Mohamed Ibrahim Saleh de la CMA à propos du processus de paix : « La menace Daesh pèse sur le Mali si l’Accord n’est pas rapidement mis en œuvre »

31

Mohamed Ibrahim Saleh, responsable de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) est réputé pour son franc-parler et sa sincérité dans ses déclarations. Ce qui lui avait, par le passé, valu des ennuis avec ses parents du MNLA dont il est un des fondateurs. Les péripéties de cette incompréhension l’ont conduit à mettre sur les fonts baptismaux la Coalition du peuple de l’Azawad (CPA) dont il est le président. Membre actif de la CMA, ancien député de Bourem, Mohamed Ibrahim Saleh  est déçu par le rythme imprimé à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger.

Il est davantage dépité parce qu’il pense qu’il y a la peur de part et d’autre, c’est-à-dire dans les rangs des mouvements armés aussi bien que dans ceux du gouvernement. Cette peur là ne se justifie guère, d’après lui, puisqu’il craint une autre menace plus grave que celle des terroristes actuels. Il s’agit, selon lui, de la menace Daesh.

« Les terroristes de Daesh sèment la terreur en Libye. Ils sont donc à nos frontières. Si nous n’agissons pas vite, ils pourraient venir grossir le lot des terroristes qui sévissent actuellement dans notre pays. Ainsi, les jeunes gens armés que nous avons sous nos mains pourraient nous échapper pour rejoindre Daesh. Alors que chacun assume sa responsabilité pour éviter la catastrophe ! Il est temps et grand pour que nous avancions dans la mise en œuvre de l’Accord. Il nous faut aller rapidement à l’installation des autorités intérimaires pour sauver l’essentiel, la paix », a-t-il expliqué. Avant d’ajouter : « Les autorités intérimaires constituent une belle occasion pour l’administration locale et les collectivités locales de démontrer leur sens de la responsabilité dans la gestion de leur terroir ».

Savez-vous que la loi sur les autorités intérimaires est déférée devant la Cour Constitutionnelle ?

« Bien sûr ! La Cour va se décider mais l’opposition doit savoir que la paix n’est pas seulement pour les membres du gouvernement et la majorité présidentielle. La paix, c’est pour tout le monde, c’est une question d’intérêt national. Si cet Accord échoue, la gestion de la situation sécuritaire sera difficile pour le Mali. Notre souhait demeure la réussite de l’Accord, un acquis de 14 mois de négociations. Nous travaillons pour cela. Il faudrait que tous les partenaires qui ont participé au processus de négociations s’engagent davantage pour qu’on puisse aller de l’avant et éviter le pire. Regardez, à quelques jours de l’anniversaire de la signature de l’Accord, rien n’est fait, toujours des tergiversations entre les différents acteurs, on fait un pas en avant, deux pas en arrière ».

Et si la Cour rejetait la loi sur les autorités intérimaires ?

« Nous allons demander l’arbitrage de la communauté internationale. Pour le moment, le processus est bloqué en raison des querelles partisanes qui ont conduit l’opposition à saisir la Cour. Je demande au gouvernement et à l’opposition d’œuvrer pour l’intérêt général, celui de la paix pour éviter, encore une fois de plus, à notre pays une crise plus profonde que celles qu’il a connues, notamment la menace Daesh».

Chahana Takiou 

PARTAGER

31 COMMENTAIRES

  1. le jour ou ils je dis bien ils ceux qui vous donne armes argent logistique passeport de réfugiés visa de déstabilisation etc….quant ceux la n auront plus besoins de vous utilisez contre votre pays vous allez comprendre.

  2. C’est la mauvaise foi de la CMA qui est à la base de ce retard dans la mise en œuvre des accords de paix. Mais le moment ne saurait plus tarder où c’est elle qui va prendre les rênes de la mise en œuvre des accords de paix. Les esquives qu’elle fait de part et d’autres pour retarder la mise en œuvre du processus de paix va les rattraper car elle n’aura plus d’excuses pour justifier ses actes.

  3. Que DAESH, AQMI, ISIS, AL NOSTRA et tous les crétins des temps modernes viennent et commencent par vous tuer là-bas, on s’en fout ! :beg: 😳 😳 😳 Malgré que l’État Malien (l’un des plus pauvres au monde) vous entretienne au dessus de ces moyens, vous ne cessez de vous allier au Diable pour nuire à sa bonne marche. Un homme comme AG ASSALEH ou Ambéry AG RHISSA devrait d’abord nous dire ce qui l’a poussé à prendre les armes avant d’essayer de nous alerter sur d’éventuelles conséquences.

