Offensive diplomatique dans la sous-région : Diango Cissoko en tournée au Burkina, en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Sénégal

3 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Deux semaines après sa nomination au poste de premier ministre en remplacement de Cheick Modibo Diarra, le nouveau chef du Gouvernement Diango Cissoko a entamé mercredi 26 décembre une  tournée dans certains pays de la sous- région. Cette offensive diplomatique qui a commencé par le Burkina Faso le conduira en Côte d’Ivoire, au Benin et au Sénégal. Quatre pays très décisifs dans le règlement de la crise du nord.  Dans ces pays, le premier ministre abordera avec ses interlocuteurs la reconquête des régions occupées dans le nord du Mali et l’organisation d’élections libres et transparentes.

Django Cissoko, Pm

Cette première sortie de Diango Cissoko depuis sa nomination intervient quelques jours après l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU de la résolution 2085 autorisant l’envoi d’une force militaire internationale au Mali pour chasser les groupes islamistes et les narcotrafiquants.

Cette tournée est d’autant plus importante qu’elle s’effectue dans des pays qui se sont illustrés par leur forte implication dans le règlement de la crise malienne. Au menu de cette tournée ouest- africaine de trois jours la reconquête des territoires du Nord- Mali et organisation des élections libres et transparentes.

Au Burkina Faso où le président Blaise Compaoré est médiateur désigné de la communauté ouest-africaine, il sera surtout question de négociations avec les indépendantistes du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et les islamistes d’Ansar Dine.

L’autre étape phare de cette tournée est la Côte d’Ivoire d’Alassane Ouattara. Le Président ivoirien est le président en exercice de la Cedeao mais il est aussi l’un des fervents partisans d’une intervention armée au Nord du Mali. Tout comme Alassane Ouattara, Yayi Boni plaide pour une intervention militaire au nord de notre pays. Une occasion pour le chef de l’Etat béninois, président en exercice de l’union africaine, d’échanger avec Diango Cissoko sur les contours de l’opération militaire.

La tournée du premier ministre prendra fin demain vendredi par le Sénégal. Le Président Macky Sall est lui aussi très engagé dans le règlement de la crise du nord.

                                                     Abdoulaye DIARRA

 
SOURCE:  du   27 déc 2012.    

3 Réactions à Offensive diplomatique dans la sous-région : Diango Cissoko en tournée au Burkina, en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Sénégal

  1. justicequity

    wait and see .

  2. BABACAR27

    MR CISSOKO EST A LA RECHERCHE D UN CONSENSUS POLITIQUE POUR ACCELER LES CHOSES SUR LE PLAN MILITAIRE ET DIPLOMMATIQUE.

    EN CE QUI CONCERNE LES CONTRIBUTIONS FINANCIERES ON PEUT CONSIDERER QUE 200 MILLIONS DE DOLLARS SOIT MEME PAS LE PRIX D UN SEUL CHASSEUR FURTIF F22 NE POSERA PAS DE SOUCI

  3. nonalinertie

    Espérons que la diplomatie malienne à Ouaga, Abidjan, Cotonou, Dakar ou autres Capitales africaines ou mondiales, nous aidera rapidement à réunir nos 200 MILLIONS DE DOLLARS, AVEC LES APPUIS AERIENS, LE RENSEIGNEMENT AVEC LES NOMADES, ET LA MISE EN PLACE DE BRIGADES D’AUTODEFENSE ENCADREES PAR L’ARMEE DANS TOUS LES VILLAGES ET VILLES DE LA LIGNE DE FRONT. Sinon, Django sera CMD. Et les sites dégarnis continueront d’être la proie idéale des bandits armés, comme aujourd’hui, comme aux derniers jours d’ATT…