Onu/Mali : Romano Prodi rassure les terroristes

24 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

En déclarant impossible une intervention militaire au Mali avant septembre 2013, Romano Prodi, représentant de Ban Ki Moon pour le Sahel ne se doutait pas qu’il venait d’offrir des nuits de sommeil gratuites aux terroristes aux terroristes, inquiets ces derniers temps de la détermination de la communauté internationale de les bouter hors du Mali.

 

Romano Prodi

Ces bandes criminelles ne peuvent espérer mieux qu’une certitude sortie de la bouche de l’ONU et qui leur donne du répit, beaucoup trop de répit pour continuer des mois durant leurs crimes et se détecter des nouvelles planques en attendant que la paresseuse ONU veuille bien nous donner les moyens de les frapper. Le Mali entier et les amis du Mali sont choqués de voir que l’ONU a pu réunir en deux semaines les moyens pour envahir la Libye, et, que la même ONU se montre peu pressée de restaurer le Mali et de la libérer des pires terroristes d’Afrique. Les maliens ne comprennent pas tout ce temps gracieusement offert par l’ONU pour amputer, violer, racketter et tuer en toute tranquillité. Ils ne comprennent pas d’autant plus que le même Ban Ki Moon avait il n’y a pas encore longtemps, lancé sans autres formes de procès les troupes sous mandat onusien, contre l’armée la plus riche, la plus solide et la plus équipée de toute l’Afrique. L’ONU est venue à bout de l’armée de Kadhafi, combien plus le pourra-t-elle contre ceux qui n’ont fait que voler quelques armes chez lui ? Deux à trois choses commandent à ce manque de volonté de Ban Ki Moon

Le premier est que les pays réticents à une intervention militaire dont  l’Algérie ont les moyens et les ont utilisé pour imposer  leur vision d’un attentisme, qui arrange leurs intérêts propres, à un Romano Prodi qui n’a d’autres liens avec le sahel que le salaire qu’on lui paye pour une mission qui ne l’enthousiasme guère.

Le second est que la voix des populations autochtones des zones occupées n’est hélas pas entendue. Leurs souffrances ne sont connues dans leur réalité que des seuls maliens.

Le troisième est de voir toutes les parties suffisamment affaiblies pour accepter n’importe quelle patate qu’on leur mettra entre les mains.

De tous points de vue cette attitude des Nations Unies et inhumaine dans la mesure où elle ignore le dimensions humaines et humanitaires de l’intervention. Libérez le territoire peut attendre 2013, mais combien libérer les populations et soulager leurs souffrances nécessite toutes actions urgentes dont l’ONU est capable quand il s’agit d’un puits de pétrole à préserver mais qui disparaît tant que ce sont des pauvres hères qui croupissent sous les tortures quotidienne de fous sans foi ni loi.

Les dernières déclarations de Romano Prodi ne rassurent guère les maliens si tant était leur but. En toute vraisemblance elles sont destinées aux soutiens des groupes armés, à leurs mentors et à leurs défenseurs, qui ont du sauter de joie de voir le châtiment contre leurs protégés retardé, et, la découverte de leurs propres manigances, renvoyée à plus tard.

Alou DEME

SOURCE:  du   22 nov 2012.    

24 Réactions à Onu/Mali : Romano Prodi rassure les terroristes

  1. L.T

    je pense qu’on a assez parle,plus de mots seulement les actions.
    malheureusement plein de maliens ne savent pas se servir d’un AK 47.
    la seule et ultime solution a restorer la paix la securite au Mali est l’extermination totale du mnla et ses allies, et faire le dans l’administration du pays de 1991 a la transition 2012 2013 et cela sans pitie.A defaut bojour la guerre civile sans astaghfirllah.

  2. tiefari

    moi je dit qu’il faut le faire bouger ces laches qui sont enterré dans le caserne,ce soi-disant militaire,honte a vous :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

  3. Bougobalini

    Ne ridicule ne tuant plus au Mali, c’est a Romano qu’on s’en prend aujourd’hui « En déclarant impossible une intervention militaire au Mali avant septembre 2013, Romano Prodi, représentant de Ban Ki Moon pour le Sahel ne se doutait pas qu’il venait d’offrir des nuits de sommeil gratuites aux terroristes aux terroristes, inquiets ces derniers temps de la détermination de la communauté internationale de les bouter hors du Mali ».

