABILITÉ … ET LA RECOMPENSE DES CRIMINELS…JE PRÉFÈRE MOURIR INCONSCIENT…

      D’ailleurs tes propos sont des compliments … venant d’un crétin qui chantait tous les jours le suivant

      Aucun soldat malien ne doit mourir pour des dunes de sable et les tempêtes de sable de Moussa Ag” quand l’armée a fuit en laissant derrière eux les 2/3 du pays et nos frères et sœurs aux mains de l’ennemi sanguinaire …

      le même crétin qui se bat plus pour l’autonomie que les maudits apatrides du MNLA …le même crétin qui appelle BONNIE & CLYDE fuyards de KOULOUBA …tantie LOBBO et tonton ATT …

      le même crétin dont les siens ont profité de tous les régimes depuis GMT …et qui prétend que le maudit sanguinaire de GMT est un saint ….

      Va avec tes BÊTISES MALHONNÊTES …ce que nous on dit est écrit dans les textes et la constitution du pays …pas le résultat des fantasmes d’un cancre dont 6 universités n’ont mené qu’à un désastre intellectuel et un ego injustifié …

      Moussa Ag,…qui rappel au CAPI qu’il y’a “INCONSCIENCE” … et “INCONSCIENCE”…et le laissé juger …CANCRE … HEUREUSEMENT QUE TU ES MON AMI….

  8. donc blanche neige un blanc ta niké koi et puis tu as eu une fille avec lui et puis cè toi qui te comporte comme une vrai digne fille de l’afrique

  9. Lautonomie est bien “une bonne idée en soi en tant que telle si elle est une nécessité dans des conditions précises bien déterminées”. Mais il faudra faire la part des choses car il n’y a qu’une ligne fine entre l’autonomie et l’independance.
    Dans le cas ” Mali versus MNLA” , elle n’est pas une bonne idée car il faut avoir les moyens de cette politique et elle sera un mauvais précedent dans l’histoire de ce pays.

  10. A ce rythme on risque de tomber encore dans le cercle vicieux des accord bidons.

    Ces accords qui lavent ceux qui ont pris les armes contre leur pays en complicité avec des mains cachées et les transforment en super-citoyens non régis par les lois de la république mais plutôt par des accords.

    Ces mêmes bandits vont encore reprendre les armes sous prétextes que les accords ne sont pas respectes.

    On est en plein dans le cercle vicieux……

  11. LE MNLA EST UN GROUPUSCULE DE TOUAREGS MAUDITS QUI TROUVERONT LE PEUPLE MALIEN DANS SA DIVERSITE ETHNIQUE PRET A LES REFOULER HORS DU TERRITOIRE NATIONAL. 😥

    • @ANNA……………et Sanogo c’est pas un groupuscule ?? 😉 non plutot un tubercule 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  12. Le coup d´etat n´est pas la cause de l´occupation du nord du Mali par les Djihadistes. Avec ou sans ce coup d´etat le nord allait etre occupé par le MNLA et les djihadistes et permettre à ATT de suspendre les elections prévues et continuer à rester président pour résoudre le problème du nord.

  13. Kidal, ou l’échec d’une transition politique inutile

    Le 10 janvier 2013, en écrivant dans la panique la peur au ventre, à François Hollande une demande d’intervention militaire d’urgence pour repousser l’assaut des islamistes en furie sur Konna, le président Dioncounda, bande les plaies d’une transition politique inutile mais ne guérit pas le Mali de la folie des putschistes du 22 mars 2012.

    Le laxisme des régimes ATT et Alpha avait créé les conditions d’une insécurité permanente au nord de notre pays.

    La gestion calamiteuse, des généraux de salons d’ATT, et le lombrilisme myopique stratégique du très étoilé général ATT du laisser-faire et du laisser-aller, avait fait d’ Iyad Ag Ghali, Ag Bahanga et de leurs lieutenants et apôtres du crime organisé des super citoyens maliens du hors-la-loi.

    La guerre mal préparée et mal menée contre Kadhafi par le président Sarkozy et de ses va-t-en-guerre des “philosophe(s) à la chemise ouverte” de Bernard Henry Lévy, avait fait du Sahel le nouveau magma du terrorisme international.

    Les conditions étaient réunies pour que toute maison mal construite fasse le frais de la nouvelle tempête du Sahel.

    La Mauritanie d’Ould Abdel Aziz se bat avec les moyens du bord, le Niger veille à sa sécurité de manière remarquable, l’Algérie ne bandine pas comme toujours, mais le Mali s’en dort derrière un cinquantenaire bidon et un mythe appelé armée malienne.

    Dans ces conditions le Poste de commandement, PC de Gao conduit par les généraux Kalifa et Poudiougou, est incapable de tenir Menaka, Andaranboukane, Tessalit et Leré.

