Nord du Mali : le double ‘‘je’’ du Qatar

7 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Après l’incessant ballet de se cargos militaires sur les aéroports de Gao et de Tessalit, livrant armes et caisses de dollars, le soutien financier et logistique de l’Emirat du Qatar, aux Groupes terroristes occupant le nord du Mali, a cessé d’être un secret. Pour les populations locales qui assistent, quotidiennement ou presque à la scène. Mais aussi, pour les services secrets français qui surveillent la région.

Mais contre toute attente, l’émir du Qatar a, officiellement, démenti que son pays ait soutenu les groupes armés, qui occupent le nord du Mali depuis, environ, sept mois.

C’était le 24 octobre, à l’occasion de la visite du président par intérim à Doha.

Pourtant, même si les preuves manquent, les témoignages foisonnent sur le « double jeu » de ce riche émirat au nord du Mali.

Sous la bannière du « croissant –Rouge » et de « Charity Qatary », le Qatar a, non seulement, armé les Groupes terroristes opérant dans le septentrion malien ; mais aussi, financé à coups de pétrodollars leurs combattants, payés entre 300 et 600 CFA par mois.

Des livraisons d’armes et de pétrodollars sous le couvert de l’humanitaire.

« Depuis qu’ils sont arrivés, ils trompent tout le monde … Ils sont bien là pour aider le MUJAO, financièrement et logistiquement », affirme un membre de la société civile à Gao, interrogé par une consœur de RFI.

Et un élu local de Ménaka d’ajouter, la voix tremblante de colère : « quand j’ai demandé au croissant –Rouge qatarien d’intervenir sur un projet humanitaire, on m’a répondu que ce n’était pas possible, car le MUJAO n’était pas présent à Ménaka ».

Groupe dissident d’Aqmi, le MUJAO (Mouvement pour l’Unicité et le Jihade en Afrique de l’Ouest) n’est pas le seul bénéficiaire de la « générosité qatarie ».

Selon les services de renseignements français, tous les Groupes armés, occupant le nord du Mali, bénéficient du soutien financier et logistique de ce riche émirat pétrolier. Il s’agit, notamment, de Al-qaeda au Maghreb Islamique (Aqmi), du MUJAO d’Ançar Dine et du MNLA.

Accointances entre le qatar et les Groupes terroristes

Les accointances, entre l’Emirat du Qatar et les Groupes terroristes occupant le nord du Mali, ont été révélées, pour la première fois, par l’hebdomadaire satirique français le canard enchaîné. C’était en juillet dernier.

« Selon les renseignements recueillis par la Direction du Renseignement Français, la DRM, les insurgés touareg du MNLA, les mouvements Ançar Dine, Aqmi et le MUJAO ont reçu une aide en dollars du Qatar », écrit notre confrère, surpris mais pas étonné de voir ce riche émirat investir là où, on l’attendait le moins : le terrorisme et la propagation de la charia dans la bande sahélo –saharienne. « Les officiers de la DRM sans pareille et qu’il ne s’est pas contenté d’aider, financièrement, parfois en leur  livrant des armes », ajoute l’hebdo satirique du mercredi.

Les propos de ces officiers français ont été corroborés par les témoignages des ressortissants de Kidal et de Tessalit : « Ces armes sont livrées, directement, aux combattants d’Ançar Dine, qui les embarquent dans leurs véhicules 4×4, avant de disparaître entre les dunes de sable ou les collines de Tegargar », indique un ressortissant de Kidal, qui a requis l’anonymat.

Objectif : vulgariser le wahabisme au nord du Mali

L’objectif de l’Emirat du Qatar, dans cette entreprise de déstabilisation du nord du Mali et, partant d toute la bande sahélo –saharienne, n’est ni de profiter des gisements de pétrole ou de gag naturel, dont regorgent le septentrion malien ; mais de vulgariser le « wahabisme » et d’instaurer la « charia » (la loi islamique) dans cette étendue désertique aux confins du Mali, du Niger, dela Mauritanie et de l’Algérie.

En dépit de ces témoignages accablant, Cheick Hamed Bin Khalifa Al –Thani a démenti, officiellement, que son pays ait soutenu les Groupes armés, occupent le nord du Mali. Logistiquement et Financièrement.

Et comble du cynisme, le roi du qatar promet d’aider notre pays après la crise que traverse notre pays. Plus grave, dans l’avion qui le ramenait au Mali, Dioncounda Traoré, président par intérim, s’est félicité du soutien promis, à notre pays, par le roi du Qatar.