    Les rebelles ont eu leur assurance depuis la nuit du 22mars 2012 ou le « rat en chef » est sorti en personne a la tele pour dire (etant suppose faire partie de la grande muette) au monde entier qu’on est pas forme, qu’on manque de tout, qu’on a faim, etc pour camoufler leur fuite ehontee. Je ne sais pas si beaucoup de maliens se le rappellent mais ce jour j’ai failli faire un accident quand j’ecoutais moussa ag asarid faire des declarations sur RFI a propos du sale coup d’etat et de ce que le macaque en treillis a eu a dire, et l’impact positif de cet acte de felonie pour leur sale cause.

    Maintenant au lieu de s’en prendre a nos militaires (je veux parler de nos gueulards qui nous ont toujours fait croire qu’ils prefereraient mourir plutot que de nous voir sous occupation), non on cherche un bouc emissaire en la personne de Mr Prodi.

    Quelle honte!!!

    • Sans pisser

      … »Ne ridicule ne tuant plus au Mali, c’est a Romano qu’on s’en prend aujourd’hui  »

      Eh oui! Plus on est irresponsables, plus en veut aux autres! C’est tellement plus facile!… Nous, alors qu’il s’agissait de NOTRE PROPRE crise, on aa passé des mois à montrer au monde que d’une part, on était le seul pays au monde à avoir une armée qui ch… dans son froc au point de se cacher dans les casernes pendant que des maliens étaient suppliciés par une poignée de narco-voyous! On a ensuite montré fièrement au reste du monde la brillance de nos nouveaux « hommes forts », cmd et sanogo, (un semi-débile alcoolique en treillis, et un astro-manipulateur n’ayant en plus aucun rudiment de politiqueC’est même devenu le sport national au Mali!
      Et là, forts de nos 2 mongoliens, nous avons passé des mois (des mois!… :cry: :cry: :cry: ) à bloquer le processus d’intervention extérieure… Normal, nous étions les DIGNES FILS DE SOUNDIATA, notre armée de sprinters était la VAILLANTE ARMEE DU MALI, etc, etc…

      Aujourd’hui, après que NOUS (et nous seuls) ayons fait perdre 6 mois (6 mois!!!!!!) à la sortie de crisnes fils de soundiata aient eu en plus l’humour de rajouter « Ok à la cedeao mais à condition qu’elle soit « DISCRETE », nous ommes là à vociférer contre les délais annoncés de l’UE, qui nous paraissent « inacceptables », nous les dignes fils de Soundiata qui avons nous même perdu 8 mois! :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D
      Et sous prétexte que je suis Malien, je devrais selon frère Koudis et tant d’autres, fermer ma g… et applaudir des 2 mains sous prétexte d’être POSITIF envers le pays???

      Désolé, juste pour la satisfaction de pouvoir me regarder encore dans la glace avnt de me raser le matin, je préfère rallier frère Bougobalini, un autre sordide « apatride » comme moi qui préfère dire des choses inacceptable quitte à se faire invectiver, plutôt que mentire honteusement et se faire encenser!!! Question de dignité! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  4. jokilen