    Car une coalition terroriste et narco cohortes, ont juré de mettre le grappin sur le septentrion malien devenu la nouvelle terre promise du crime organisé.

    Des opportunistes et apatrides touareg s’engouffrent dans la brèche , avec Mnla et Ansardine, pour mijoter une cuisine indépendantiste et islamiste à la sauce terroriste.

    L’armée perd les villes frontières du nord, dans ses replis tactiques à répétition, mais garde les chefs lieu de région quoi que extrêmement menacés, dans le sillage des massacres d’Aguelhoc, le Waterloo non préparé d’ATT.

    Des officiers subalternes, menteurs et fuyards, traumatisés par la faute technique d’ATT et ses généraux à Aguellhoc et Tessalit, embobinent les hommes de rang mal formés, mal équipés et mal informés, dans une aventure suicidaire, qui ne va pas tarder à casser la chaîne de commandement de l’armée malienne au plus mauvais moment de la guerre de 2012, à partir du 21 mars.

    La seule charpente de la maison Mali qui résistait jusqu’à présent à la tempête du Sahel, s’écroule enfin, c’est à dire la coopération et le soutien international à une nation mal préparée à défendre ses 1241000 km² et à gérer ses conflits internes.

    Frontières fermées, sanctions Cedeao, déchirures entre pro et anti junte, naissance des nouveaux opportunistes politiques et associatifs à bamako, désorganisation complète de l’armée, guerres intestines dans l’armée et dans la police, médiation hésitante de la Cedeao, suspension de la coopération financière et militaire internationale, la boîte de Pandore de Kati, divise le Mali, fait perdre les 3 régions du nord en 10 jours (record mondial), et crée les conditions d’une transition politique inutile et dangereuse pour le Mali.

    Pourtant les acteurs de cette transition politique inutile, sont convaincus qu’ils viennent de “sauver” le Mali par leur coup d’état stupide et leur “accord-cadre” sorti tout droit sous les fauteuils présidentiels du Burkina Faso, qui installe carrément son Djibril Bassolé à Bamako, pour administrer un Mali à terre entre putschistes se sentant “De Gaulle” et un mouvement démocratique, d’une inconscience double décennale rare, regroupé au sein du FDR, des opportunistes à peau dure et aux dents longues du Copam, du Mp22, d’IBK 2012, du yerewoloton…

    Un astro physicien d’une ambition décalée, atteint par un chauvinisme malsain, pourtant adopté par l’oncle Sam d’une démocratie bicentenaire, se laisse entraîné dans une croisade anti constitution du Mali, collabore avec les hors-la-loi de Kati avec leur bijou préféré, appelé accord-cadre.

    Ce premier ministre, quelque peu agité, de “la guerre qui met fin à la guerre”, spécialisé dans ” je ne démissionnerai pas”, affronte la communauté internationale quand au rétablissement véritable de l’ordre constitutionnel normal au Mali.

    Mais imbu de sa personne comme “Korè Dougakoro” en digne ségovien, il ne va pas tarder à sortir, nuitamment, par les fenêtres d’une transition politique inutile et dangereuse pour le Mali.

    “Game over for pathfinder program for malian mars planet policy”!
    Entre temps le nord du Mali croule sous la Charia raciste et esclavagiste et les humiliations de la pire espèce sans compter les pertes inestimables des patrimoines culturels mondiaux de l’Unesco à Tombouctou.

    Le Mnla, fanfaron indépendantiste, est chassé comme un vulgaire malpropre par ses alliés islamistes à Gao, Ansongo, Menaka et Halil, jusqu’à ce que les communiqués de leur république Internet de l’Azawad soient signés à partir des palaces de Ouaga 2000.

    Ah fascinant Ouaga des dialogues inter maliens de la honte qui a vu en avril 2012, la crème de la société civile malienne, de la classe politique et de l’armée malienne aller quémander une soupe burkinabé de la paix impossible sous les regards enturbanés des nouveaux apatrides du Mnla et d’ansardine.

    Oh que j’ai honte!

    Ça tourne et ça se retourne, le De Gaulle de Kati, spécialisé dans l’accompagnement triomphal des armes débloquées de Conakry à travers les rues de Bamako, mais totalement invisible, incolore et inodore lors des attaques islamistes de Konna, ne daigne pas prendre la première ligne des fronts de Diabali et de Sevaré.

    Trop dangereux pour quelqu’un qui aime les V8, les fauteuils bourrés des bureaux climatisés et qui vise 4 millions de FCFA mensuels pour essayer de passer d’un professeur d’anglais dans l’armée malienne, en réformateur vedette d’un comité militaire machin, auréolé de son amnistie pour ses crimes à répétition en république du Mali.

