Mali : un mouvement islamique prêt à négocier avec Bamako

27

MIALe Mouvement Islamique de l’Azawad (MIA) pose cependant quelques préalables à régler avant d’aller à des élections crédibles.

 

Après une mission onusienne à Kidal, dans l’extrême nord-est du Mali, le Mouvement Islamique de l’Azawad (MIA) d’Alghabass Ag Intallah, qui a fait scission avec le mouvement Ansar Dine,  se dit prêt maintenant à avancer dans le processus de négociation avec les autorités maliennes pour arriver à une solution rapide.

« Notre mouvement est d’accord, on est prêt à avancer dans le processus avec les autorités de Bamako pour arriver à une solution rapide, » a déclaré  à la VOA, Hamada Ag Bibi, le numéro deux du MIA.

Cependant ce mouvement pose quelques préalables à régler avant d’aller à des élections crédibles.

« On ne peut pas dire qu’on accepte la tenue des élections, » explique M. Ag Bibi interrogé sur la participation de son mouvement aux prochaines élections nationales.

« Préalablement il faut essayer de régler les problèmes pour qu’on puisse aller dans une élection sure et crédible», ajoute-t-il, faisant allusion notamment aux problèmes de sécurité qui minent cette partie du pays.

La zone de Kidal, autrefois refuge des islamistes, n’est pas encore totalement pacifiée.

« Dans cette situation, Kidal ne peut pas participer aux élections parce qu’il y a un problème de sécurité, il y a un problème aussi de règlement de la crise entre le Nord et le Sud. Je pense qu’il faut commencer par régler les problèmes et après on peut aller dans les élections » dit-il.

Par ailleurs le bureau de l’Assemblée nationale malienne a entamé jeudi la procédure pour la levée de l’immunité de plusieurs députés. Il s’agit d’Alghabass Ag Intalah, député de Kidal et Hamada Ag Bibi d’Abeibara, tous deux des leaders du MIA.

Concerné aussi, Ibrahim Ag Mohamed Assaleh,  député de Bourem,  devenu leader du MNLA, le mouvement indépendantiste touareg, mais aussi Me Mountaga Tall du Congrès National d’Initiative Démocratique (CNID), accusé d’escroquerie, tout comme Moussa Berthé de l’Union pour la République et le Démocratie (URD), élu à Sikasso.

 

lavoixdelamerique.com

PARTAGER

27 COMMENTAIRES

  1. mon ami calme toi il ya pas des hommes politique aux mali .meme a la prochaine president. va associers. avec eux l argent de drogue.ce satane

  2. je vous en pris. sil vous plait .comme vous aviez que l armee on ne faibles .donc dans ce cas. laisse nous .afaires notres travailles il ya pas de negociations. du tout.negociers quoi

  3. Pas de negociation avant que vous ne deposez les armes et que les chefs soient arretes et traduits en justice du mlna, mujao, mia, ansar dine a aqmi. Point, il faut qu’il ait une justice et ca ne sera plus comme avec aok et att. Non…. ou laissez nos soldats vous exterminez alors vous irez au paradis retrouver vos 1000 vierges 😆 😆 😆 👿 .

  4. PLUS JAMAIS AU MALI IL NY AURAS PLUS DE MOUVEMENT ISLAMIQUE. PLUS JAMIS CA DANS NOTRE PAYS LAIC. IL NY AURAS PLUS DE MOUVEMENT ISLAMIQUE POUR REVENIR CENT AORES. NON ET NON CEVOUVEMENT SERAS BANIS POUR TOUJOURS DANS NOTRE PAYS. LE MALI DOIT REVOIR LES STATUT DE SES ECOLES MADERSSAS ON DOIT REDUIRE L’OBSCURANTISME DANS NOTRE PAYS. ENVOYONS NOS ENFANTS DANS LES ECOLES FRANCAISE OU ANGLAISE. MOVEMENT ISLAMIQUE VEUT DIRE TERREUR ET BARBARISME, ET NON UN STATUT POLITIQUE . NOUS EN VOULONS PAS.

    • Parfaitement d’accord avec ce point de vue. En effet, nos populations ignorent que les madrassas ne sont des modes de colonisation arabe. Sous prêtexte d’islamisation, on endoctrine les Potentiels chomeurs qui finissent par se radicaliser les élèves arabisants. Re.arquez bien, quand on perle de jihadistes devant ces exaltés ils changent aussitôt de mine. Les plus radicaux sont ces porteurs de pipaos blancs avec des (pantalons) nzereboux courts avec des barbes de boucs. On doit détruire ces mederssas qui ne sont que des pépinières d’aigris et d’escrocs.

  5. Tous ces porcs Zazawadiens ont depuis le 1er jour en dénominateur commun la même “STRATEGIE”:
    Qu’ils s’appellent mnla, mia ou quoi que ce soit, dès que ça commence à devenir chaud pour eux ils deviennent subitement “ouverts au dialogue”!

    Ici, n’oublions pas que ces “doux agneaux prêts à négocier” étaient ASSOCIES aux monstres trancheurs de mains qui tyranisaient nos populations quand ceux-ci étaient maîtres du jeu, et qu’ils ont fait “scission” quand ils ont vu que les légionnaires Français n’étaient pas précisément des plaisantins, et que leurs associés barbus se faisaient descendre comme des mouches!

    Exactement comme le mnla, qui s’est rengorgé en d’autres temps de s’associer avec ces mêmes ordures, et qui, après s’être fait sévèrement déculotter par ces derniers, se sont subitement posés en farouches protecteurs des populations du nord contre la tyranie jihadiste!!! Ces pourritures n’ont ni foi ni honneur, leur place est à la cpi ou enterrés sous un tas de cailloux!

