Nord-Mali : le MNLA interdit l’armée malienne de s’approcher de Kidal

143 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Soldats maliens (photo AP).

« Les Français sont les bienvenus, mais pas avec l’armée malienne » affirme Attaye Ag Mohamed, membre du Conseil Révolutionnaire du MNLA.

L’intervention armée s’est accélérée ces dernières heures avec notamment l’arrivée des troupes françaises et maliennes aux portes de Tombouctou.

Pendant ce temps les combattants du MNLA se font de nouveau entendre sur le terrain.
Ils affirment avoir désormais le contrôle des villes de Kidal et Tessalit située dans le nord du Mali. Selon un de leurs porte-paroles, les troupes françaises seraient bien au courant de leurs mouvements.

Le Mouvement de Libération de l’Azawad compte étendre sa zone d’influence et interdit à l’armée malienne de ne pas s’approcher de Kidal ou de tout autre territoire qu’il occupe.

« Les forces françaises sont certainement au courant de tous les mouvements dans la région, » indique Attaye Ag Mohamed, membre du Conseil Révolutionnaire du MNLA.

« Donc les Français sont au courant, ils sont les bienvenus, mais pas avec l’armée malienne », lance-t-il.

lavoixdelamerique.com/ mardi, janvier 29, 2013 Heure locale: 16:27

 

143 Réactions à Nord-Mali : le MNLA interdit l’armée malienne de s’approcher de Kidal

  1. Attaye Ag Mohamed n’est qu’un lion en paille. Il n’était plus visible avec l’arrivée des islamistes. Maintenant il se dresse comme le coq de la basse-cour. Je pense que le gouvernement ne commettra pas la meme erreur commise par les gouverments précédents. Le Mali doit avoir une base militaire solide au Nord. Le Mali ne doit acepter une négociation qui parlera d’une quelqconque auto-détermination ou auto-gestion. Le Mali est un et indivisible. Les français ne doivent pas se laisser emporter par cette superchérie de « minorité » que ces bandits font miroiter aux yeux de la communauté internationale. Ils sont les vrais problèmes du Nord voire du Mali d’aujourd’hui. Celui qui est pret à composer avec le diable pour atteindre ses objectifs n’est pas une personne avec qui il faut composer. Ces bandits qui veulent revenir n’ont aucune condition à poser aux maliens.

  2. Abimélec

    Foutaise!!! Ils peuvent s’opposer mais pas interdire! De quel droit!Ils ne font rien pour simplifier leur sortie, ces bandits!!!