    Pourtant il lâche une Sécurité d’état taille à sa coupe, à l’assaut des politiques et des journalistes dans l’exercice de leurs fonctions, pour les mettre au pas dans cette transition politique inutile et dangereuse pour le Mali.

    Dioncounda le président de l’effacement, premier chef d’état africain, frappé dans son bureau, et laissé pour mort en mai 2012, en a appris des choses au Pullman Montpartnasse Hôtel à Paris, pendant sa longue période de convalescence.

    Il voit en Hollande, l’homme de la situation au Mali, car la pantalonnade de Cheick Modibo Diarra ne fait qu’énerver davantage Obama et sa Suzanne Rice de l’Onu, qui était réduite à produire indéfiniment résolutions sur résolutions sur le Mali sans pouvoir bouger d’un iota.

    Je vous rappelle qu’on est toujours pas arrivé à septembre 2013 de Romano Prodi, c’est à dire la date de réveil des Ban Ki Moon Boys pour le Mali.

    Les opérations Serval et Panthère, marques de fabrique de la France de Hollande, et savante vision d’un Dioncounda au pied du mur Copam et Mp22 à Bamako, permet de récupérer Gao et Tombouctou pour l’armée malienne mais pas Kidal que les hors-la-loi du Mnla se sont servis sans combattre dans la déroute des islamistes sous les puissances de feu française et tchadienne.

    Iyad Ag Galy le nouveau bébé éprouvette du Qatar et de ses pétrodollars inutiles et dangereux pour la stabilité du monde, s’est évaporé dans la nature, dangereux orphelin d’Abou Zeid et de Belmoktar, têtes brûlées d’une voisine Algérie qui s’étaient érigés en magnans du conglomérat du crime organisé, et depuis peu réduits en bouillie par la grâce de Dieu, du Tchad et de son armée d’élites d’exception.

    “Game over for international terrorism in Northern Malian No Man’s Land”!

    La transition politique inutile a donc bandé ses plaies à Gao et à Tombouctou perdues en avril 2012, en même temps que la naissance de la transition, mais n’est toujours pas parvenu à retrouver les zones contrôlées par l’armée malienne le 22 mars 2012 puisqu’elle n’est toujours pas à Kidal et au delà.

    Les élections programmées pour le 28 juillet 2013, auraient mieux fait de se tenir le 29 avril 2012, le Mali ne devrait jamais connaître le coup d’état du 22 mars 2012, qui est la pire erreur collective du Mali depuis la bataille de Kirina au 13ème siècle après Jésus Christ.

    Donc la transition politique inutile ne devrait jamais voir le jour au Mali, le nouveau président qui aurait été élu le 29/04/2012 devrait immédiatement s’occuper judiciairement des cas de trahison d’ATT (qui échappe déjà, dans son exil doré de Dakar, tout comme les criminels du Mnla et d’Ansardine à la justice malienne) et de sa bande dans le pur respect de nos lois et règlements et avec l’estime, la considération et le soutien de nos partenaires financiers et techniques qui n’auraient jamais dû partir pour revenir plus d’un an plus tard, pour constater les ruines d’un énorme gâchis à coup de 3,25 milliards d’euros!

    Ah les bêtises humaines me font rappeler toujours que Dieu est grand!
    Kassin qui fait un coucou à la Sécurité d’État encagoulée au cas où elle est fâchée mais la vérité est bonne à dire et j’ai un droit constitutionnel pour le dire.

    • Kassin
      Merci pour cette mise au point franche et equilibree sur la situation du pays.Si seulement le CAPI fanfaron de MW pouvait aussi se mettre au milieu pour dresser un tableau… 😆 😆

  14. Désolé mon cher, ce n’est pas le coup d’Etat qui a précipité la chute du Nord entre les mains du MNLA. Mais et surtout la somme de vos mensonges au peuple en est la véritable cause.Donc arrêtez de nous faire dormir debout.

