Nord du Mali: Ban sous influence algérienne ?

17 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-Moon, est-il au courant des réalités au nord du Mali ? Sur quelle base a-t-il rédigé son rapport adressé au Conseil de sécurité ? A-t-il écouté toutes les communautés du nord du Mali ? Est-il au courant de tous les efforts déployés par l’Etat malien en vue de résoudre définitivement toutes ces crises cycliques qui ont secoué depuis 1990 le nord du Mali ? Autant de questions qu’on est en droit  de se poser après le rapport qu’il vient d’adresser au conseil de sécurité de l’Onu ; et qui suscite un tollé au sein de l’opinion et de la classe politique malienne.

Said Djinnit

Cette prise de position de Ban Ki-Moon est-elle surprenante ? La réponse est non. Pour tous ceux qui suivent de près la situation sécuritaire au nord du Mali et dans la région sahélienne.

Or, le secrétaire général de l’Onu, ne semble avoir aucune connaissance des réalités africaines, notamment de celles de la sous région sahélienne.

La réalité est ceci : loin des réalités du terrain, Ban Ki-Moon, de toute évidence, s’est laissé influencer par son représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest, l’algérien Saïd Djinnit. Un homme qui incarne une certaine politique étrangère algérienne en Afrique de l’Ouest ou encore dans le Sahel.

Les faits sont là

Déjà le 13 novembre dernier, Djinnit était à Ouagadougou pour rencontrer à la fois le Président Blaise Compaoré et les responsables d’Ansar Dine et du MNLA, deux mouvements soutenus par l’Algérie et qui tente de les sauver.

A l’époque, une dépêche de l’AFP précisait : « Le représentant de l’ONU en Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit, a rencontré à Ouagadougou des représentants d’Ansar Dine, l’un des groupes islamistes armés occupant le nord du Mali ». Il s’agit de la première rencontre officielle entre un responsable onusien et Ansar Dine, mouvement qui applique de façon stricte la charia (loi islamique) dans le nord du Mali (amputations, lapidations, coups de fouet) de même que les Jihadistes d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et du Mouvement pour l’unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) qui dominent aussi la région.

M. Djinnit, qui s’était plutôt entretenue avec le président burkinabé Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne pour l’Afrique de l’Ouest, a retrouvé ces responsables d’Ansar Dine dans un domicile privé….

Après ces rencontres avec le Président Compaoré et des responsables Touaregs, l’algérien Saïd Djinnit a indiqué à la presse que « le dialogue est l’option préférée pour résoudre la crise au Mali, mais doit avoir des résultats assez vite ». Dès lors, le diplomate était entré dans une logique dictée par le pouvoir algérien…

Ban Ki-Moon se trahit

Alors, bas les masques ! Le diplomate qui est censé représenter les Nations Unies en Afrique de l’Ouest, défendait, la position de son pays dans la crise malienne.

Aujourd’hui, les choses se précisent. Ban Ki-Moon se laisse manipulé par son représentant en Afrique de l’Ouest  qui de son côté ne fait que défendre la position de son pays, l’Algérie…Le pouvoir algérien dont on connaît les capacités de nuisance est en train de réussir son coup : empêcher une intervention militaire au nord du Mali.

Le secrétaire général de l’ONU se trahi, lorsqu’il indique dans son rapport au conseil de sécurité que  son représentant spécial en Afrique de l’Ouest déploie actuellement « des efforts destinés à jeter les bases de négociations tendant à gérer les préoccupations légitimes des touaregs et d’autres communautés du nord Mali » Le jeu est suffisamment claire.

Les réactions n’ont pas tardé à Bamako et sur le continent après la publication de ce rapport très controversé du secrétaire général de l’ONU.

Le Front uni pour la sauvegarde de la démocratie etla République(Fdr), dans une déclaration, estime que le rapport du secrétaire général de l’Onu est déséquilibré, partiel, partial ambiguë et contient des allégations non fondées… ».

