Nord Mali: appel de l’ONU à un cessez-le-feu pour acheminer l’aide humanitaire

3
1

OUAGADOUGOU – Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit, a appelé mardi à Ouagadougou à un cessation des hostilités entre l’armée malienne et la rébellion touareg pour permettre de convoyer l’aide humanitaire.

Les Nations unies soutiennent les efforts en cours visant à créer les conditions pour un dialogue entre les parties, a déclaré M. Djinnit après un long entretien avec le président burkinabè Blaise Compaoré.

Ce dialogue doit passer par la cessation des hostilités pour permettre d’apporter une assistance humanitaire aux personnes déplacées au Mali et aux personnes réfugiées dans tous les pays voisins, a-t-il poursuivi.

Le Mali est confronté depuis le 17 janvier à des attaques de membres du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et d’autres rebelles, dont des hommes lourdement armés rentrés de Libye où ils avaient combattu pour le régime de Mouammar Kadhafi.

Plusieurs localités et positions de l’armée dans le nord du Mali ont été visées.

Les combats ont fait de nombreuses victimes – morts et blessés – des deux côtés, sans qu’il soit possible d’établir de sources indépendantes un bilan précis des pertes.

Ils ont également conduit quelque 172.000 habitants à fuir ces zones, dans des campements de déplacés en territoire malien et dans des pays voisins, Niger, Mauritanie, Burkina Faso et Algérie.

Environ 20.000 Maliens sont réfugiés au Burkina Faso notamment dans les provinces du Séno, de l’Oudalan et du Soum, frontalières du Mali mais aussi à Ouagadougou et d’autres localités à l’ouest du pays, ont indiqué les autorités.

Ouagadougou a réclamé la semaine dernière quatre milliards de FCFA (environ 6 millions d’euros) auprès des partenaires internationaux pour faire face à l’afflux des réfugiés maliens.

(©AFP / 13 mars 2012 18h29)

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
WAKAM<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 130</span>
Membre
WAKAM 130
4 années 6 mois plus tôt
Un proverbe dit « les hautes herbes peuvent cacher les pintades mais ellen ne peuvent pas etouffer leurs cris ». La vérité sera connue tôt ou tard. En attendant soyons tous patriotes en ces moments difficiles et soutenons notre armée nationale pour qu’elle puisse rebondir et nous faire honneur. Ce n’est nullement le moment de céder au découragement. c’est plutot le moment du sursaut national, de la cohésion face à L’ennemie. Les insultes graves et les lamentations ne changeront rien sur le terrain. Par contre, si nous montrons à nos soldats que le moment n’est pas de baisser les bras, ils sauront que le peuple les regarde et qu’il a besoin de les voir se surpasser. La geurre n’est pas facile car cela demande une force mentale d’abord (75/%) ensuite le matériel et la tactique suivent. Nous ne devons aucunement, en tant que peuple victime d’une agression, faire preuve d’une fébrilité mentale car la guerre se gagne à ce niveau. L’ennemie ne doit pas sentir en nous la defaite, la panique et le découragement. Le MALI sortira grand de cette affaire même si certains pensent le contraire. L’homme défait est celui qui le pense mentalement, car même terrassé physiquement l’homme… Lire la suite »
Rafale<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 423</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt

Vous auriez puits faire l’économie de cette aide humanitaire en chassant de chez vous les aventuriers du MNLA qu’elle hypocrisies cette organisation des nations uni vous nous envoyez l’armée de kadhafi et vous venez faire le bon samaritain connerie!!

Sarkozy Ennemis<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 154</span>
Membre
Sarkozy Ennemis 154
4 années 6 mois plus tôt

Y avais un journaliste en lybie qui disais depuis 9 moi apres la lybi qu’ils voulait aller dans toute l’Afrique de l’ouest.
Il s’appelait Nazemroya, il a été tué paix a son ame il n’avais pas Tord. Apres c le Burkina Puis le Ghana et le Nigeria.
Et c déjà fini pour l’Afrique de l’ouest

wpDiscuz