  15. J’ose croire que la Momie, l’Absent et le Nain attendaient le sort que les bailleurs de fonds nous réservaient avant de rentrer à Kidal. Maintenant il n’y a plus d’excuse, si ce n’est de punir les kidalois en les abandonnant à leur misère, sans eau, sans électricité, sans nourriture et sans soins. N’ayant concouru à libérer aucun otage, le MNLA a été aperçu par le monde entier avec les djihadistes pour commettre toutes sortes d’exactions sur de pauvres populations et sur des militaires désorganisés en son temps. Le plus triste est qu’avec ce nouveau délai offert à Tièblé Dramé sous forme de peau de banane, les élections sont de fait reportées aux calendes grecques. Ou simple diversion pour neutraliser les quelques combattants fantoches du MNLA ? Car même Blaise s’est rendu compte que ces gens n’entendent que la voix de la force. Car tout le monde sait qu’il n’y a rien à négocier : ni l’impunité (toute la société civile malienne et les nordistes notamment l’exigeront), à plus forte raison la réintégration, les primes de la rébellion, les postes juteux ou une zone de non droit offerte aux narcotrafiquants et aux preneurs d’otages. Car, il est plus qu’évident que tant que Kidal n’est pas débarrassé des bandits armés du MNLA que l’on ose encore appeler maliens, ni le reste du Mali, ni les pays voisins ne pourront dormir tranquille. Depuis quand une nationalité donne droit à s’opposer contre son armée en Corse ? Quant à la Décentralisation, l’autonomie, le fédéralisme ou l’indépendance, la charia, on n’a pas besoin de trop réfléchir pour se rendre compte que ces drapeaux n’ont toujours été que de la poudre aux yeux pour couvrir des actes de banditisme ordinaire ou politique.

  16. Il est en train de faire une erreur deja commise par ses predecesseurs.
    Dialoguer la descentralisation. Il ne faut jamais dialoguer avec un rebelle, un terroriste. La france, l’allemagne, aucun pays europeen n’a fait cela.
    L’allemagne a elemine physiquement tous les membres du RAF a l’aide de GSG 9 pour ne donner que cet example.
    Admettons, qu’ils dialoguent la descentralisation et que le Mali n’arrive pas a tenir ses promesses. Il y aura encore une rebelion.
    Le discours du president de la republique par interin a Bruxelles: dialogue sur descentralisation puis abondon aus armes par le MNLA. Je dirai ici qu’il a mal parle. La condition du dialogue doit etre l’abadon du terrorisme. Ici, dans ce moment crusial, l’ordre des mots est tres important.
    Pauvre de Mali! Nous n’avons que des dirigeants imcompetents, quie se savent ni parler, ni prendre des decisions.

    • Donc toi aussi tu aimerais bien qu’on gaze ces nordistes?
      J’arrive pas à comprendre comment vous arrivez à survivre dans une telle connerie.

      • Ce n’est pas une connerie, mais une realite que tu vis en angleterre.
        Essaye de te rebeller contre l’etat anglais en prenant les armes. Tu veras s’ils dialogueront avec toi.
        Tu seras aneantie avant meme de parler du mot dialogue. Cette loi regne partout dans le monde. Pourquoi les Francais eux meme ont combatu avec Force les Djiadistes en prenant les armes, porquoi pas le dialogue. Et poutant ils se disent democrates

  17. J’ai l’impression que personne n’a compris ou que vous faites tous semblant de ne pas comprendre !! Dioncounda est allé à la peche aux euros pour redresser le Mali ,il a meme pris plus de poisson que prévu puisqu’il rapporte 50% de plus que prévu !! 💡 💡 ceci dit pensez quand meme que ceux qui paient ont certainement mis des conditions et veulent avoir un droit de regard sur la bonne utilisation des fonds ,ce qui est logique !!
    Le foutoir malien a mis en ebullition la moitié de la Terre et personne n’a envie que çà recommence ni d’etre obligé de renvoyer au Mali d’envoyer des soldats aller se faire tuer pour vous !!!
    A l’epoque romaine ,on appelait çà passer sous les fourches caudines :mrgreen: :mrgreen:

    • Ha ha ha … ignoble personnage… 😀

      Tu commences à dire la vérité… “le foutoir malien a mis en ébullition la moitié de la Terre… “… ça c’est vrai ! 😀

      Ils ont voulu sauver Benghazi et Misrata… et le résultat est là ! Pire… Ton maître à penser BHL n’a pas eu la moindre compassion pour les femmes violées… les amputés… la destruction des édifices et des mausolées… dans MON BEAU PAYS… :mrgreen:

      Et je ne parle même pas de qui tu sais… :mrgreen:

      Heureusement que François… et Valérie nous aiment… 😀 😀 😀

      Le Mali est béni de Dieu… 😀 😀 😀

      • @Brou-Brou …….stp ne prononce pas les 3 lettres BHL devant moi , c’est un sale con qui se prend pour un philosophe de salon 😳 😳 je le hais 👿 👿

    • Ignare,non ils le font pas uniquement pour le Mali;tu l’as reconnu dans ton commentaire,mais pour LEURS SÉCURITÉS et c’est le système qui veut ça…

