Mobilisation pour la libération du Nord : Des journalistes affûtent les armes pour lancer plus de 100 000 Maliens à l’assaut des occupants

13 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Bloc d’intervention populaire et pacifique pour la réunification entière du Mali (BIPREM) se prépare à lancer une opération de reconquête de l’intégrité du territoire malien. L’opération baptisée  » opération Faso-Ko  » va rassembler plus de 100 000 Maliens, essentiellement des jeunes de toutes les couches socio-professionnelle, qui les mains nues, munis d’écharpes blanches et de képi noir vont bientôt rallier la ville de Gao.

 

Lacine Diawara

Le lancement de cette association et l’explicatioon de cette initiative citoyenne et courageuse ont fait l’objet d’une conférence de presse le samedi 15 décembre à la Maison de la Presse.

Les principaux responsables de cette initiative, le président du BIPREM, le journaliste Lacine Diawara (journal L’Option), son confrère secrétaire à l’information du BIPREM, Aliou Badra Diarra (L’Enquêteur) ont mis l’accent sur la détermination de la jeunesse à libérer le nord.

Pour Lacine Diawara, la patrie est dans l’impasse. Les dirigeants et les institutions de la République ont fait des efforts pour le sortir de la crise sans, pour le moment, y parvenir. Il a alorsindiqué que c’est aux jeunes de s’assumer. C’est dans ce sens que son organisation et d’autres associations comme, l’Association des journalistes et animateurs pour la démocratie, l’unité et la République (AJADUR), l’Association devoir de journalistes (ADJ), le regroupement international pour la solidarité, la démocratie et le développement en Afrique et au Mali (RISDA-Mali) s’organisent pour marquer l’histoire.

Ils ont contacté les responsables des organisations de la société civile comme le Haut conseil islamique du Mali (HCIM), le Réseau des communicateurs traditionnels pour le développement (RECOTRADE), des notabilités comme le chérif de Nioro du Sahel, le prédicateur Chérif Madani Haïdara qui leur ont accordé leur bénédiction.

L’opération Faso-ko consistera à organiser des caravanes provenant de toutes les régions (non occupées) pour marcher sur les régions occupées afin de plaider pour la libération du pays.

Bruno D SEGBEDJI

 

SOURCE:  du   17 déc 2012.    

13 Réactions à Mobilisation pour la libération du Nord : Des journalistes affûtent les armes pour lancer plus de 100 000 Maliens à l’assaut des occupants

  1. diabalika

    je pense effectivement que nous devons marché pour que les militaires aillent se battre pour liberer le nord. c’est leur travail.
    Aussi qui ne travail pas ne doit pas percevoir de salaire.
    je vois tres mal le faite de payer des perdiems à des gens qui ne foutent rien dans le pays.
    Le maleur des maliens aujourd’huit c’est nos militaires.
    Honte honte les militaires nous fait Honte.

  2. kukoï

    Peut-on être un tant soit peu plus sérieux? la meilleure marche est celle qui exige aux militaires de monter rapidement au nord car trop, c’est trop! que diront-ils de leur responsabilité après tout ce temps resté sans rien faire? En d’autres termes, pourrait-on respecter un tant soit peu un militaire si les civils doivent aller se battre à leur place? C’est cela le vrai débat! Que les militaires m’insultent après me laisse pantois, mais la vérité est du piment dans l’œil de celui à qui elle est destinée. Yafama dé!

  3. s coulibaly

    Sans perdre de temps soutenons tous ces marches historiques,qui donneront de belles leçons de civisme et de democratie au monde entier.

  4. coutinho

    J’ai une idée qui vient de faire tiiiiiillllteeee dans ma tête :idea: :idea: :idea: Je suggère, tant qu’à chercher 100.000 maliens pour réconquérir le nord, de juste prendre 2 bergers et un troupeau de 100.000 porcs et cochons qu’on élève: les islamistes détestent ça et vont fuir :lol: :lol: :lol:
    J’ai dit une bêtise, là, ou vous voyez ce que je veux dire :?: :?: :?: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
    Moi, humoriste :lol: :lol: :lol:

    • ApemaMali

      Tu penses que, qui estc e qui a mangé les porcs de ces trois regions justes apres l´occupation??? Ces gens adorent la viande du porc plus que tout autre viande!!!! :-D :-D :-D :-D :-D Ou sont nos « faux  » DOZOS??? Ils peuvent quand meme envoyez des abeilles agressives…

      • coutinho

        OK, Apemamali, faisons quelque chose: que les jeunes de Gao qui s’emmerdent en ces moments, à cause des interdictions de jouer au foot par exemple, puissent avoir des photos porno à afficher chaque fois que c’est possible sur un mur, quitte à faire en sorte que les islamistes l’enlèvent après! :lol: :lol:
        Un jeune, une photo porno :lol: :lol: :lol: :lol: à afficher en cachette sur un mur et disparitre pour ne pas se faire choper :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

        • Niyefôkoyesegou

          J’avais trouvé une solution, il faut juste envoyer des prostituées sous voile au nord, qui pourront non seulement couper les couilles, mais aussi les empoissonnés.La guerre, c’est n option

    • coutinho

      Ou, on va à AZAR payer du jambon et envoyer au nord comme aide aux islamistes :lol: :lol: :lol:
      Putain, mais il faut essayer un truc pareil, quoi…merde, plutôt que de croiser les bras :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
      Il faut commencer à les titiller…genre leur envoyer une citerne de bière…ou faire passer un drône au dessus de leurs têtes avec de la musique de 50cents, Madonna ou du Gagnam Style à fond la caisse :lol: :lol: :lol:
      Juste les faire chier quoi, aux moments des prières, vous voyez :lol: :lol: :lol:

  5. Niyefôkoyesegou

    Les civils vont marcher, les bébés bien protégés de Kati vont manger , dormir et se coucher!

  6. Djon Te

    :oops: 100 000 avec echarpe blanche et bonnet-rouge :lol:
    :idea: 100 000 bien armes et bien entraines pour toujours a maintenir l’ ordre au Mali :!:

  7. Adama83

    Qu’attende les islamistes pour annexer le Sud du Mali??? S’ils prennent cette décision, on verra si l’armée va faire un retrait stratégique sur la Côte d’Ivoire ou si elle va décider d’affronter les islamistes pour tenter de les repousser, voire de les bouter hors du territoire. Maudit soit tous ceux qui mettent l’intervention en retard!