Mobilisation de 100 000 marcheurs sur Gao : Un acte désespéré pour une cause juste et noble ?

6 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Bloc d’intervention populaire et pacifique pour la réunification du Mali (Biprem) se prépare à lancer une opération de reconquête de l’intégrité du territoire malien à travers une marche pacifique. Baptisée « opération Faso-Ko« , elle envisage de lancer une caravane de plus de 100 000 jeunes Maliens décidés à marcher sur le Nord du pays.

 

Lacine Diawara, président Biprem

Cette belle initiative s’inspire de la Marche verte du 6 novembre 1975 que le roi du Maroc, à l’époque, Sa Majesté Hassan II, avait initiée dans le but de récupérer le territoire du Sahara occidental occupé par l’Espagne. Les Marocains considèrent cette Marche comme étant l’action qui a véritablement été à l’élément déclencheur du processus de récupération des territoires que le Royaume estimait depuis toujours être la tutelle historique.

A titre de rappel, il importe de préciser que le roi Hassan II sollicita pour la circonstance le départ de 350 000 volontaires civils marocains armés uniquement du Coran et du drapeau marocain en direction du Sahara occidental duquel l’Espagne ne voulait sous aucun prétexte se retirer.

Le but était de faire pression sur l’administration espagnole pour qu’elle décolonise le Sahara occidental en le restituant bien évidemment au Maroc. La suite des événements leur donna raison. Car, devant le fait accompli, l’Espagne se vit dans l’obligation de négocier avec le Maroc et la Mauritanie. C’est ainsi que les trois pays vont signer les accords de Madrid le 14 novembre 1975 et consacrait la partition du Sahara occidental entre le Maroc et la Mauritanie, à travers notamment le transfert de la souveraineté des deux tiers septentrionaux du territoire (Saguia el-Hamra) au Maroc et le tiers sud restant (Oued ed-Dahab) à la Mauritanie.

Voilà pour l’histoire. Comparaison n’est pas toujours raison. En effet, si les deux actions peuvent être comprises dans le même sens, leurs contextes diffèrent cependant. Dans le cas du Maroc, il s’agissait avant tout, de contraindre une puissance coloniale à libérer un territoire que revendiquaient plusieurs pays, notamment le Maroc, la Mauritanie voire l’Algérie. Alors que dans le cas espèce du Mali, il s’agit de l’occupation illégale d’une partie du territoire d’un Etat indépendant et souverain par des bandes armées constituées essentiellement de ses citoyens qui, de par cette action, ont délibérément enfreint la loi en prenant les armes contre leur pays, quelles qu’en soient les raisons ou motivations.

Par ailleurs, la nature des occupants diffère également.

L’Espagne en 1975 était, avec le Portugal, l’un des rares pays au monde à garder encore des colonies en Afrique. Toute chose qui contrastait profondément avec les valeurs fondamentales que défendait la Communauté européenne intégrée en constitution. Une Europe garante des droits universels de l’Homme et des peuples, viscéralement attachée aux libertés individuelles et collectives, ne pouvait s’accommoder longtemps avec un de ses membres qui continue à administrer des colonies, fussent-elles africaines.

Donc, la Marche verte du Maroc était destinée à sensibiliser prioritairement le peuple d’un pays civilisé et soucieux de son image dans un environnement international particulier.

Quant aux occupants des 2/3 du territoire du Mali, au-delà du fait qu’ils sont pour la plupart des Maliens, mais ils n’ont visiblement que faire des droits de l’Homme et des libertés individuelles comme collectives. Il n’est donc pas tout à fait certain, que l’opération du Biprem produise les mêmes effets et permettent d’atteindre les mêmes objectifs que la Marche verte.

D’autre part, la Marche verte était la manifestation d’une volonté politique forte exprimée jusqu’au sommet d’un Etat, le Royaume du Maroc sous l’impulsion de Sa Majesté le roi en personne. Alors que dans le cas qui nous concerne, malgré la noblesse et la justesse de la cause défendue, l’initiative n’est pour l’instant portée que par des regroupements associatifs.

Elle constitue cependant une initiative louable parmi tant d’autres, qui est à saluer. Car, elle est l’expression manifeste d’une exaspération de plus en plus prononcée du peuple devant la persistance des violences devenues le quotidien de compatriotes vivant dans cette partie du pays, une situation aggravée par l’immobilisme apparent des Forces armées et de sécurité dans la perspective d’une récupération rapide du territoire annexé par des bandes armées aux objectifs les plus divergents les uns les autres.

En l’état actuel du Mali, toutes les initiatives, des plus minimes aux plus irréalistes, sont les bienvenues. Car, elles permettent de rappeler aux populations sous occupation que leurs concitoyens ne les oublient pas, qu’ils continuent de se préoccuper de leur situation et que l’espoir est permis pour que le Mali demeure éternel et indivisible. Tous les moyens sont bons et doivent être utilisés pour parvenir à cette fin. En de termes beaucoup plus clairs « seule compte la finalité ! »

Bréhima Sidibé

SOURCE:  du   21 déc 2012.    

6 Réactions à Mobilisation de 100 000 marcheurs sur Gao : Un acte désespéré pour une cause juste et noble ?

  1. GNI

    ENCORE TOI DIAWARA, LES MALIENS NE TE CONNAISSENT PAS..MAIS ICI AU CANADA.
    DIAWARA ETAIT LE MALIEN LE PLUS DETESTÉ DU CANADA. C’EST UN OPPORTUNISTE.
    DIAWARA EST UN TRAITRE..C,EST LUI QUI A TRAHI DES MALIENS ICI AU CANADA..C’ETAIT LUI LE GRAND GRIOT D’IBK..
    LE GRIOT DU CNDRE..VIOLA UN AUTRE EPISODE DES FOURBERIES DE DIAWARA..AUJOURD’HUI, IL EST OUR UNE MARCHE DE LIBÉRATION DU NORD..JE CONSEILLE A SES COLLABORATEURS DE FAIRE TRES ATTENTION…IL EST CAPABLE DE VOUS POIGNARDER DANS LE DOS..IL NE PENSE QU’A SA PETIE PERSONNE..
    INFORMEZ-VOUS AUPRES DES MALIENS DU CANADA..
    EN BON ENTENDEURS , SALUT….
    NE LUI FAITES JAMAIS CONFIANCE, NE LE LAISSEZ JAMAIS GERER LES FONDS QU’IL DEMANDE AUPRES DE LA POPULATION…. :twisted: :evil: 8)

  2. justicequity

    Encore un désespéré qui cherche à se faire un nom , la réussite facile. Mais qui ne tente rien n’a rien tout le monde et n’importe qui a peut avoir quelques dans le K.O actuel , il est bien ministrable ce Mr une bonne douche un costard à deux balles et le temps fera le reste.

  3. Leguen

    Courage les gars! Que chacun entreprenne ce qu’il peut apporter comme contribution à la libération des zones occupées. c’est tout ce qui compte pour nous maliens aujourd’hui.

  4. tz27

    Bonne idée peut être mais pas très efficace parce que ces gens là se cachent à l’approche du danger. Ils reviennent après.

  5. EL TORO

    JE VOUS SUGGERRE DE CREER UNE PETITION POUR S’INSCRIRE

  6. A quand cette marche? JE VIENS…