  18. ONU RESOLUTION 2085 DU 20 DECEMBRE 2012

    LE CONSEIL DE SÉCURITÉ AUTORISE LE DÉPLOIEMENT D’UNE FORCE INTERNATIONALE AU MALI

    Le Chef de la diplomatie malienne qualifie cette décision d’« acte historique »
    3. Demande instamment aux autorités de transition maliennes de mettre en place rapidement un cadre de référence crédible pour les négociations avec toutes les parties se trouvant dans le nord du pays qui ont rompu tout lien avec une organisation terroriste, tout particulièrement avec AQMI et avec les groupes y affiliés, dont le MUJAO, et qui acceptent sans conditions l’unité et l’intégrité territoriale de l’État malien, dans le but de répondre aux préoccupations de longue date des populations du nord du pays, et prie le Secrétaire général, agissant par l’intermédiaire de son Représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest et en coordination avec le Médiateur de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest et du Haut-Représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, ainsi qu’avec l’Organisation de la coopération islamique, de prendre les mesures voulues pour aider les autorités de transition maliennes à renforcer leurs capacités de médiation et pour faciliter et intensifier le dialogue;

  19. Pauvres de nous !!!!!! 😆 😆 😆 😆 😆 Nous sommes toujours dans le meme Bus,allant a la meme destination mais chaque fois il n’ya que le chauffeur qui change.Ca fait plus de deux decenies qu’on est dans le Bus de la decentralisation et le resultat….

    • Frere redits le encore, quand on est dependant c’est cela que ca cause. Quelle incompetence de la part de nos dirigeants.

    • @yugubane ………ce n’est meme pas un bus , plutot un sotrama plein de trous pour remplacer la clim :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  20. L etat malien a raison de dialogue avec le mnla ,ceux qui veut pas dire , qu il aura pas de justice contre ceux qui ont pris les armes contre l etat ,le president a bien precise , nous somme tous malien , et puis le mnla sait que ses la derniere rebellions , car cette fois ci , ils sont parti trop loin , exemple” faire rentre des terroriste , les bras coupe ,les 400000 deplacer , les manuscrit detruit , les tombeaux detruit , et la victimisation n a pas fait sont chemin , oui vous etez pas majoritaire au nord mali , votre langue n est pas la plus parle , votre ethnies n est pas majoritaire ,et les 3/4 des villes au nord sont detenu par les sonhrai depuis la nuit des temps , l etat touareg au nord du mali pourqoia ,, l algerie n a pas de touareg ,la mauritani n a pas de touareg , le niger n a pas de touareg ,la libye n a pas de touareg ,le peuple malien est souverains et independant ,et l etat malien n est ni la core du sud et nord , ni le soudan du sud et nord, malien et fiere

  21. la politique de la france est de faire l’election sur toute l’étendue du territoire malien, car la constitution malienne ne valide pas une election dans un pays où certaine partie de pays est occupée.Si jamais les maliens acceptent cela, apres l’election, la france donnera l’indepenad,ce au mnla.je deteste le plus la france et façon d’agir ….Mais Dieu est Grand, et Il voit tout.

  22. Cette décision du Président Dioncounda est très sage à mon humble avis même si elle est difficilement acceptable par les maliens et conciliable avec le lancement des mandats d’arrêt internationaux lancés contre certains membres du MNLA.
    Notre président a eu le mot juste c’est à dire pas d’autonomie mais la décentralisation effective résoudra les problèmes avec le concours des bailleurs de fonds et de volonté politique.
    Les maliens espéraient mieux dans cette crise en obtenant la traduction devant la justice ceux qui ont porté atteinte à l’intégrité territoriale du MALI. La notion de pardon, de réconciliation et de dialogue inter-maliens doivent être des palliatifs pour ramener tous les maliens à s’asseoir autour d’une table afin de discuter de développement et non d’autonomie et encore moins d’indépendance.
    La sagesse voudrait que cette main-tendue par le président soit soutenue par l’ensemble des maliens du Nord et Sud afin de souder le tissu social et renforcer la cohésion nationale

  23. Un homme célèbre français a écrit…

    lorsque l’ARGENT paraît
    le cercle de famille applaudit à grands cris
    son doux regard qui brille
    fait briller tous les yeux … 😉

    Riche de 3,260 milliards … Dionkiss s’apprête à partager le magot dans des projets de décentralisation… même les bandits assassins égorgeurs de Aguel’Hoc vont avoir leur part… 😀

    Hey ! … Dionkiss… tu as pris un coup sur la tête ou quoi ? Tu es fou… ou saoul… ou quoi ?