    • Nous disons à Dioncouda au Django malien au gouvernement aux députés de voter 1loi pour la mise en place de tribunaux spéciaux pour juger les faux djihadistes faux islamistes Suppôts de Satan Satan fait humains adeptes et fidèles de Dajal ou Antéchrist de bandits sans foi ni loi de criminels proxénètes narcotrafiquants voleurs violeurs tueurs handicapeurs à vie d’Aqmi Boko Haram Mujao et consorts avec leurs collabos maliens d’Ansar Eddine de MNLA et consorts

      Nous disons que ces tribunaux spéciaux seront régis par des lois spéciales vue la spécificité des clients

      Nous disons ainsi

      1)ceux qui sont reconnus coupables d’avoir tué des citoyens doivent être condamnés avoir leurs têtes tranchées

      2)ceux qui sont coupables de vols doivent avoir 1pied et 1bras coupés

      3)ceux qui sont coupables d’avoir handicapé à vie des citoyen doivent avoir les 2jambes coupées

      4) ceux qui sont coupables de viol doivent avoir leurs sexes coupés et ne laisser qu’1centimètre de longueur pour les permettre d’uriner

      5)ceux qui s’apprêtaient à commettre des actes répréhensibles doivent avoir 1bras ou 1pied coupé

      Nous disons qu’ils ne doivent pas être mélangés aux autres prisonniers de droit commun au risque de les contaminer

      Nous disons par ailleurs ils ne doivent pas séjourner longtemps en prison 1fois leurs condamnations exécutées ceux qui sont maliens rejoignent leurs lieux d’habitat et ceux qui sont étrangers doivent être reconduits chez eux

      Nous disons les handicapes qu’ils porteront seront leurs signes distinctifs partout ils seront et de génération en génération il ne viendra plus jamais à l’idée d’1personne de venir s’attaquer au Mali multiséculaire multiculturelle multiraciale multiethnique multi religieux

  6. ……..C’est maintenat que notre assemblée lève l’immunité sur ces bandits? Je n’en reviens pas.

  7. ……..C’est maintenat que notre assemblée lève l’immunité sur ces bandits? Je n’en revient pas.

  8. Quand ça chauffe pour leur cul…les 10000 vierges de VIERGELAND ne semble plus les intéresser …

    C’est vraiment malheureux que la France n’est passion ces b–ATARDS sur l’un vols de AIR VIERGELAND ….
    Bon..ce n’est que partie remise ….

    Moussa Ag,…

  9. SI CE N’EST PAS POUR NÉGOCIER LEUR REDDITION…GUERRE … GUERRE … ET GUERRE…!!!

    Moussa Ag,….il n’y a aucune leçon dans l’histoire du MALI …que du laxisme récompenser par des dirigeants irresponsables et sans intégrité comme Dionkouda et ses prédécesseurs …

  10. lES MAUDITS DU MIA
    1/IL N YA PAS D’AZAWAD AU MALI
    2/ILS PEUVENT CHANGER DE CHEMISE MAIS C’EST TOUJOURS LE GROUPE ANCARDINE,MJOA ET AQMI.
    QUE LE GOUVERNEMENT MALIEN SE REVEILLE CE SONT LES MEMES ISLAMISTES TERRORISTES DE PAR LEUR STARATEGIE QUI PARLENT DE SCISSION ET QUI DEVIENT MIA. LES MAUDITS.
    Répondre

  11. ES MAUDITS DU MIA
    1/IL N YA PAS D’AZAWAD AU MALI

    2/ILS PEUVENT CHANGER DE CHEMISE MAIS C’EST TOUJOURS LE GROUPE ANCARDINE,MJOA ET AQMI.

    QUE LE GOUVERNEMENT MALIEN SE REVEILLE CE SONT LES MEMES ISLAMISTES TERRORISTES DE PAR LEUR STARATEGIE QUI PARLENT DE SCISSION ET QUI DEVIENT MIA. LES MAUDITS. 👿

  12. Le nord n’est pas en guerre avec le sud. Ces députés apatrides ne veulent que leur propre intérêt. Il faut les bouter hors du territoire malien ces apatrides.

  13. LES AUTORITÉS DOIVENT RAPPELER AVEC LA PLUS GRANDE FERMETÉ LES PRINCIPES DE LA RÉPUBLIQUE (DÉMOCRATIE ET LAÏCITÉ) la question est de savoir si le MIA est une organisation politique reconnue au mali / ou un mouvement religieux!

  14. Tous et toujours les mêmes ! Ces députés apatrides, parties impliquées dans toutes les rebellions doivent répondre devant la Justice. Halte aux compromissions ! Souvenez vous de la poignée de main Ag Bibi Kafougouna ; épargnez nous la préparation d’une autre rébellion .

  15. Aucune négociation n’est envisageable avec des terroristes ou ex-terroristes, encore moins avec des islamistes dans une république laïque.
    Il est inacceptable que le MIA pose des conditions à un dialogue quelconque avec le Mali même s’il dépose les armes

  16. négociation ou partition du pays? Les sudistes ont un choix à faire vite!!!

  17. Négocier quoi? Négocier avec ces gens là qui ne sont pas à leur premier coup c’est donner une prime à l’impunité. On peut pas chaque fois prendre des armes tuer des innocents pour un problème de développement et dire négocier c’est trop facile. Justice d’abord et pardon après

Comments are closed.