Mali: vers une collaboration entre armée malienne et groupes armés?

14
Mali: vers une collaboration entre armée malienne et groupes armés?
Des militaires maliens contrôlent des habitants de la ville de Tombouctou, avril 2014.David Baché/RFI

Les négociations entre les autorités maliennes et les groupes rebelles du nord du Mali reprendront le mois prochain, à Alger. L’enjeu est de définir un statut territorial et des modes de gouvernance qui permettent de rétablir la paix dans ce territoire aujourd’hui partiellement contrôlé par les groupes rebelles. Un territoire également soumis à de nombreuses attaques terroristes. Pour y faire face, le futur accord de paix envisage la réintégration de combattants rebelles au sein de l’armée malienne.

 

 

Par David Baché / rfi.fr

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. @Sankingba
    “Tenez vous bien, lors d’une reception populaire à Ségou quand le président ATT, pendant son bain de foule a apperçu Jimmy alors chef de la Legion de Gendarmerie, il s’est détaché de la foule et pour etrenner Jimmy et lui dire devant son Directeur Génral, de monter au palais le voir dès son retour. Le pauvre DG était là, ulcéré mais impuissant face aux désirs du Chef Suprême des Armées.” 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 T’as pas honte de raconter de telles BETISES? Comment verifier la VERACITE de tes propos? Quelle date? Qui est ce DG? Et pourtant tu nous fais croire que tu respectes les details dans tes diatribes, mais ou sont-ils dans cette FABLE?

    Quelle honte!!!

    • T’inquiètes pas mon brave. Tout ce que j’écris est vérifiable car les acteurs et sujets sont vivants. J’ai horreur du mensonge et surtout de l’affabulation comme certains en font un sport cérébral favorit. Vous pouvez demander au Colonel Abidine Guindo si ce qui est relaté est de l’invention. Je ne suis d’aucun parti politique et je ne roule pour personne. Je suis pour la République. Je m’attaque aux causes de la déchéance de la nation. Peut être que je dérange. Tenez vous bien, j’ai rencontré pour la première fois Amadou Aya SANOGO quand il était commandant du camp militaire de Diabali donc relevant de la zone militaire de Ségou. Depuis je le suis comme tout autre comme le lait sur le feu. Pour autant, j’en ai cure des propositions de postes qu’il m’a faites. Tenez vous tranquilles, je ne suis même pas de l’administration. Mais je sais ce que je sais. Je me suis interessé à la gestion de la Republique depuis 1958. Je connais parfaitement tous les regimes du Mali. VIVE LA REPUBLIQUE.

  2. sankingba
    Vous sortez des détails pour en faire des règles. vos postes montrent votre position privilégiée dans un passé récent. Les grandes erreurs de AOK et ATT? Mais vous rigolez! Vous essayez de faire du neuf avec du vieux. T’inquiète; Nous suivons.

    • Je ne sais pas comment prendre votre Remarque, car je le trouve juste dans ces posts, souvent, sankingba…

      Mais bon peut-etre qu’il travaille pour un des partis du mali en ce moment…

  3. si les maliens se baladaient à poil plutôt qu’en boubous ,ce serait plus rapide pour les fouiller et voir s’ils cachent des armes sur eux 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • Alors dis-moi uqel prochain minister francias va etre degager pour corruption?

      Cela fait 2 ans que tu n’as pas fille, fille de pu**, la pauvre
      :mrgreen: 😈 😆 😆 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: 😈

      • @Korotumu dit tr.ou du C.ul , avant de m’envoyer tes posts minables ,apprend au moins a parler et écrire en français ,mais vu ton QI de salade fanée ,çà va etre difficile 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  4. Sankingba a déjà tout dit,c’est des commentaires qu’il faut tjrs publier pour que les gens puissent comprendre certaines réalités dans la gouvernance de nos dirigeants quel qu’en soit le régime en place.