    Si tu négocies avec les bandits assassins … il faudra négocier aussi avec les innocents peuls… les gentils sonrhais… les braves belhas… les arabes… les dogons… les bozos… les miniankas… les sarakolés… et tous leurs métis… 😀

    Aucune prime à la rébellion… caducs les accords d’Alger… :mrgreen:

    Vérité…. Justices… puis dialogue et pardon ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • Brou-Brou…

      Le petit problème est que DJONKISS a déjà traité d’autres traitres de la nation … cambrioleurs…criminels…et soldats ratés…comme des héros nationales..et leur a donner des millions … ALORS…

      IL N’Y A AUCUNE DIFFÉRENCE FONDAMENTALE ENTRE LES MAUDITS LÂCHES OPPORTUNISTES CRIMINELS DU CNDR…ET LES MAUDITS LÂCHES CRIMINELS DU MNLA … NI AUX YEUX DE LA CONSTITUTION … NI AUX YEUX DE LA LOI …

      PAUVRE MALI…MAUDIT PAR L’IMPUNITÉ …LE LAXISME … L’IRRESPONSABILITÉ … LE MANQUE D’INTÉGRITÉ … LE MANQUE DE PATRIOTISME … ET LES MILLIONS DE MAUX POSSIBLE DE CE MONDE …

      MALGRE TOUT … ON CONTINUE DANS LA MÊME DIRECTION … AVEC LA MÊME FIERTÉ D’UN PASSÉ DE FABLES … ET LA GRANDE GUEULE … DIGNE DE CITOYENS DU “MALIBA” … AU LIEU D’ADRESSER SÉRIEUSEMENT NOS MAUX…QUI SONT BIEN CONNU…

      Moussa Ag,…il y’a aucune leçon valide dans l’histoire de notre patrie et cela n’est pas prêt de changer …

    • Broualy …….s’il doit partager avec tous les metis ,moi je veux une part pour ma fille 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  24. MOI JE PENSAIS QU’IL Y’AVAIT UN MANDAT D’ARRÊT POUR LES CRIMINELS APATRIDES …

    En tout ça … si on récompense des lâches de putschistes et maudits soldats ratés…on récompense un groupuscule de lâches apatrides criminels…

    ON VA DANS UNE TRÈS BONNE DIRECTION …

    Apres la récompense du coup d’état …l’ irresponsable sans intégrité de Djonkiss n’a aucun choix ….ET DIRE QUE CES VAURIENS VOULAIENT FAIRE CHIER UN JOURNALISTE ….

    Moussa Ag,…il n’y a aucune leçon valable dans l’histoire du MALI …

  25. Mes amis,la question fondamentale qui se pose est de savoir comment partager le pouvoir entre Bamako et le nord.Le Mali a deja des prefectures et des regions qui ne sont rien d’autres que des autonomies de gestion des collectivite’s. J’ai ecrit ici les raisons pour lesquelles je crois que les democraties locales sont preferables a’ un pouvoir centralise’ fort. Mes amis,une autonomie de gestion ne signifie point qu’on opte pour la partition de notre faso.Elle signifie qu’on va au-dela d’une simple decentralisation pour permettre aux populations du nord d’avoir une autonomie politique et institutionnelle tout en restant fortement attache’es au Mali.LA SOUVERAINETE’ NATIONALE DU MALI, SA LAICITE’ ET SON INTEGRITE’ TERRITORIALE SERONT RESPECTE’ES.L’etat malien sera toujours responsable des competences lie’es a’ la souverainete’ nationale. Une autonomie qui repond aux besoins des populations et qui s’exerce dans le cadre de la constitution, ne peut que renforcer l’unite’ nationale du Mali.

    • CAPI si toi tu pouvais nous dire ce que tu entends par AUTONOMIE, vraiment ca allait aider dans ce debat.Parce qu’il ya plusieurs sortes d’autonomies.Il faut nous dire laquelle est adaptable a notre situation quand le MNLA a son armee et son drapeau…

      • Ce n’est pas a’ moi de decider a’ la place des habitants du nord et des autorite’s de notre faso!
        Yugubane, je te rappelle que chaque etat americain a son propre drapeau, sa propre police et sa propre garde!
        L’ESSENTIEL EST DE S’ENTENDRE SUR COMMENT PARTAGER LE POUVOIR TOUT EN PRESERVANT L’INTEGRITE’ TERRITORIALE DE NOTRE FASO ET LA LAICITE’ DE SA REPUBLIQUE!!!!
        Since you live in America, let me remind you that we have the following kinds of powers:
        1- Federal Government Powers also known as delegated powers
        2- Powers Shared by Federals and State Government also known as Concurrent Powers
        3- State Government Powers also known as Reserved Powers
        L’ignorance est a’ la base de plusieurs de nos problemes! Ce ne sont pas les exemples qui manquent a’ travers le monde!!!!