Pour sa part, le Président en exercice de l’UA, Boni Yayi, a adressé une correspondance au Secrétaire général de l’Onu pour insister sur la nécessité d’une intervention militaire au nord du Mali. «Tout recul devant la nécessité d’envoyer en urgence la force internationale pour combattre le terrorisme au nord du Mali sera interprété comme l’expression d’une faiblesse et donc une prime aux voies de fait et au terrorisme », a indiqué le Président Boni.

 

C H Sylla

 

SOURCE:  du   3 déc 2012.    

17 Réactions à Nord du Mali: Ban sous influence algérienne ?

  1. L'Africain

    La guerre, pas pour le Nord Mali !!!!
    Africains, Africains, mes chers frères du berceau de l’humanité !
    Notre continent se trouve dans une des situations sociales les plus désastreuses, particulièrement la partie ouest.
    Il y a bientôt un an, à cause de nos égoïsmes et notre jusqu’auboutisme, nous avons fait entré dans notre continent un commando d’outremer, avec pour mission, faire tomber un président démocratiquement élu. Vous me diriez qu’il n’était pas démocratiquement élu, je vous dirai de m’apporter les preuves. Avec tout le respect que j’ai des Institutions d’un pays, ma position ne changera pas, surtout que c’est la très haute institution de ce pays qui avait proclamé les résultats. Mais comme il y avait un homme, qui depuis 1993 avait affiché ses ambitions de président, qui était près à tout pour y arriver, qui avait des amis dans la sphère internationale, qui était prêt à livrer toute la sève naturelle du sous-sol de notre continent juste pour arriver à ce poste… ce qui devait arriver arriva !
    Aujourd’hui, il condamne mes parents et veut faire la paix avec moi, il condamne mes leaders et veut faire la paix avec moi. Il est vrai qu’il ne connait rien de notre continent, même s’il a été premier ministre pendant des années. Croit-il qu’il n’a rien avoir de tous les conflits que connait cette partie de notre continent ? Hier, comme ce qui se passe en Syrie, l’on s’en prend à un pouvoir établi, au profit un groupe, que la communauté internationale appelle rebelle. Certainement le mot rebelle, ne signifierait plus ce qu’il est ! Il vous suffit de sacrifier la sève naturelle de votre pays à une certaine communauté internationale, qui pourra vous appeler rebelle, mais soutenir ce que vous faites et ne ménager aucun effort pour que celui qui refuse de sacrifier cette sève vous cède la magistrature suprême. C’est pourquoi mon continent est rempli de présidents anciens rebelles.
    La Mali, admirable par sa démocratie et l’intégrité de ces anciens présidents, que s’est-il passé ? D’abord, ATT avait soutenu mordicus MK, le seul à l’avoir fait ouvertement sur le continent. Où étaient tous ces médiateurs africains pour le cas de MK ? Aujourd’hui ils préconisent une force militaire au Nord du Mali, quand ce sont les africains qui réclament une indépendance. Bien que je déplore l’attitude et le traitement que ces frères africains affichent vis-à-vis de leurs concitoyens, je souhaite que mes frères continuent de tendre la main à ces frères, qui certainement ont une vision aussi pour l’Afrique notre mère. Ne soyons pas amnésiques, trop de sang a coulé pour diviser le Soudan, pour que l’Érythrée naisse… Ne le permettons plus mes frères ! Le Mali est un grand pays (1 240 000 km2). N’oublions pas que le problème du Nord Mali n’est pas récent, elle a survécu au saupoudrage d’entente que nous savons bien concéder. Nous savons bien gérer certains problèmes cruciaux en périphérie, c’est ce qui s’est toujours passé au Mali. C’est ce qui s’était toujours passé au Soudan, aujourd’hui où en est-on ? Du sang a été versé, je dirai pour rien… Évitons cela au Mali. La guerre, l’on sait quand ça commence jamais quand ça finie. Tous les moyens qui doivent être mis en œuvre pour cette guerre peuvent servir à financer les microprojets en faveur de nos frères déplacés du Nord vers le Sud, nos frères déplacés vers d’autres pays. Aussi une médiation pour que ceux qui veulent l’indépendance du Nord Mali, même s’ils souhaitent un Etat Islamique, qu’ils le fassent avec le respect des Droits de l’Homme. Nous sommes tous Africains !
    Ces présidents qui souhaitent l’intervention militaire au Nord du Mali sont égoïstes. Ils ne le font pas pour l’intérêt de notre chère mère, l’Afrique. Mais pour satisfaire ceux qui ne veulent pas voir notre mère grandir. Les instabilités dont connaissent leur économies leur donnent de la migraine et fait naître en eux une certaine jalousie. Car nos économies se portent mieux, l’avenir se jouera sur notre continent, ne leur permettons pas de gâcher cet avenir.
    Je ne suis pas défenseur de la division de l’Afrique, je suis seulement contre cette communauté internationale qui finance les rebelles au gré de leurs intérêts, et pour qui les rebelles ne seraient plus rebelles ! Mais si la division de l’Afrique est un désir des africains eux-mêmes, il n’y a pas à ce se faire la guerre. La grandeur d’un pays n’est pas proportionnelle à sa superficie. Notre continent a assez versé du sang à cause des velléités de sécession : le Soudan, l’Éthiopie, le Biafra, le Sahara Occidental, …
    De même pourquoi ces présidents n’ont pas couru quand une force extérieure est venue faire tomber et abattre nos dignes fils ? Mes chers frères du Mali, j’aime ce pays et je sais que ce pays comptera toujours et toujours parmi les dignes enfants de notre MAMA AFRICA !
    A nos frères qui ont envahi le Nord du Mali, je vous prie de bien vouloir traiter vos frères avec dignité, respect et amour. C’est ce que le prophète a toujours fait, il pouvait par la puissance que Dieu (ALLAH) lui accordait, imposé cette religion à tout le monde. Mes frères, le Salut est individuel, devant Dieu (ALLAH) nous sommes tous égaux. Ayez du respect pour toutes les créatures de Dieu. Moi aussi je vous aime et ne ménagé aucun effort pour rendre notre mère fière de ses enfants !