  4. La CMA est pour ma part l'obstacle à l'application effective de l'accord de paix.Elle n'est pas du tout sincère et fait toujours des spéculations pour ne pas aller à la paix.Je pense qu'il faut que la CMA soit donc sincère quant à sa volonté d'aller à la paix.

    Pour ce qui est de l'opposition,les petits messieurs ne font qu'amuser la galerie.L'opposition a pris part à la signature de cet accord et et très bien informé de son contenu.Elle n'a rien à faire.La loi sur les autorités intérimaires a été voté à l'assemblée nationale et sera confirmée par la cour constitutionnelle très bientôt.

    Quand au gouvernement malien il fait tout pour que cet accord soit appliqué pour qu'on en finisse avec cette stupide guerre qui a été imposée.Le ministère de la défense procède à l'enrôlement des anciens combattants en vue d’intégrer l'armée malienne.

    Il faut dire aussi que les forces étrangères qui sont là pour nous aider ne sont pas exemptes de tout reproche.La MINUSMA qui n'assure pas selon mon avis son rôle comme il le faut.Il faut donc que tous les acteurs qui sont impliqués dans la résolution de cette crise soient sincères dans leur volonté d'aller résolument à la paix.

  5. Certes il est vrai que nous sommes dans l’opposition mais pensons un peu à ceux qui sont derrière nous. Il ne faut pas être prisonnier de l’opposition en voyant tout en mal. Les mains dans les mains nous vaincrons l’ennemie. Soutenons les actions du président même si nous sommes opposant car c’est pour la nation.

  6. nous devons soutenir les accords du processus de paix et avec la reconstruction de l’armée, la lutte contre le terroriste sera plus large. vu les moyens mis à la disposition de l’armée ce qui a permis l’arrestation de certains terroristes nous pouvons dire que l’armée répond à nos besoins.
    il est donc important que la CMA joue franc jeu afin que nous arrivons à bien sécuriser notre territoire afin d’éviter certaines attaques terroriste.

  7. Je ne vois pas la raison pour laquelle Daesh se retrouvera au Mali si il n’y a pas été invité par la CMA. C’est une manière de se désengager car elle a la charge de sécurité du nord.

  8. en ce qui concerne l'application des accords d'Alger c'est la CMA qui traine les pas car certaines personnes bénéficient pleinement de la crise et aussi la menace Daesh concerne tous donc vigilance.

  9. Je pense que pour la mise en place des autorités intermédiaires il reste la cour constitutionnelle de se prononcer afin que le peuple malien soit situé. Et aussi la CMA doit doit faciliter le processus sinon nous arriverons pas à la paix.

  10. le menace Daesh concerne tout le continent en particulier l’Afrique de l’ouest. que chacun de nous soit vigilant car tout peut arriver mais bientôt le processus va prendre un coup de fouet ce qui permettra la mise en place des autorités intermédiaires.

  11. L’État malien a vraiment besoin de la mis en œuvre rapide de l’accord paix pour des nombreuse raisons.Déjà nous sommes à une année de la signature de l’accord de paix .Donc il est grand temps de passer une étape supérieure pour la paix et la réconciliation nationale.

  12. Nous voulons vraiment un retour rapide de la paix dans notre pays.S’il y aucun moyen sans passer par ces autorités intérimaires alors nous voulons la paix et la réconciliation.

  13. Le menace de ses daesh n’est pas une menace pour le Mali seulement mais contre toute l’Afrique entière même le monde.Les organisations internationales doivent prendre des mesures radicales pour exterminer ses terroristes de toute urgence.

  14. je pense vraiment que pour aller vers la paix il faut obligatoirement passer par cette autoritaire intérimaire.Avec l’application de cet accord nous sommes certains que nous aurons la paix au pays.

  15. Avec l’aide de Dieu la paix reviendra sur toute l ‘étendue du territoire nationale.Nous savons bien que la cour constitutionnelle donnera un accords favorable a propos de ce dossier de l ‘autorité intérimaire pour la réconciliation et la paix.

  16. La paix, c’est pour tout le monde, c’est une question d’intérêt national. Si cet Accord échoue, la gestion de la situation sécuritaire sera difficile pour le Mali. Notre souhait demeure la réussite de l’Accord, un acquis de 14 mois de négociations. Tous les maliens doivent oeuvrer pour la bonne marche de cet accord.

  17. La seule chose qui fait défaut à la mise en œuvre de l’accord de paix est la mauvaise foi de certaines parties signataires, à commencer par la CMA de ce rebelle qui trouve que la menace Daesh pèse sur le Mali si l’accord n’est pas rapidement mis en œuvre.