    • “la question fondamentale qui se pose est de savoir comment partager le pouvoir entre Bamako et le nord”### non mon cher capi, ceci n’est pas la bonne question. La question est de savoir comment à travers un developpement harmonieux garantir à chaque fils et à chaque fille de ce pays les droits fondamentaux de l’homme: le droit à la survie, à l’education et à la santé. Le federalisme, l’autonomie et tout ce que tu voudras n’est pas la solution en l’espèce. Elle permettra certainement à un puissant clan tribal d’assoir son hegemonie sur une portion de terre, tout en s’affranchissant de la tutelle des noirs qu’il considère comme leur esclave. or pour que l’automonie soit porteuse de progres , il faudrait qu’elle repose sur une vision, qu’elle s’appuie sur des hommes et des femmes eduqués et de bon sens; des acteurs economiques capables de creer de la richesse. Le federalisme n’a jamais été la solution en Afrique. Regardes autour de toi.

      • Tout le mal se trouve dans tes mots suivants: “…s’affranchissant de la tutelle des noirs…” Si tu crois comme eux qu’il y a une tutelle des noirs, nous avons un probleme! Je ne vois pas de tutelle noire. Je vois des maliennes et des maliens qui ont des difficulte’s pour gouverner notre faso! Le federalisme marche aux USA, en Allemagne et au Nigeria. Je te rappelle que je prefere une autonomie de gestion pour des raisons que j’ai deja donne’es! Le genre d’etat que vous voulez, nous l’avons depuis 52 ans et il a lamentablement echoue’! Pendnat 9 mois, nous avons vu nos freres et nos soeurs du nord a’ la merci des narcotrafiquants et des terroristes islamistes. OU’ ETAIT L’ETAT POUR REMPLIR SA PREMIERE MISSION, A’ SVOIR ASSURER LA SECURITE’ DE SES CITOYENNES ET DE SES CITOYENS?
        La question est bien de savoir comment partager le pouvoir entre le pouvoir central base’ a’ Bamako et le reste du Mali tout en preservant l’unite’ nationale, la laicite’ et l’integrite’ territoriale du Mali!

  26. Non non et non il est hors de question de discuter avec les bandits du MNLA Dioncouda et son entourage ne sont que des incapables des inconscients et des apatrides c’est honteux de dire que les bandits armées du nord sont des maliens.Ils veulent se séparer de nous diviser le Mali en deux partie sous prétexte de je ne sais quoi azawad. En tout cas Peuple malien continuer à dormir la France tout mélangé vous allez voir. Le mnla est responsable des tueries d’aguel’hoc . Nous voulons la négociations dans la justice et le burkina également n’est plus crédible pour jouer le rôle de médiateur . la situation du MALI est decevante honteuse et cette situation est loin d’être terminer . BASTAR !!! bastar !!! bastar !!! mnla et tous les hommes politiques responsables de la situation actuelle du MALI à commencer par att et …

    • impoli tu es derrière ton ordi a écrire des idioties et sache que ton avis ne compte pas

    • Toi, tu es vraiment C.. Tu te mets sur tes petits ergots pensant que cogner sa poitrine suffit à résoudre les problèmes.
      Un problème vieux de dizaines d’années, non résolu par tous les régimes qui se sont succédés, toi tu penses que c’est en tapant sur ta petite poitrine que tu pourras sauver la paix. Car il s’agit de construire une paix durable; A moins que ne veuilles exterminer tous les autres, je ne vois pas par quelle prouesses tu peux imposer aux autres tes lubies.
      La négociation avec le Mnla ou tout autre mouvement est indispensable si l’on veut parvenir à quelque chose qui épargne les souffrances des populations prises en otage par les vagues rêveries des uns et des autres.

  27. Il semblerait de plus en plus que F.Hollande entrevoit une élection à kidal avec l’administration malienne, mais sans l’armée malienne. il semblerait qu’il prévoit de faire assurer la sécurité par les forces françaises et celles de la misma. Nous le mettons en garde. S’il prend cette direction hasardeuse:
    -veridique, profondément républicain , ne votera pas
    -le peuple malien ne l’acceptera pas
    – les administrateurs maliens refuseront d’aller à kidal pour l’election
    – aucun responsable politique serieux ne prendra part à l’élection
    conclusion: il n’y aura pas d’election au Mali. Il pourra faire une croix la dessus en meme tant qu’il signera un contrat d’enlisement à durée indeterminé dans le bourbier du sahel malien. A lui de voir. Il est prévenu. 😈

    • JE SUIS TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC TOI. AUJOURD’HUI LE PEUPLE MALIEN DOIT PARLE D’UNE SEULE VOIX POUR DIRE NON AUX ELECTIONS SANS KIDAL. Tant que l’armée malienne ne sera pas presente a Kidal, on ne doit pas accepter les elections. Ensuite, je vois pas pourquoi on peut coute que coute negocier avec le MNLA. Le MNLA n’a jamais chercher a Negocier avec le gouvernement avant de faire un pacte avec le Diable pour tuer les maliens. Aujourd’hui que le MNLA sait qu’il a tout perdu, on nous oblige a negocier. Tieblé va discuter de quoi avec le MNLA. Dioncounda a quelle ligitimité aujourd’hui pour decider de façon unilaterale que le Mali va negocier avec le MNLA. Les autorités de la transitions ont elles le droit de faire des concessions au MNLA contre la volonté de la majorité du peuple Malien. Et la france dans tout ça? Nous avons tous applaudit la france pour son assistance a la liberation du Nord. Mais le comportement actuel de la France face à la gestion de Kidal laisser presager quelque chose de pas bon entre le MALI et la France.

