Mali: vigilance accrue face aux jihadistes

1
Mali: vigilance accrue face aux jihadistes
Un convoi de l’armĂ©e française près du village de Bemba, entre Tombouctou et Gao dans le nord du Mali, le 31 octobre 2013.
AFP

Dans le nord du Mali, les opĂ©rations militaires contre les islamistes se poursuivent. Ces derniers ont encore rĂ©cemment tirĂ© des roquettes sur la ville de Gao, mais c’est dans la rĂ©gion de Kidal, dans le Nord-Est, qu’ils tentent Ă  tout prix de reconstituer des bases solides, d’oĂą la vigilance des forces Ă©trangères et notamment françaises.

 

Selon diffĂ©rentes sources dans la rĂ©gion de Kidal, les troupes françaises ont rĂ©cemment reçu des renforts. Des renforts en matĂ©riel – plusieurs hĂ©licoptères de transport de troupes et de combat ont Ă©tĂ© aperçus, par exemple sur l’aĂ©rodrome de Kidal – mais aussi des renforts en hommes : sur le terrain, en plein dĂ©sert, de nombreux militaires français lourdement armĂ©s et circulant Ă  bord de vĂ©hicules sont dĂ©sormais visibles.

 

D’après nos informations, ils concentrent leurs actions sur deux localités où les combattants d’Aqmi tentent de reconstituer de nouvelles bases avec du matériel et des hommes. Le leader islamiste malien Iyad Ag Ghali serait à leur côté.

 

Le Mujao actif Ă  Gao

Un peu plus à l’ouest, la région de Gao : là, ce sont les combattants du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest, le Mujao, qui sortent toujours leurs griffes. La semaine dernière encore, ils ont tiré deux roquettes d’une portée de 15 kilomètres sur la ville de Gao. L’un des projectiles a soufflé des salles de classe, sans faire de victime, les enseignants et leurs élèves n’étant pas sur place.

 

par RFI

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.