«Nous allons mobiliser 100.000 citoyens pour marcher sur les régions occupées»

3 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Pour apporter sa contribution à la construction du pays, le Bloc d’intervention populaire et pacifique pour la réunification entière du Mali (Biprem) Opération Faso-ko entend mobiliser 100.000 citoyens maliens pour marcher sur les régions occupées d’ici la fin de ce mois de décembre.

L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse animée par Biprem le samedi 15 décembre à la maison de la presse.
Depuis l’occupation des régions septentrionales de notre pays, les associations et groupements ont poussé comme des champignons. Certains travaillent aux repositionnements pour les futures échéances électorales. D’autres veulent s’approcher de la marmite nationale. Bref, chacun y va avec  ses intentions.
En ce qui concerne le présent regroupement, le Bloc d’intervention populaire et pacifique pour la réunification entière du Mali (Biprem) ou Opération Faso-ko, il veut prouver qu’il est près à se sacrifier uniquement pour le Mali. C’est pourquoi, le président de Biprem, Lassine Diawara a annoncé l’organisation d’une grande marche d’au moins 100.000 citoyens maliens pour aller non seulement exprimer leur ras-le bol aux barbus qui occupent les régions du nord du pays, mais  les chasser éventuellement hors de nos frontières. D’ores et déjà, les conférenciers sont convaincu que le plus difficile c’est la mobilisation. Une fois cela réussi, estiment-ils, les islamistes prendront peur. Pour la réussite de la mobilisation explique, Lassine Diawara  tout est presque fin prêt. Chaque région administrative du Mali aura à sa disposition quatre autos bus. Quant au district de Bamako 7 autos bus seront mobilisés, soit 2 bus par commune et un pour la presse malienne.
Au secrétaire à l’information de Biprem, Alou Badra Diarra de préciser que leur organisation n’a pas pris cette décision à tue- tête. « Nous avons approché plusieurs leaders religieux, notamment, le Chérif de Nioro, le prédicateur Cheick Chérif Ousmane Madane Haidara, le président du Haut conseil islamique du Mali, Mahmoud Dicko et mon seigneur Jean Zerbo. Tous ceux ci ont adhéré à notre initiative  nous ont fait des bénédictions pour la réussite de notre mission patriotique ».
En réponse aux questions des confrères si l’organisation n’est pas financée par des éventuels candidats à la future présidentielle, le président Diawara soulignera qu’elle est apolitique et que tout comme l’initiative, le financement est assuré par les regroupements qui composent le bloc d’intervention populaire et pacifique pour la réunification entière du Mali. Il s’agit entre autres du Recotrade, Risda-Mali et l’Adj-Mali.
Oumar KONATE

 
SOURCE:  du   17 déc 2012.    

3 Réactions à «Nous allons mobiliser 100.000 citoyens pour marcher sur les régions occupées»

  1. Lasstuss

    Ceci reste la meilleure initiative d’une association depuis le debut de la crise…….tout de même je trouve que 100000 personnes c’est largement insuffisant, allons même jusqu’à 500000, voir 1000000……….. j’invite tous ceux qui sont assis derrière leur clavier et à jouer les généraux 10 étoiles à s’inscrire et ceux qui sont à l’exterieur de soutenir financièrement cette action………… moi je suis partant et j’attends que Koudis, Taavarich, Fakoly, Niyef et tout le reste en fasse de même!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. fakolyhakika1

    Très bonne initiative.

     » je préfère un armée de mouton conduite par seul lion à une armée de lion conduite par un âne » George CLEMENCEAU.

    Kati a un autre agenda!!!!!

  3. Taavarich

    Courage,l’idee est bonne mais vu le nombre 100.000 citoyens, le nombre de bus reste tres insuffisant.