  28. On continue à bien habillé le bébé mais il finira par sortir, pour le moment on parle de de décentralisation au finish, à entendre le discours de Hollande , tout laisse à croire que cette partie du pays est déjà perdue , que dieu nous aide…..

  29. Il faut simplement eviter le mot negocier. On ne veut rien negocier avec MNLA. La decentralisation est deja en court au Mali. On comprend qu’apres 3.2 milliards d’EUR il faut être diplomate un peu.

  30. ……………DIONKOUNDA,n’oubliez pas que c’est le MNLA qui est à l’origine de notre descente aux enfers. Je ne voterai pas et d’ailleurs, tous les maliens doivent boycotter cette élection si l’armée malienne ne sera pas présente à KIDAL avant juillet car, dans les discours, on comprend petit à petit que vous voulez le retour des civils à KIDAL sans l’armée malienne et HOLLANDE dit la même chose. Vous voulez mettre le MALI à nu encore devant le monde entier. Quelle sera la réaction de certains de nos voisins qui se moquent déjà de nous face à l’absence de notre armée à KIDAL? Le MNLA est sourd et il faut l’abattre c’est tout. ASSEZ BLAGUER MAINTENANT.

    • KONE31
      Je ne suis pas sur que la junte soit du meme avis que toi sur ce point.

  31. Dioncounda n’a aucun mandat pour discuter avec le Mnla.

    Il est chargé d’organiser des élections après avoir reconquit l’intégrité du territoire national.

    Mnla et autres bla bla ne sont que de la diversion inutile.

    Que Dioncounda s’occupe à récupérer Kidal et à le pacifier par tous les moyens militaires et d’organiser des élections.

    Point barre!

  32. pour 3,2 milliards d’euros ,Dioncounda met de l’eau dans son vin 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 et il devient raisonnable 😉

  33. “…parce que ce sont des compatriotes, des Maliens et dès lors que nous parlons d’intégrité territoriale et d’unité nationale, par définition, nous sommes obligés de parler avec tous les Maliens, de dialoguer avec tous les Maliens” Non Mr Dioncounda… Le MNLA n’a jamais dit qu’ils sont maliens… voila ce qu’ils ont dit:
    -Ils sont fils de l’Azawad, un etat apartheid touareg frontalier avec le Mali… qui a pris son idependance au bout des armes en avril 2012 avec comme capital Gao.

    -Que le Mali est un pays des esclaves affranchis qui ont pris la releve de leur maitre colonisateur pour oppresser les azawadiens depuis 52 ans

    -Que l’armee malienne est une armee des fuyards

    -Que le Mali ne mettra pas pied dans la nouvelle capitale deplacee de l’azawad (Kidal)

    -Que le Mali doit negocier avec eux avec leur fusil sur sa tete…cela ou rien

    • Dioncounda est vraiment un ….C’est un autre Att en puissance. Le Mnla est indépendantiste et non autonomiste. Ils ont dit et ils continuent de dire qu’ils ne sont pas maliens. C’est clair et net. Si Hollande te pousse à leur faire des concessions extraordinaires alors que tu es vers la sortie, le peuple malien fera pire que ce que la bande à Sanogo t’a fait.

  34. « Nous sommes obligés de parler le MNLA, de dialoguer avec eux, parce que ce sont des compatriotes, des Maliens et dès lors que nous parlons d’intégrité territoriale et d’unité nationale, par définition, nous sommes obligés de parler avec tous les Maliens, de dialoguer avec tous les Maliens »

    Enfin un moment de vérité manque seulement les détails:
    Obligés par qui ? Par L’onu dans sa résolution 2085 du 20 décembre 2012
    Signée par le ministre des affaires étrangères Tiéman Coulibaly.
    Ce n’est pas la France qui a signée cette résolution, c’est le Mali !!!

  35. Merci Dioncounda. Wakhyert. :mrgreen:
    Décentralisation oui, autonomie non. Résistez au pressions des francais.
    Tous les maliens sont égaux les apatrides dehors.

    Inchallah un meilleur avenir est possible au Mali.

Comments are closed.