    Bien attendu, l’ONU, CEDEAO, UE vous vous tromper, ce n’est que la poudre aux yeux, l’ONU n’oeuvre plus pour la paix au monde, elle soutient le rebelles contre les dirigeants. Ho! que ces dommages, Maliens si vous attendez l’ONU, il n’ y aura rien. La puissance coloniale a amené les rebelles pour punir ATOTE, mais il n’est plus là. Yolande a promis que la guerre c’est tout de suite pour libérer le nord. Tout cela c’est de la farce, on se mord pas soit même. La France et ses alliés veulent coûte que coûte donner une place au soit disant MNLA q’ils ont amené en toute pièce malgré qu’il soit totalement défait. Bonnet blanc=blanc bonnet, Kosarzy et Yolande c’est pareil. En réalité ces gens de MNLA ne sont pas des combattant c’est de chercheurs de prime. Ils ont passé tout leur temps à berner nos présidents, on négocie on leur donne les sous ils bouffent et ressorte avec les armes cachées dans les montages de Tilabery. C’est toujours comme cela. Prodi à donner le temps pour libérer les otages. Il a dit ce que Yolande ne voulait plus dire après s’être mis d’accord avec la méthode Kasarzy. Sept français qui valent mieux que les 1400000 maliens habitants les zones occupées de Tombouctou, Gao et Kidal. Dieu libéra le Mali que les autres les veillent ou pas. Le chef de An-sardine a été négociateur dans tous les conflits récents touaregs, libération d’otage. Il est en même temps à la base de tous les groupuscules terroristes actuellement Majaho, MNLA. Il est prince ALQAIDA Ag RALI. Il faut négocier quoi et pourquoi et pour qui. Il faut négocier avec qui la même personne le principal initiateur de ce conflit. C’est absurde, ce qu’il faut faire c’est dire à ces gens de laisser les armes de venir se dénoncer leur crimes si les maliens veulent pardonner leur crimes on le ferait après mais pas avant cela. Il ne faut jamais négocier tant qu’il ne dépose pas les armes, il ne s’agit pas de les cacher dans les montages de le rendre effectivement en montrant toutes les cachettes. Chose qu’il ne feront pas mais c’est ce qu’il faut. An ka kèlèkè cèw a ye u toyi ka aw laben ka ta ni mogo jugu nunu tèrè tigè ka daga bo an ka jamana kina, u tèna fèn fosi kè an ye… Il faut aussi des gachacha au Mali sinon le colmatage ne ressoudera jamais ce conflit.Nous avons certainement commis un péché, nous avons demandé que Dieu nous pardonne. Il l’a fait, il répondra aussi à notre prière pour libérer totalement notre pays.

  5. npogo

    Merci et courage à sanogo et son équipe, il na fait que son travail comme militaire de nous débarracer du traitre encien président ATT, car sans le coup d’état cet dernier allait signer tous ce que ces amis térroristes lui impose comme réclamation.
    C’est pas Sanogo qui à la décision total d’aller combatre au nord c’est le PM et le présidant djonkounda qui doivent crèer certains conditions materiels et financière et mème diplomatique aux militaires avant de leurs mètre en route contre les bandits. imagine les rébels M23 qui ne controlait aucun mèttre carré en République de Congo mais ils ont puis négocier des armes lourdes pour déloger les force loyal Congolaises, Les minauritaires trafriquants traitre MNLA aussi ont eu le courage d’aller attaquer leurs collègues énémis à Gao, et alors pourqoi le GOUVERNEMANT MALIEN ne bouge pas du tous rien ne peut les empêchés de emprinter des éliscopteurs et payer les mercenairs pilotes comme apuis aèrien pour apuyer L’Armée Malienne dans l’attaque contre les térrorites Mujao, MNLA, Ansardine (AQMI).

    • koussata

      D’ou viens tu sûrement de mars ouvre les yeux mon cher et distingue entre le vrais et le faut ne te nourrit pas d’illusions,demende toi a qoi le coût d’État a t’il apporter au Mali dire gloire a Sanogo ses maudire le Mali et qu’an tu maudit Sanogo et ses kaniche tu beniras le Mali

    • Sans pisser

      Frère Npogo, tu es à toi tout seul un pilier, un monument, un morceau d’anthologie!…

      … »Merci et courage à sanogo et son équipe, il na fait que son travail comme militaire de nous débarracer du traitre encien président ATT »…
      Merci à toi d’avoir écrit ça! Même sur mb, où Dieu sait pourtant qu’on croise de fameux connards, on n’a pas souvent l’occasion de lire ces propos aussi débiles! Dieu est grand, et Mpogo n’est pas petit! :mrgreen:

      … »C’est pas Sanogo qui à la décision total d’aller combatre au nord »…
      C’est pour çaaaaaaaaaa! C’est pour ça que notre imbibé-2-Gaules se plaquait à Katiiiiii! Il avait pas eu la permissioooooooon d’aller se battre! Et quand je pense qu’on est de milliers à avoir pensé kil avait la trouille, j’ai honte! :-D :-D :-D :-D :-D :-D

  6. andre samake

    ROMANO: pour le riche diplomate des NU, « ni paix, ni guerre » au Mali. Derriere cette decision il y aurait la main cachee de puissants lobbyists interesses par la guerre en Syrie, ce grand « money maker » pour les marchands de la mort (les armes) ».

  7. ApemaMali

    Je viens de lire sur RFI que le Ministre des affaires etrangeres de la France recvra une delegation des reblles touaregs… Cela veut dire que la France est entrain de nous trahir encore ou quoi? Quelqu´un a t-il plus d´infos???

    • npogo

      Apena Mali ils est trés tôt de répondre cette quetoins, car ça peut être aussi lanonce de la fermeture de leurs Bureau clandestin autauriser par le Sal Démond Sarkozy en France et un avis aux responsable des tètres MNLA de quiter le sol francais!
      Vous êtes au courant qu’a même que la France de Holande à réfuser tous dernièrement de donner le visa à certains élémants du traitre MNLA?

    • Sans pisser

      … »Cela veut dire que la France est entrain de nous trahir encore »… De nous trahir ENCORE…

      C’est dur de faire partie d’un pays qui compte 70d’illetrés!Apepamali, la france, qui selon toi nous trahit (et qui plus est nous trahit ENCORE) est en train de faire à notre place ce que NOUS aurions dû faire nous-même depuis des années, si nous avions été adultes. Seulement nous, on a la forte g… mais sur le terrain, personne! :mrgreen: :mrgreen:

      Donc, qavant de t’exciter sur une NOUVELLE trahison de la france, interroges-toi plutôt sur notre PROPRE incapacité à gérer nos PROPRES problèmes! :roll: :roll: :roll: :roll: :roll:

  8. Dr ANASSER AG RHISSA

    SE CONNAITRE POUR VIVRE, MIEUX, ENSEMBLE

    Bonjour,
    Merci pour vos contributions pour sortir le Mali de la crise.

    Certains se posent des questions sur moi, telles que :
    qui est ce Monsieur ? Pourquoi, n’intervient-il que maintenant ? Est-il opportuniste ? N’a-t-il pas de connexion avec le MNLA ou Ansar Dine ou autre ?

    Je suis Touareg, de père Malien et de mère Nigérienne, Habitant en France.

    En tant que Touareg, mes parents, pratiquant le nomadisme, ont habité alternativement au Mali et au Niger (région de Tillabery). Une partie de mes parents habite dans la région de Gao (côté père) et une autre dans la région de Tillabery (côté mère).

    J’ai effectué mes études jusqu’au Bac au Mali et les études supérieures, y compris le doctorat sur l’informatique et les TIC, en France.

    Plusieurs de mes promotionnaires, frères et amis, travaillent actuellement dans l’administration du Mali.

    Je ne suis pas un opportuniste. Ma bonne foi, c’est l’honnêteté que j’ai en moi et le courage de ma conviction.

    Je n’ai aucune connexion avec le MNLA ni Ansar Dine ni aucun groupe islamiste ou terroriste.

    Je suis un Touareg qui est convaincu de son choix et qui souhaite attirer l’attention sur les différents amalgames à éviter et les moyens pour sortir de la crise Malienne et sur le fait que la seule route d’espoir pour le Mali, c’est l’unité et la réconciliation nationales dans un climat de paix et sécurité durables sans terrorisme.

    Comme vous le savez, j’écris beaucoup et je publie sur internet sur le développement durable et équitable, les TIC mais aussi sur des sujets divers.

    J’étais, en 2011/12, l’expert NTIC du forum international FIJEV et conférencier invité au forum de Saint-Étienne sur l’information et la gouvernance pour le développement durable, préparatoires à la conférence internationale RIO+20. Ces forums étaient co-présidés par le Secrétaire Général de l’organisation internationale de la francophonie et le Président du Niger.