  5. Ce que monsieur Zahabi declare sur les ondes de RFI est effectivement la finalité du processus. Le Mali ne peut refuser cette intégration de combattants rebelles. Il faut seulement éviter de tomber dans les grandes erreurs passées. Quelles ont été les fautes majeures de AOK et de ATT? La nomination massive sur propositions des anciens chefs rebelles d’avant le pacte national. Ces distinctions ont engendré une très grande frustration des soldats de l’armée regulière jusqu’à friser l’insubordination. Aussi, des nouvelles zones de defense militaire et la création des Légions de gendarmerie et des Groupements de la Garde Nationale, confiées directement aux officiers intégrés qui avaient pratiquement la main mise sur tout dans ces garnisons des zones de defense de Mopti, Gao, Kidal et Tombouctou. A chaque fronde, ces rebelles ramassent tout bonnement les armes et vehicules AMA et filent vers les zones inaccessibles. Aucune sanction ne s’en suivait.VIVE LA REPUBLIQUE

    • Les soit-disant chefs rebelles étaient reçus suivant leur convenance au palais présidentiel. Il y avait parmi eux des escrocs, des opportunistes et des arnarchistes qui n’avaient que foutre des ordres de leur hierarchie. Au contraire il faisait exécuter par leur chefs des instructions nées de leur volonté avec la complicité d’un certain ATT. Tenez vous bien, lors d’une reception populaire à Ségou quand le président ATT, pendant son bain de foule a apperçu Jimmy alors chef de la Legion de Gendarmerie, il s’est détaché de la foule et pour etrenner Jimmy et lui dire devant son Directeur Génral, de monter au palais le voir dès son retour. Le pauvre DG était là, ulcéré mais impuissant face aux désirs du Chef Suprême des Armées. Comprenez que dans des situations pareilles, les chefs militaires n’avaient acune emprise sur les officiers rebelles tout comme sur d’autres officiers issus du mouvement citoyen qui en avaient ce privilège. He oui c’était cela le pouvoir ATT . VIVE LA REPUBLIQUE

      • Une armée republicaine est celle qui se met à la disposition du pouvoir civil sans pour autant que celui ci ne s’immisse dans les détails d’exécution de ses missions et prérogatives. Quand le peuple s’est rendu compte de la demission de la hiearchie militaire, il s’en est offusqué au même titre que les subordonnés de l’armée au point que le coup d’Etat fut le bienvenu. On accusait les généraux de leur attentisme et de leur beni oui oui. Que pouvaient faire ces “étoilés de la République” au risque de faire monter l’adrénaline des partis politiques et des laudateurs du regime. Au total de tout cela, la grogne qui couvait a éclos dans la grande garnison de Kati où un certain AYA SANOGO, matamore en fait mais poussé par des soldats recidivistes aigris, est monté à l’assaut sur le Palais de Koulouba. VIVE LA REPUBLIQUE.

      • Tres bonne demonstation en 3 parties su un sujet bien precis: insubordination et le problemes de l’integration des rebelles dans l’armee!

        Cela change de certains longs posts confus et indigestes!

        On se rejoint totalement sur un point: il nous faut la bonne personne dans le fauteuil de president: Sacko, CMD…

        Sinon avec les fougaridens comme: tienkoloden drame, sidibe, cisse, ibk… le problem revient dans 15 ou 20, mais cette fois ils ne vont s’associer a des islamistes et ils prendront la moitie de notre pays…

    • 😆 😆 😆 , sacree blanche neige, tu n’as peut etre pas tord. Seulement la nu-dite est pratiquee en cachette au Mali donc, il y a du chemin a faire. Pourquoi ne te mets tu pas le business qui marche tant au Mali en ouvrant un plage de nu-distes. 😆 😆 😆 . Commences a cela et tu verras que Ca fera sansassssss :mrgreen: .
      sankingba, pas seulement ATT mais depuis AOk. Vous savez blamons des le commencement au lieu de prendre les choses et provlemes du Pays en plein milieu.
      Cas meme il est grand temps de chaque partie fasse son petit bout de chemin en faisons des compromis. Sinon le pays est mourant par le chomage, le banditisme et la cherete de la vie.

Comments are closed.