Nord Mali : Aguelhoc, sous les feux encore : Le Colonel Major Mohamed Ould Meydou échappe à une embuscade

0
1

Bamako, 20 janvier 2012 / 14h50 Tôt ce matin, Les assaillants ont planifié un coup en trompant la vigilance des autorités pour s’attaquer  encore à la ville de Aguelhoc.  Les rebelles touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA)  auraient tendu une embuscade sur la route de l’aéroport à 8 km de Agueloc contre le Colonel Major Ould Melou et ses hommes qui quittaient Gao  pour se rendre dans cette ville. 

En riposte à cette attaque, on dénombrerait de nombreuses victimes du côté des bandits armés dont la mort d’un  colonel déserteur  (Assalad, ancien haut fonctionnaire de la Défense au ministère des Mines) d’un autre colonel du nom de Bareck qui aurait été  fait prisonnier.  Selon cette même source, les assaillants auraient subi des pertes lourdes", des véhicules détruits et de nombreux blessés.

Les combats qui se dérouleraient toujours,  les assaillants se seraient repliés et auraient reçu des secours pour évacuer leurs blessés  au nombre plus de 20  sur l’Algérie: On soupçonnerait   l’AQMI qui rôde dans les parages avec de puissants moyens.

Selon une source crédible, le capitaine Youssouf Ag Basamata de la 5ème unité BER aurait déserté  hier soir et rejoint Le MNLA avec 9 militaires de son unité… 

Selon les dernières informations, l’armée contrôlerait la situation

M.  DIARRA / Maliweb

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.