    Votre cher frère qui vous aime tous… La guerre ce n’est pas bonnnnnnnnnnn
    Si t’as lu, fais-le suivre à tous les frères, et tu seras béni (e)

  2. aqil2

    Les dirigeants Maliens on profité de la largesses des terro-narco-traficants, ils ne peuvent ignorer que fricoter avec les terroristes mène à cette désolation. Qu’on vient pas raconter l’Algérie aurait dû faire ceci ou cela.

  3. amakéné

    Oui c’est eux les Terroristes la communauté du diable

  4. nabyx

    mes amis l’algerie n’as pas l’intention de vous faire du mal mais ne lui demander pas se faire la guerre a votre place si elle vous dit faite la guerre vous n’allez pas la faire est pourtant elle vous a donnez des armes l’algerie a compris que vous ne voulez pas faire la guerre alors elle vous dit faite la paix est pour cela il faut négocier elle changera d’avis le jour ou vous ferait la guerre

    • va la_bas le con qui a demander a l’algerie de faire la guere ?on lui demande juste de fermer sa frontier et couper le ravitaillement de rebel de l’essance , mais non seulment il se bat pour que la guere se faite pas mais il les portege et se change de beaucoup de chose avec ançardine dans le nord .voilla ce saidi jini l’emissaire de l’onu au sahel est aligerien vient s’entrevoir avec les rebelles et blais et s’ignoré du coté du gouvernement malien et aller racon ter les manssonges a bank mon que veut nos voisin aligeri burkina et mauritani?

