Mesure et fermeté : C’est en cela qu’il faut comprendre le sens de l’adresse à la Nation du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, dans la soirée du lundi dernier

0
Mesure et fermeté :C’est en cela qu’il faut comprendre le sens de l’adresse à la Nation
SEM Ibrahim Boubacar Keita

Les téléspectateurs ont découvert un Ibrahim Boubacar Kéita au visage serré, expressif des ressentiments de celui qui incarne l’unité et la souveraineté de la nation face à l’offense que d’individus au dessin sinistre ont voulu porter à la République, ce samedi 17 mai 2014 à Kidal.

 

Des individus sans foi, ni loi, qui ont appris à leur dépend que la République du Mali ne se courbera plus, et plus jamais, aux fantasmes de qui que ce soit, et quel que puisse  le soutien occulte dont il pourrait bénéficier.

Oui, il est évident, clair, et net que les criminels de Mnla, de Hcua, et du  Maa bénéficient du soutien avéré de la France de François Hollande. Cette grande “amie” qui nous caresse dans le sens du poils, mais qui souffle le chaud et le froid à présent, et qui aide pourtant ceux- là même qui tendent de planter le poignard dans le dos de la République du Mali !

Le soutien ne nous offusque guère, si tout est qu’”elle” ne saurait se prévaloir de quoique ce soit sur notre sol, sans passer par la République soeur du Mali, et non par le biais de quelques apatrides à défaire très bientôt, soit par la voie du dialogue, une chance à eux offerte, soit par la voie des armes, de la force donc ! Telles sont ici les deux options que le Président IBK a laissé entrevoir dans son adresse à la nation du lundi dernier.

Deux options offertes aux apatrides du Mnla et affidés, et dont l’appréciation et l’opportunité à saisir l’une ou l’autre relève de leur propre chef. Une chose est claire, la région de Kidal, comme nous l’avons déjà souligné, ne sera plus comme avant depuis la bravade du samedi 17 mai dernier. La vaillante Armée du Mali, qui su donner la riposte nécessaire aux rénégats qui pensaient pouvoir agir comme en terrain conquis, ne sera plus confinée à Kidal.

Ni Serval ni la Minusma, ne sauraient empêcher la vaillante Armée malienne de mener à bien sa mission de défense de l’intégrité et de la souveraineté de la République du Mali ! Vivement donc les négociations pour la paix et la reconciliation nationale au Mali, mais dans le strict respet de l’intégrité et de la souveraineté de la République du Mali ! Tel est le schéma tracé par le peuple malien, sous la conduite éclairée de son Président, Ibrahim Boubacar Kéita. Un schéma conforme aux chartes des Nations- Unies, et au mandat de la Minusma dans notre pays.

Assane Sy DOLO

PARTAGER