    Je mets en avant la négociation comme solution de sortie de crise la plus honorable pour tous en garantissant l’unité et la réconciliation entre Maliens.

    Vous savez depuis 2010/2011, j’avais écrit aux chefs d’États de la zone Sahel pour leur proposer un programme communautaire pour le développement durable de cette zone et pour la lutte contre l’insécurité et le terrorisme.

    J’ai rencontré le Président ATT, en juillet 2011, concernant ce programme, il m’avait promis qu’il allait l’appliquer au Mali et le soumettre aux pays de la zone sahel. Ce qu’il n’a pas du tout fait.

    Dommage, s’il avait appliqué ce programme, au Mali, peut être que le Mali ne connaitrait pas cette crise.

    Depuis juin 2012, j’ai envoyé à la CEDEAO, au médiateur, au Président et au Premier Ministre du Mali ma proposition de sortie de crise.

    J’ai écrit une lettre ouverte au MNLA pour leur demander d’éviter leurs dérives et de rejoindre la famille Malienne.

    Je viens d’écrire une lettre ouverte, à son excellence Monsieur le Président du Mali, au médiateur, au gouvernement du Mali, à la commission nationale des concertations nationales et aux Maliens, pour leur PROPOSER :

    UN GUIDE ET UNE PLATEFORME DE CONCERTATIONS NATIONALES ET DE NÉGOCIATION POUR UNE SORTIE DURABLE ET HONORABLE DE LA CRISE AU MALIENNE.

    Ce n’est qu’ensemble, à travers la participation, que les Maliens devront inventer et créer le futur qu’ils souhaitent pour eux et pour leurs enfants.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Webanassane@yahoo.com

  9. koudis

    C’est cool tout ça !!! On a dit que nos gars étaient nuls non ?? De bloquer nos armes qui sont d’ailleurs toujours bloquées…. Que c’est la CEDEAO, l’UA et l’ONU qui viendront faire cette guerre non ??? Ok on attendra longtemps hein surtout avec ce qu’on voit en RDC en présence des forces de l’ONU :-P :-P :-P :-P

  10. Massaye

    Quand les Maliens ne peuvent pas parler d’une voix, la communauté internationale ne pourrait pas nous prendre au
    sérieux. En plus, nous ne sommes pas producteur de pétrole ni d’uranium . Dans un pays où il y a la division entre ceux qui défendent les institutions, la démocratie et ceux qui trouvent salutaire le putsch. Disons la vérité. ATT n’a pas dit la vérité au peuple malien concernant la guerre au Nord et sur l’état moral et matériel de son armée. C’est une faute politique. Mais le désastre dans lequel se trouve le pays, est provoqué par le capitaine Sanogo et ses amis à deux mois des échéances électorales. Une maladresse, un crime d’État. Je pense, comme l’a dit un Lieutenant colonel des Bérets rouges, aujourd’hui en disgrâce , il faut que nos militaires maliens et les amis du Mali qui veulent l’aider à trouver sa liberté , engagent le combat sans attendre. Il s’agit de soulager la douleur et les souffrances des populations et déplacés qui ne peuvent plus attendre. Car chaque jour qui passe, c’est un jour de calvaire pour eux. Je crois que c’est une promesse que Sanogo et ses amis nous ont promis. L’honneur d’un militaire, c’est aller au bout de sa logique et de sa parole. Il me semble que non seulement Sanogo et Cie.ont menti au peuple malien, mais aussi, ils non ni la volonté, ni le moral d’aller à la reconquête du Nord. Cela est compris de la communauté internationale et des jihadis. Ban ke Moon, Prodi, Compaoré se complaisent dans leurs fonctions et s’entichent du Mali et de ses problèmes

  11. lac

    Chers compatriotes à cause de dieu lévons nous si non c’est foutue ? le mali est finit?

  12. lac

    Chers compatriotes à cause de dieu lévons si non c’est foutue ? le mali est finit?