    • npogo

      Le Mali n’a pas bésoin de l’aide à un Pays hypocriste comme l’algerie la siège de des AQMI.

  5. Gnousso

    Vous nous écrivez que de la merde. Quand les militaires Maliens abandonaient leur position cela n’était une decision de Ban Ki-Moon ou d’Algerie. Demandez surtout aux Militaires de remprendre leur position s’ils sont vraiment des hommes et s’ils souhaitent avoir la confiance de son peuple.

  6. tapalapa

    Conflit d’intérêts avec Said Jinnit qui est Algérien, donc juge et partie, ce Bankimoon est un maledeto, quand l’onu donnait son aval pour la destruction de la libye, a t il protesté un instant sur les dangers que cela comportait. Il urge d’intervenir au Mali car les population souffrent. On ne peut pas sacrifié le Mali pour le maintien au pouvoir de Bouteflika et ses généraux. Boutéflika a t il voulu discuter avec les kabyle un seul jour? Et pourtant ils ont des revendications légitimes aussi. Au contraire, il les a matés chaque fois qu’ils ont voulu faire entendre leur voix. Mais je n’en veux qu’à nos dirigeants mous comme des moutons qui ne sont pas capables de prendre leur responsabilité. Le Mali a des amis partout dans le monde et qui n’attendent rien en retour pour l’aider à se tenir débout. Ces pays on les connait, donc prenons notre destin en main et demandons de l’aide à nos vrais amis.

  7. aliass

    soyez raisonables et sachez que rien ne vaut la négociation.Une guerre est toujours atroce et c’est seulement les acteurs(militaires qui payeront le lourd tribut). Alors, attention à ceux qui font les marches de soutien à la guerre et qui sont contre la négociation. Ce sont des troubles fête et l’Etat doit prendre ses dispositions pour les mater car ce sont les ennemis du Peuple malien.

  8. BABACAR27

    S IL EST VRAI QUE L ARMEE NE PEUT ETRE PRETE AVANT 6 MOIS SELON TOUS LES EXPERTS MILITAIRES. ON SERA PAS EN PREMIERE LIGNE MAIS CE N EST PAS GRAVE ON A PLUS LE TEMPS D ATTENDRE QU ILS SE RENFORCENT

    PASSONS PAR LA VOIE DE LA RAISON EN METTANT 2 BATATILLONS MALIENS ET CEUX DE LA CEDEAO. EN PREMIERE LIGNE. ON AURA GAGNE 7 MOIS

  9. Mon cher Cheik Hamalla, uqand j’ai lu la semaine derniere que l’Algerie a prete des milliards a une institution financiere internationale, je me suis dit que c’etait « LA RANCON DE LA TRAHISON ». L’Algerie? Elle nous poignarderait dans le dos tout en riant avec nos dirigeants: quand on parle, ils nous diront, ah les ingrats, on leur donne des bourses chaque annee, le Nord se ravitaille a partir de chez nous.Mais ce que vous importez au Mali en mal est dix mille fois plus que le bien.
    JE N’ESSAIE PAS DE FAIRE PORTE LA RESPONSABILITE DE NOS MALHEURS AUX AUTRES,MAIS QUAND NOUS SOMMES A TERRE, N’EN RAJOUTEZ PAS AU POIDS SOUS LEQUEL NOUS CROUPISSONS.

  10. Allah est eternel

    Ban ki moon ou Ban Ky Ignorant peu importe a mangé beaucoup de riz couché comme le dit les ivoiriens à l’enfance ce qui lui rend invalide dans la réflexion. Il a justifié mes propos quand il juge la communauté touarègue de minorité opprimée n’ayant aucune expérience au Mali il a fait un rapport qui lui a été dicté.

