Mali: La Tunisie prône “dialogue et négociation” pour la sortie de crise (Président Moncef Marzouki)

1
Mali: La Tunisie prône "dialogue et négociation" pour la sortie de crise (Président Moncef Marzouki)
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta et son homologue tunisien Mohamed Moncef Marzouki

La Tunisie encourage le dialogue et la négociation entre les différentes composantes de la société malienne pour sortir leur pays de la crise, a déclaré samedi le Président tunisien Mohamed Moncef Marzouki, en “visite d’amitié et de travail” à Bamako, première destination de la tournée africaine du Président qui se déroule du 20 au 25 juin.

“Nous encourageons les efforts consentis pour amener les différentes composantes de la société malienne à trouver un consensus national assurant la paix, la stabilité et le développement” du pays, “nos maîtres mots sont dialogue et négociation”, a notamment affirmé M. Marzouki dans un discours samedi après-midi à l’Assemblée nationale malienne.

La communauté internationale a, à plusieurs reprises ces derniers temps, invité le gouvernement malien et des groupes armés actifs dans le nord du pays à des discussions en vue de mettre fin à l’instabilité au Mali. Cet vaste Etat sahélien a connu une profonde crise de près de deux ans, déclenchée en janvier 2012 par une rébellion touareg et a été marquée par l’occupation de ses régions du Nord par des groupes armés dominés par des jihadistes.

Les jihadistes ont été chassés des grandes villes par une opération militaire internationale déclenchée en janvier 2013 et toujours en cours, mais ils y demeurent actifs, y commettant régulièrement des attaques meurtrière.

De violents combats ont opposé en mai à Kidal (extrême nord-est) les forces maliennes et des groupes armés composés de Touareg et d’Arabes. Un accord de cessez-le-feu a été signé par les différentes partie le 23 mai. La communauté internationale presse au dialogue, estimant que les négociations de paix tardent à se concrétiser.

Selon un communiqué conjoint de la visite de M. Marzouki diffusé samedi soir par la présidence malienne, le Président malien Ibrahim Boubacar Keïta a évoqué avec son homologue tunisien “les récents évènements tragiques survenus dans le nord du Mali”.

Les deux dirigeants “ont salué les efforts en cours pour jeter les bases d’une véritable négociation politique”, M. Marzouki “a fermement condamné les groupes armés hostiles à la paix, à la sécurité et à la stabilité du Mali” et promis le “soutien total et l’appui” de la Tunisie “pour faire aboutir le processus en cours”.

Mohamed Moncef Marzouki, qui séjourne au Mali de vendredi à dimanche, est accompagné d’une forte délégation ministérielle et d’opérateurs économiques.

Les deux pays ont signé plusieurs accords de coopération dans différents secteurs.

M. Marzouki a par ailleurs visité samedi le Musée national du Mali, à Bamako, où sont exposés des manuscrits anciens qui étaient conservés dans la région de Tombouctou (nord-ouest) et dont certains ont été gravement endommagés pendant la crise de 2012-2013.

Le Président tunisien a profité de l’occasion pour décorer le chanteur malien de renommée internationale, Salif Keita, de l’ordre national du Mérite. “Au nom de la République tunisienne et de tous vos fans, dont moi-même, je vous donne cette décoration en remerciement de tout ce que vous avez fait pour l’art en Afrique” a déclaré M. Marzouki lors de la cérémonie de décoration.

 

Source: huffpostmaghreb.com

PARTAGER

1 commentaire

  1. MR LE PRESIDENT IL FAUT FAIRE FACE A L’ESSENTIEL ET AIE PITIE AUX MALIENS VOS ENFANTS NE SONT PAS LES SEULS BIENS NES AU MALI.

Comments are closed.