La colère des populations

Pour nos compatriotes, qui ont suivi Dioncounda Traoré, faisant le bilan de sa visite à Doha, c’est la déception ; mais surtout, la colère. « Pourquoi n’a t –il pas demandé, au roi du qatar, de mettre un terme au soutien des groupes armés et de retirer ses ONG déguisées, opérant sur notre sol ? », s’interrogent –ils.

Entrés au Mali, via le Niger, le « Croissant –Rouge qatari » et « Charity qatary » étonnent par leurs comportements sur le terrain. « Ils plantent un drapeau dans des endroits stratégiques, ce qui pourrait être déterminant lors d’une intervention militaire : l’hôpital de Gao, par exemple, est sous le contrôle du MUJAO et est le seul centre médical de référence dans le nord –Est du pays », ajoute un autre témoin. Et un opérateur économique nigérien, cité par RFI, de conclure : « Ce ne sont que des couvertures grossières pour justifier de l’argent, qui est déversé sur place à des partenaires peu recommandables, et qui sont loin de faire du développement ».

Oumar Babi

 

 
SOURCE:  du   7 nov 2012.    

7 Réactions à Nord du Mali : le double ‘‘je’’ du Qatar

  1. FRONTO

    c le fronto que je mettrai ds le cul de sa mere . sale arabe. le mali est pauvre mais si tu t’attaque au mali nous allons t’humilier

  2. salka

    Que Dieu colle la langue de ce sale roi menteur à son palais. Que Dieu assèche son sous sol du pétrole et du gaz qu’il utilise pour semer des désordres chez nous et dans le reste du monde. Nous n’avons pas besoin de sa merde de wahabisme, confrérie qui met l »argent et les biens matériels au dessus de Dieu.

  3. Quelle honte d’avoir peur des hommes face à Dieu de cet Emir qui soutenait bel et bien les terrosites. Oui, l’armée mais les moyens militaires parleront et le Quatar sourait qu’il ne doit nier ce qu’il a fait car c’est comme il a trahi Dieu

  4. KEITA1

    IL FAUT SURVEILLER LES ONG QATARIS DEPUIS LA SOURCES EN LES INFILTRANT

  5. 100 pitié

    Moi, je suis le premier convaincu du jeu trouble du Qatar, et je suis intimement convaincu que tout ou partie de ces accusations sont vraies; Cependant, en tant que lecteur j’aimerais bien avoir du « vrai journalisme » à me mettre sous la dent:
    … » le Qatar a, non seulement, armé les Groupes terroristes opérant dans le septentrion malien ; mais aussi, financé à coups de pétrodollars leurs combattants, payés entre 300 et 600 CFA par mois. »

    Je ne dis pas que c’est faux, je dis simplement que RIEN dans ce qui est écrit ne me donne LE MOINDRE élément au lecteur pour croire que c’est vrai!

    Monsieur Babi, le journalisme ne consiste pas juste à lancer des affirmations formelles, mais aussi (et surtout) à les étayer! Et c’est même là le PRINCIPAL boulot du journaliste!

    … »« Ces armes sont livrées, directement, aux combattants d’Ançar Dine, »… Vous annoncez une information CAPITALE qui à seule suffirait à « asseoir » votre article,et cette information centrale, vous la basez sur les dires …………. »d’un ressortissant de Kidal, qui a requis l’anonymat. » De qui vous moquez-vous?

    Ou encore: »des gisements de pétrole ou de gag naturel, dont REGORGENT le septentrion malien »… Et allez! Encore une affirmation totalement gratuite:
    Jusqu’à aujourd’hui, on sait qu’il y a du pétrole dans le nord et on sait précisément où, mais jusqu’à aujourd’hui, PERSONNE ne sait en quelle quantité, et personne ne sait s’il s’agit de minuscules gisements ou de gisements importants, car le mali n’a jamais fait faire aucune étude en ce sens! Donc, n’annoncez pas aux lecteurx que le nord « regorge » de pétrole, alors que vous n’en avez pas la moindre idée!

    Encore une fois, je suis personnellement convaincu d’un rôle trouble de la part du Qatar: Mais de grace, soyez un peu professionnel et faites un la différence entre un ARTICLE et des RAGOTS! :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:

  6. ELINO

    QU IL AILLE SE FAIRE FOUTRE AVEC LEUR ARGENT