Meeting de la plateforme des organisations de la société civile au stade omnisport Modibo Keita : Tous pour soutenir l’accord d’Alger !

1

Meeting de la  plateforme des organisations de la société civile au stade omnisport Modibo Keita Pour la circonstance, le président du  haut conseil islamique ,Mahamoud Dicko , avait à ses côtés  Cherif Ousmane Madani Haidara  ,  le ministre des Affaires Religieuses et de culte Thierno Hass Diallo, l’ancien premier Ministre Mohamed  Ag Agamani ,le président du CNJ Mohamed Salia Touré , Maki Bah de l’UJMA  et les responsables du  mouvement Kel Tamashek. La plate-forme  a défendu avec bec et ongle l’accord d’Alger qui devait être probablement signé  par l’Etat malien et  les groupes armés,  le 15 mai prochain .Dans son intervention, Mahamoud  Dicko a lancé un cri de cœur aux groupes armés pour qu’ils puissent revenir à la raison et signer l’accord .Il a exhorté tout le monde à  ne pas se décourager face à cette crise. Il a aussi estimé qu’il y  eut  assez des misères, des  pertes en vies humaines et des refugiés  maliens  partout.  Donc il est temps de mettre fin à cette crise qui n’a que trop duré et fait beaucoup de victimes.

Au nom de la jeunesse  du Mali, Mohamed Salia  Touré a estimé que  les  jeunes  disent non au retrait  du GATIA de Ménaka  formellement demandé par le MINUSMA et déclarent  de ne pas comprendre le comportement de ce dernier.

En prenant la parole, l’ex PM d’ATT, Agamani  a fait savoir que la crise du Nord  du MALI est étrange aux Touaregs, aux Sonrhaïs,  aux peulhs, aux Bambaras en grosso modo toutes les communautés du Nord Mali.  Il est donc  infondé d’estimer que  les touaregs sont hermétiquement contre le pays, car ils ont vécu harmonieusement avec tout le monde avant,  pendant et après la colonisation. Pour lui,  le Mali est victime d’intérêt géopolitique et stratégique  de certaines puissances (sans les nommer) .Il a aussi annoncé son opposition systématique à la communautarisation de qui que ce soit,  tout en affirmant que le Mali est un pays arc- en- ciel, multiracial dans lequel toutes les races sont égales.

Le Ministre Thierno Diallo, au nom du président IBK et son gouvernement,  a salué l’initiative   Dans son intervention, Youssouf Diallo a, au nom de l’église  protestante et catholique,  prôné le message de la paix.

Prenant la parole en  dernière position, Cherif Ousmane Madani Haidara,  a estimé  dans son intervention, que cet accord  d’Alger est un celui de  la réunification  d’un Mali divisé en deux, puisque de nos jours il n y a rien au nom du Mali à Kidal. Il a invité  les uns et les autres d’accepter ce mauvais accord pour sauver le Mali. Les démarches de la plateforme ne sont pas politiques, mais nationales, a expliqué Haidara.

Il est à noter que Mahamoud Dicko et Chérif Ousmane Madame Haidara sont  deux personnalités qui ne sont  plus à présenter à  cause de  leur combat noble pour l’unité du Mali.

  1. DIALLO (stagiaire)
PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.