  11. maiga a souma

    arrêter, intervenons sur notre sol. le mali n’a pas besoin ni de l’aval de la cedeao, ni des nu. aller au combat; pourquoi accuser les autres. ces islamistes n’ont rien pour combattre contre une armée. si dioncounda et modibo refusent de donner l’aval politique pour une intervention, l’armée doit assumer ses responsabilités et engager les combats. en faisant son coup sanogo n’a pas demandé la permission à personne.
    quelle ville ils ont conquis à la suite de combats? aucune.
    algerie, la france, le burkina, tout ça ce sont des histoires.
    le vietname, l’indochine suffisent pour montrer que les armes ne font pas la guerre.
    la guerre, ce sont les hommes qui la font.
    on doit sonner la fin de la recréation tout de suite et maintenant.

  12. Taba

    Ecoute ,L’Algerie a-t-elle le droit d’imposer ses vues dans une crise du Mali ou notre integrite territoriale est menacee? Agit-elle selon les interets Africains quand les Chefs d’Etat Africains ont decide le cours d’une action politique et militaire a suivre.Son President a assiste a cette reunion et il n’a pu convaincre l’Assemblee des Chefs d’Etat Africains.S’il s’agit de conseis de la part du Gouvernement Bourkinabe ou du Gouvernement Algerien,ces deux gouvernements n’ont convaincu personne.De quoi parlent-ils? De dialoguer avec les terroristes? Ne sont pas terroristes ceux qui egorgent froidement une centaine de soldats Maliens, qui ecrasent des officiers militaires avec des camions legers, les bras et pieds lies, qui enterrent a demi des civils dans des trous chauffes a blanc pour les laisser mourir le plus lentement possible,qui organisent des spectacles de lapidations des femmes impuissantes,coupent pieds et mains des Maliens?Quand ,malgre tous ces crimes barbares,un Etat responsable parle de negociation il s’expose naturellement a etre traite de raciste,d’incitateur de conflits ethniques sur le Continent .Le Mali n’a pas attaque les bandes criminelles qui ont envahi son territoire avec des armes de guerre, des missiles,des canons etc.Ce sont ces rebelles qui ont ouvert les hostilites contre l’Armee Malienne.Le Secraire General fera mieux de consuler la Cour Penale Internationale au lieu de chercher a faire plaisir a des gouvernements qui defendent des interets injutifies dans cette crise Malienne.Entre temps,il ne fait que chambouler les principes et la jurisprudence des Nations Unies en la matiere. Le Mali n’est pas la Libye.le Mali et les Maliens croient en la democratie en Afrique.

  13. Taba

    Nous parlons de l’integrite territoriale de la Republique du Mali.La neutralite du President du Bourkina-Faso ,du President de l’Algerie,
    du Representant du Secretaire General,qui tous se forcent le role de mediateur,sont douteuses.Tout fait croire qu’ils favorisent les bandes criminelles contre un Etat Africain ,le 3eme le plus ancien de l’Afrique.Les Syriens ont recuse la mediation de Kofi Annan, un homme dont l’integrite et le courage ne font aucun doute.Le Mali devrait informer le Secretaire General des Nations Unies que le Gouvernement du Mali recuse la mediation de Said Djinnit dans la crise Malienne et ignorer le role respectif des deux autres Mediateurs le plus tot possible.C’est le seul moyen de mettre en echec leur dessein.

    • emoo

      koffi a demissionne.. djinnit est une crapule… il a trahi son serment de servir les nu et non ses interets ou ceux de son pays…mais cela n’est point surprenant.. de sa part….

  14. siratigui

    maliens si on arrête pas de faire porté nos malheurs aux autres,ont risque de nous mettre les doigts dans les yeux,si ont prend pas garde,c’est l’Algérie qui viendra nous gouverner en l’accusant de soutenir tant ou tant groupe ou personne,elle risque de le faire pour une bonne fois pour nous montré de quoi elle est capable donc arrêtons nous de porter des accusations même si vrai sur un tel ou tel pays,accusons nous d’abord,laissons l’Algérie tranquille,elle comme tout le monde le dit elle a des moyens toute seul pour nous faire mal