Mohomodou Djéry Maiga : Le « Nègre » du MNLA…

36 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

La surprise des Maliens fut grande et même très grande lorsqu’en début juin dernier, ils ont appris que le vice-président du Conseil transitoire de l’Azawad était un certain Mohomodou Djéry Maiga. Inconnu de tous (même si à Gao, il fut le maître de second cycle de beaucoup de jeunes de la 7è région du Mali). L’homme dont certains avaient expliqué l’adhésion au Mnla par des raisons stratégiques semble bien mériter son geste et joue bien le jeu des négriers du Mnla. Il a même été mandaté, le 3 décembre dernier, pour dialoguer avec les autorités maliennes à Ouagadougou.
L’homme était connu pour être actif à Gao, sa ville. Il n’avait jamais été associé à des coups foirés. Mais, en mai dernier, à la surprise générale, Mohomodou Djéry assiste à un rassemblement des caciques du Mnla et en épouse les idéaux sécessionnistes. Certains y avaient vu une « stratégie », comme lui-même l’aurait d’ailleurs confié à ses proches à l’époque, pour « infiltrer les envahisseurs » de la cité des Askia mais aussi de toutes les régions occupées qui constituent l’épicentre de ce qu’était l’empire songhay. Pour les responsables de la rébellion touarègue, c’était une victoire diplomatique éclatante, un moyen de « taire » les stéréotypes de rébellion touarègue et de réussir des batailles diplomatiques auprès de la communauté internationale à laquelle elle clame haut et fort qu’elle défendait non seulement les Touaregs, mais aussi les Songhays, les Peuls, les Arabes et toutes les autres communautés du nord du Mali.
Mais, l’échec du rapprochement entre le Mnla et Ançar Eddine en fin juin 2012 va non seulement sonner la fin du premier, mais aussi contraindre Djéry et ses nouveaux alliés à quitter le sol qui l’a vu naître. La tête de l’homme était même mise à prix après la mort de l’enseignant et l’élu municipal Adema, Idrissa Omorou.
Depuis, les « inconditionnels » du Mnla ont repris les choses seuls en main. L’exil nigérien, puis burkinabé de Djéry et de ses recruteurs sera ponctué, le 3 décembre dernier par un « dialogue direct » avec Bamako, à Ouagadougou, au pays du médiateur de la Cédéao, Blaise Compaoré.
Le Mnla qui joue depuis le mois de septembre dernier la carte de l’autodétermination, va se faire « représenter » par une délégation conduite par le nègre du mouvement, Mohomodou Djéry Maiga. Un coup médiatique important qui signifie : « le Mnla, c’est tout le nord du Mali, pas seulement les touaregs».
Et, à Ouagadougou, comme le montre la vidéo des discussions, c’est un Djéry Maiga très gêné qui est apparu sur les images aux côtés d’un Tiébilé Dramé et d’un Tiéman Coulibaly (émissaires de l’Etat malien) qui, eux s’esclaffaient au sortir des discussions.
La déclaration issue des premières discussions d’Ouagadougou où M. Maiga conduisait la délégation du Mnla est tout de suite contestée par certains radicaux du groupe. Manière pour ces derniers de marquer leur manque de confiance à Djéry Maiga ; le remettre à sa place comme qui dirait. Après tout, il reste un nègre, le nègre du Mnla, venu à la vingt-cinquième heure gonfler ses rangs. Mais combien cela va-t-il durer encore. Attendons de voir !
Amadou Salif Guindo

SOURCE:  du   23 jan 2013.    

36 Réactions à Mohomodou Djéry Maiga : Le « Nègre » du MNLA…

  1. Malon

    Cet article est un article abject !

  2. m.s.m

    Djerry qui ne verra plus GAO ,le film END

  3. Touré Ibrahim

    Laissez Djéri vivre. Il faut qu’il s’explique!

  4. MALCOMX1424

    Mr Guindo,de grace evitez d’employer le mot Negre n’importe,tu sais combien de temps les noirs se sont battus pourqu’on puisse bannir ce mot.Nous sommes des noirs point barre,le mot negre me ramene a l’histoire sombre de nos aieux.
    Ici je tiens a saluer l’oeuvre de Senghor,Cesaire et Damas,pour leur combat en faveur de l’integration de l’homme noir,pas l’homme negre.

  5. npogo

    LE MNLA Á UN NÈGRE, UN NÈGRE AU RANG DE MNLA ÇA VEUT DIRE QUE CET NÈGRE EST LE PLUS MODIT DES NÉGRES SUR LA PLANÊTE CAR LE PEUPLE NÈGRE COMPTE LES 93 POUR CENT DES POPULATIONS DES RÉGIONS DU NORD DU MALI ET C’EST SEULEMANT UN SEUL NÈGRE QUE LE MNLA Á PUI CORROMPU, C’EST UNE PREUVE QUI MONTRE QUE LES TÉRORISTES MNLA NE RÈPRESENTE PAS LA POPULATION DU NORD.
    MÈME LA COMMUNAUTÉE TOUARÈG ET ARABE ONT ÉTER AUSSI VICTIMES DE MNLA À AGHELOC CAR ILS ONT TUÉS LES SOLDAT MALIENS DÉSARMÉS PARMIS LES QUELES SE TROUVAIS DES DIZAINES DE TOUARÈGS ET ARABES, ILS NE RÉPRESANTE MÈME PAS LA COMMUNAUTÉ TOUARÈG DU MALI.

  6. sylla abdou

    بسم الله انا لاءسق لفرنسا لما المتمردون موجودن في بوركينا فاسوا وخاصه هم في فرنسا mnlaهم العدو المبين

  7. Fakrid Ahmed

    Faites face au travail oubliez mnla , ils sont réfugiés à bassikouna, en rang rassemblement pour un pot de lait en poudre deux kilos de semoule,une boite de sardine, Gao vous attend, le fleuve est à sa même place.Apprenez à nager sur la dune de bassikouna avant de revenir.