Nord-Mali : Le Ministre Boubou Cissé prépare activement le retour de ses services à Kidal

3
Boubou Cissé, ministre des finances
Boubou Cissé, ministre des finances

Dans la foulée du Forum de Kidal annoncé pour le 27 Mars prochain, les hautes autorités maliennes  sont entrées de plain-pied dans l’organisation du retour de l’administration absente en 8 ème Région, malgré l’avènement d’un Accord pour la paix et la réconciliation il y a bientôt un an.

Le jeune ministre de l’Economie et des Finances voudrait sans doute figurer parmi les premiers à sauter les verrous consécutifs à la malencontreuse aventure militaire de Moussa Mara. Sur la question, en tout cas, Dr. Boubou Cissé, à en croire nos sources, était en conclave de plusieurs heures avec les responsables des différents services régionaux relevant de son département. La rencontre, qui s’est déroulée vendredi après-midi dans les locaux du ministère de l’Economie et des Finances, a réuni autour de lui les directeurs régionaux du Budget, des Douanes, du Contrôle financiers ainsi que de la Planification des régions de Gao, de Tombouctou et Kidal.

Il était question, de même source, de s’imprégner de leurs préoccupations à l’effet des mesures idoines à prendre pour faciliter leur retour dans le septentrion. Les interlocuteurs du Ministre, sans doute affectés par la psychose créée par les précédents épisodes, ont tout naturellement évoqué des préoccupations en rapport avec leur sécurité, en plus de la réhabilitation des locaux et des moyens logistiques.

Concernant la question sécuritaire, Dr Boubou Cissé  a rassuré en indiquant que le gouvernement, de concert avec la Minusma et les Partenaires Technique et Financiers, est en train de dégager une synergie d’actions pour établir une ligne sécuritaire.

Le ministre de l’Economie et des Finances  a par ailleurs annoncé le retour prochain du Gouverneur de Kidal et promis par la même occasion que l’Etat fournira tous les moyens possible afin que le retour de l’administration se fasse pour le moins progressivement, à mesure que les zones sont sécurisées les unes après les autres.

Et d’indiquer, dans la même veine, qu’une autre mission d’évaluation du Conseil de sécurité de l’Onu est attendue à Bamako afin d’étudier les modalités de réorientation du mandat de la Minusma et la rendre plus apte à faire face à l’instabilité liée désormais au terrorisme et au banditisme résiduel.

 

A. KEITA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. L’Administration malienne ne retournera à Kidal par des coups de caresse, mais par la force et seule la force. Car avec la conjugaison des groupes armés très peu équipés et des djihadistes, rien ne peut se faire dans la douceur. Il faut que les loyalistes acceptent que l’armée malienne arrive à Kidal avec un équipement et des moyens taillés sur mesure de la situation. Qu’Allah le tout puissant aide et protège le Mali déjà au bord du précipice.
    NB: Seule une armée fortement dotée pourra venir à bout de la situation qui existe actuellement à Kidal.

  2. OUI c’est très facile de démolir le bâtiment mais pour reconstruire il faut du temps …

  3. Nord-Mali : Le Ministre Boubou Cissé prépare activement le retour de ses services à Kidal
    Par Le Témoin -14 Mar 2016

    …On reconnaîtra le mâcon au pied du mur…!

Comments are closed.