  13. blanche neige

    Kassin tu as parfaitement résumé la situation .

  14. il faut que les élections soient si vite organisées afin que l’on se debarasse de ses vayoux membres du gouvernement le premier ministre et ses alcolites et consorts.Dans tout ça c’est son ministre de la fonction publique qui a si banaliser les fonctionnaires désireux d’aller étudier jusque là les autorisations de bcp de fonctionnaires sont bloqués à la Direction nationale de la fonction publique que ce ministre a rejeté sans motif. Hors la formation fait parti du plein droit du fonctionnaire pour qui sait que les ressources humaines sont là pour balayer le mauvais du bon. De grâce ceux qui remplissent les conditions et dont leur autorisation ont été parvenue au Ministère en aucunement le Ministre ne doit pas refuser de signer .Refuser de signer l’autorisation pour les études d’un fonctionnaire c’est de le détruire dans son ame pour qui sait que c’est l’ambition personnelle de la personne

  15. Allah est eternel

    Mon frère le Capitaine a fait ce qui lui semble bon. Et toi au lieu de s’asseoir tout bonnement à critiquer mieux vaut de rejoindre le Mujao ou entamer une rébellion contre le Capitaine Sanogo car il n’est pas plus malien que toi. Tu comprends mal les rapports de force basé uniquement sur les intérêts personnels. En prenant l’exemple sur le mouvement rebelle Congolais le MP 23, il a condamné par l’opinion internationale de façon générale et unanime par contre des frères égarés du MNLA ont égorgés, tués sauvagement sans être sans être condamné par qui se soit et aujourd’hui on oblige si non elle (l’opinion internationale) tord la main du gouvernement transitoire pour entamer les discussions avec ces apatrides et délinquants. je pense que la mèche est dite pour le Mali et c’est sauve qui peut!!! Et si rien ne fait entre temps nous ne pouvons que nous contenter de la bienvenue du Mujao à Bamako.

  16. ATT a vraiment mis le Mali dans la merde. Il doit être jugé et exécuté. Les accusateurs de SANOGO n’ont rien compris. ATT est à maudire jusqu’à la fin des temps.

  17. shikassy Hama

    Mes chers compatriotes, vous devez réellement donné raison au Lieutenant Colonel Seydou Moussa DIALLO, qui avait demandé à ce que l’armée ouvre les hostilités. Si nous devons attendre des gens comme Prodi, la guerre contre les terroristes n’aura jamais lieu. Vous oubliez en fait que Prodi est venu de l’Union européenne et cette structure qui a toujours soutenu les mouvements touaregs. En témoignent les nombreuses invitations que l’UE adresse régulièrement au MNLA. Sinon Dites-moi quel est l’argument qui sous tend le désir de Prodi à remettre à plus tard l’intervention militaire au Mali. Toutes ces manœuvres permettent aux groupes au Nord de s’enraciner davantage et de continuer leurs sales besognes. Si le Mali avait ouvert les hostilités comme l’avait suggéré Seydou Moussa DIALLO, les choses allaient rapidement évoluer. On verra bien ce qui nous aiment et ceux qui ne nous aiment pas. Lorsqu’un intrus vient s’attaquer à ta famille, pendant tu es là, il est vraiment lâche de prendre un temps e réflexion pour penser à ce que les autres diront de ta réaction immédiate. Je pense que dans des situation comme celle-ci, On ne refléchit pas deux fois.

  18. Fousseni Sangare

    Mon frere Le Capitain Sanogo a reellement plongé le Mali dans la merde! Il doit etre jugé ou executé!

  19. Kassin

    Crise, nation et pouvoir: le Mali qui s’affaisse.

    Au moment où le combat de coq s’estompe entre le Mnla et le Mujao à Ménaka, Romano Prodi, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu pour le Sahel estime à septembre 2013 la date d’une éventuelle intervention militaire étrangère au Mali.

    Diversion ou réelle estimation?

