Mort de 11 soldats maliens lors d’un raid de barkhane : IBK dément Paris

3
Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali
Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali

Malgré les doutes émis par les autorités françaises, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a réaffirmé, dans un entretien paru hier dimanche à  Jeune Afrique, que les soldats maliens tués fin octobre lors d’un raid de la force française Barkhane contre un groupe djihadiste à Abeibara, étaient “bien des otages”,

“Il s’agissait bel et bien d’otages des terroristes et il ne faudrait pas qu’il y ait là-dessus la moindre ambigüité entre nos amis français et nous”, souligne le chef de l’Etat malien dans cet entretien à paraître dimanche. “C’est un fait regrettable, qui peut hélas survenir dans ce type d’opération. On doit l’admettre et ne pas chercher d’autres raisons qui n’existent pas”, insiste-t-il.

Cette opération menée par Barkhane dans la nuit du 23 au 24 octobre près d’Abeïbara (nord-est) contre un groupe affilié à Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi) s’était soldée selon l’état-major français par la mort de 15 djihadistes. Mais pour le ministère malien de la Défense, onze militaires maliens prisonniers des djihadistes se trouvaient parmi les victimes du raid.

L’état-major français avait lui assuré qu’à “aucun moment” la présence de soldats maliens dans ce camp d’entraînement n’avait été établie. Et des sources françaises avaient ajouté que s’ils étaient présents dans le camp, ces militaires avaient dû être retournés par les islamistes.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. comrades there is little if anything IBK may or is willing to do about that unnecessary action caused by a lack of adequate Recon by France plus Apathy by its troops who see their mission in Mali as opportunity to get rich by assisting AZAWAD terrorists/jahadists with illegal drug trade from Africa to Europe. As for those French troops not of such condition they are in Mali due to orders plus maintain apathy in belief apathy will keep them alive plus get them back to France. Apathy is a taught conduct in military of France much like some militaries teach males to dislike their mother to extent they could kill her without giving performance of such murder second thought. This is taught to make soldiers better killers being sometimes he in battle who hesitate to kill is killed more often as oppose to he who do not hesitate to kill thus, he who would not hesitate to kill his mother certainly will not hesitate to kill during battle. Under total circumstance in this instant only meaningful act IBK could perform is to have France military to immediately leave Mali. Anything less is more IBK ass kissing of Europe with a few words by IBK of disappointment in France conduct in murder of Mali soldiers who were prisoners of war to AZAWAD terrorists/jahadists. I wonder did those dead soldiers see something that could only be duly protected by having them murdered by France? Very much sincere, Henry Author (people of books) Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan aka Gue. translationbuddy.com

  2. Selon le président IBK,Il s’agissait bel et bien d’otages des terroristes et il ne faudrait pas qu’il y ait là-dessus la moindre ambiguïté entre nos amis français et nous. C’est un fait regrettable, qui peut hélas survenir dans ce type d’opération. On doit l’admettre et ne pas chercher d’autres raisons qui n’existent pas.
    QUI SE SENT MORVEUX SE MOUCHE LE MANDE MASSA EST PLUS QUE CLAIR DANS SES PROPOS.

  3. Non seulement les français ont tués ces soldats, mais en plus ils mentent sur leurs opérations mais en plus: ” Et des sources françaises avaient ajouté que s’ils étaient présents dans le camp, ces militaires avaient dû être retournés par les islamiste”

    L’armée franSSaise crachent sur la mémoire des soldats maliens/otages, en disant qu’ils sont devenus des islamistes!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here