Niafunké: La CPA rend un véhicule volé par des braqueurs

0
Niafunké: La CPA rend un véhicule volé par des braqueurs

Le 26 juin dernier, c’est de façon officielle que la coalition du peuple pour l’Azawad a rendu un véhicule volé par des bandits armés à son propriétaire, à Niafunké dans la région de Tombouctou. Il s’agissait d’un véhicule alors en mission appartenant à un certain Amadou Boré que des hommes en armes avaient enlevé de force. Ainsi, dans un communiqué qui nous est parvenu, c’est la coalition du peuple pour l’Azawad, un mouvement signataire de l’accord d’Alger dirigé par Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune qui a récupéré ledit véhicule.

Lisez le communiqué ci-dessous.

COMMUNIQUE N 0017 /CPA/2016

Le Secrétaire Général Mr Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun, de la Coalition du Peuple pour l’Azawad (CPA) , informe l’opinion nationale et Internationale ainsi que tous les partenaires de la Paix, que ce jour 26 juin 2016 à 11 heures, en présence du  préfet du cercle de Niafunké, et des autorités politiques, administratives et militaires il a été procédé au niveau des bureaux du cercle, à la remise officielle du véhicule immatriculé T 7380 MD appartenant à monsieur Amadou BORE Architecte en service dans la société Modulor, Le dit véhicule avait été enlevé par les bandits armés et ramené par les éléments de la CPA conduits par le colonel Alkassoum AG ABDOULAYE.

En effet, les faits remontent au mardi 24 mai 2016 quand le véhicule a été braqué lors d’une mission de contrôle des chantiers de construction des bâtiments administratifs dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’urgence pour le Développement des régions du Nord (PURD/RN phase II). Il a été enlevé à environ 1 km et demi à l’Est de Soumpi par trois (3) bandits armés qui évoluaient à pied.

Aussitôt informés, les éléments de la CPA ont engagé une mission de poursuite qui a permis d’identifier les assaillants et de retrouver le véhicule après un combat. Au cours d’autres opérations anti bandits menées par la CPA suite à une sollicitation de l’administration et des victimes, deux (2) troupeaux de bétails ont été ramené et restituer à leurs propriétaires.

La CPA par la voix de son Secrétaire General invite l’ensemble des acteurs au processus et les populations à une collaboration sincère et de bonne foi afin de venir à bout de ce fléau de banditisme et d’insécurité qui constitue une menace à notre développement car perturbe la quiétude de tous nos partenaires et nos populations.

Bamako, le 26 juin 2016

  Pour la CPA

Le Chargé de Communication

Attay Ag Abdallah

PARTAGER