  18. La Cour va se décider mais l’opposition doit savoir que la paix n’est pas seulement pour les membres du gouvernement et la majorité présidentielle.
    Elle est question national, je dis question national.
    Donc nous devrions faire tout pour cet accord soit un succès.

  19. Seule la mise en œuvre de l’accord issu du processus d’Alger permettra au Mali de tourner la page de cette crise et d’écarter la menace Daesh qui pèse sur toute l’Afrique actuellement. La Libye n’est pas loin du Mali. Comme ce rebelle est conscient de cette menace, il est invité à demander à ces camarades de ne pas retarder encore le processus de paix.

  20. Je sais la CMA n’est pas de bonne foi en ce qui concerne la mise en oeuvre de l’accord tant attendu par les maliens et la communauté internationale dans son ensemble.

  21. La menace Daesh pèse sur le continent africain en général et la partie l’Ouest secouée par la crise en particulier. La CMA seule retarde l’application de l’accord. Le gouvernement est engagé pour le retour de la paix.

  22. Il faudrait que tous les partenaires qui ont participé au processus de négociations s’engagent davantage pour qu’on puisse aller de l’avant et éviter le pire.
    Le gouvernement qui ne ménage aucun effort pour la mise en place des autorités intérimaires dont le vote de cette loi a été saboté par les pseudo politiciens de l’opposition.

  23. Les maliens sont tous pour la bonne mise œuvre de l’accord d’Alger. Le retour de la paix est impossible sans l’application de ce document. La menace Daesh pèse sur toute l’Afrique. Le Mali n’est pas le seul pays. Sauf si les rebelles ne veulent pas du retour de la paix sinon l’accord sera appliqué.

  24. Ce rebelle a parfaitement raison mais il oublie que c’est son groupe qui est l’obstacle à la mise en œuvre de cet accord. Les maliens sont tous optimistes pour l’application à la lettre de cet accord mais la mauvaise volonté de la Cma fatigue les autres parties signataires.

  25. “…« La menace Daesh pèse sur le Mali si l’Accord n’est pas rapidement mis en œuvre »…”
    Humm le Mali est bon deh! Meme des “batraciens’ peuvent donner leur avis sur ce pays.
    Conn…. ard, Daesh est entre au Mali avec vous, les rebelles et vos rebellions a elan raciste.

  26. Pauvre Mali! C'est seulement dans ce pays ou des apatride de cet acabit peuvent se prononcer. Et toi chahana je te croyait plus patriote pour ecrire des aneries de la sorte.
    Je me demande comment mon pays va se developper dans cette zizanie.

  27. Toure c’est vrai il n’ y a pas plus DAECH que lui Saleh et les bandits. L’accord prendra le temps de vos calculs et entre temps DAECH vous décapitera tous car personne de la CMA n’est un bon musulman……….

  28. QU’est DAESH au MALI c’est toi le chef de DASCH malien le procureur doit te poursuivie à la justice bandit voyou que tu es 😡 😡 😡 😡

    • La Paix doit s’imposer au Mali ,malgre les interets egoistes,les calculs hypocrites et la mauvaise foi d’un certain groupe.Il appartient a l’Etat et au Chef d’Etat d’imposer cette paix pour l’existence de l’Etat Malien intouchable et le Bonheur du peuple.. Sinon,le peuple doit se lever et imposer la paix.Tous les Etats de la region ,y compris l’Algerie doivent se mettre ensemble pour empecher et liquider le Daesh en Afrique du Nord ,en particulier en Libye.Le Mali a besoin d’un Homme d’Etat a poigne,mais democrate eclaire,sachant distinguer les priorites pour etablir la paix et sortir un programme de developpement economique de relance economique.Le peuple Malien doit savoir que la politique n’est pas une activite
      commerciale,une activite d’affaires pour faire fortune.Cette saison de chaleur torride montre que le Mali doit s’engager sous la direction d’une lignee de leaders exceptionnels pour accelerer le rythme de croissance,nourrir le peuple,fournir des logements appropries aux Maliens,de l’electricite et un comfort en vue d’eviter l’elevation du taux de la mortalitie provenant des conditions climatiques qui risquent de s’empirer.Nous devons accroitre
      l’epaisseur des murs des batiments avec du banko ameliore,trouver une solution au probleme de toiture,la tole ondulee provoquant une augmentation de chaleur.Nous devons souhaiter le Bonheur a notre peuple,arreter de rendre la vie difficile a nos leaders qui ont ete juges et pardonnes.En resume,gardons-nous .de la mechancete gratuite,de l’envie de faire mal.et d’en jouir comme un possede du demon.

Comments are closed.