    En tout cas, ce délai grand format contraste avec les accélérations des événements politiques, diplomatiques et militaires des dernières semaines qui se sont achevés à Abuja le 11 novembre 2012 par l’adoption d’un « concept d’opération » devant être défendu à l’Onu par les pays africains en faveur d’une action militaire étrangère au nord du Mali.

    Par ailleurs l’union européenne, en posant quatre conditions au Mali, pour reprendre la plénitude de sa coopération avec le Mali, emboîte le pas aux États-Unis d’Amérique pour ce qui est le respect de la légalité constitutionnelle au Mali.

    Elle posent comme conditions, entre autres, l’organisation des élections et la mise à l’écart des putschistes du 22 mars dans l’exercice du pouvoir transitoire pour bénéficier de la plénitude de l’aide européenne.

    Les maliens à travers CMD et ses gouvernements de copains familiaux, Dioncounda Traoré et les membres du Cnrdre ne cessent de défier américains et européens pour saboter chaque jour la légalité constitutionnelle au Mali et faire la promotion de l’illégalité militaire et civile à travers la carte blanche donnée à l’organisation illégale qu’est le Cnrdre, ses membres et ses partis et associations politiques supporteurs, dans la conduite des affaires de la transition politique au Mali.

    Leur dernière trouvaille, ce sont les « concertations nationales » ou sa mascarade qu’ils veulent substituer à notre constitution pour diriger le Mali dès le 26 novembre 2012, au moment même ou tout le monde s’active pour aider le Mali, malgré la panne de légalité constitutionnelle déjà inquiétante dans le pays.

    C’est un véritable pied de nez à tous ceux qui aspirent à voir un Mali démocratique.

    Du coup notre pays, avec les souffles du chaud et du froid des dirigeants de la transition politique, n’est plus crédible au yeux de nos partenaires européens et américains.

    C’est pour cela qu’ils nous la jouent eux aussi à l’envers, en nous imposant la négociation contre nature avec les criminels du Mnla, qu’ils savent non sérieux et non crédibles également.

    Mais entre nous quelle est la différence entre non crédible et non crédible?

    Franchement rien!

    Donc le Mnla requinqué par ces appels à négociation a commis l’erreur aussi arrogante que fatale de s’attaquer au Mujao, c’est à dire son grand frère et le résultat n’est pas du tout beau à voir: un véritable carnage à Ménaka, un peu comme Aguelhoc élevé à la puissance deux.

    Blaise Compaoré se prend trop au sérieux avec ces guignols du Mnla crime, qui deviennent du coup ses enfants adoptifs un peu trop gâtés.

    CMD le grand troubadour de la transition qui rêve de diriger le Mali comme président après l’avoir fait comme premier ministre « pleins pouvoirs nuls », multiplie les contradictions et les voyages inutiles pour finalement revenir à la cage négociation avec le Mnla et Ansardine (après tant de crimes abominables de ces deux organisations criminelles), c’est à dire exactement au même stade où se trouvaient ATT et son régime juste avant le coup d’état qui les ont balayés le 22 mars 2012.

    22 mars 2012, 22 novembre 2012, cela fait 8 mois jour pour jour que le Mali tourne en rond sans avoir ni une orientation claire sur la conduite de la transition politique incrédule (qu’on n’aurait j’aimais entammé simplement en refusant le coup d’état stupide, inutile et dangereux pour notre pays) ni une vision claire pour régler le problème du nord (guerre ou négociation même l’Onu ne le sait plus malgré l’activisme de François Hollande, car le Romano Prodi le prédit pour septembre 2012 si jamais guerre il y aura).

    Mais le Mali a perdu entre temps et bêtement, sa démocratie, sa stabilité politique, sa cohésion sociale et son dynamisme économique, le pays qui était à genou s’affaisse maintenant sur lui même comme un loup servier s’écroule sous les balles de chasseurs professionnels.

    Chaque jour que Dieu fait, les populations du nord du Mali souffrent en majuscule alors que Bamako et ses responsables politiques et militaires brillent en minuscule par une incrédule irresponsabilité qui me laisse pantois.

    Ainsi va le pays de Soundiata Keita et de Modibo Keita.
    Quel gâchis!