Paix et réconciliation nationale : Élèves et étudiants de Ménaka en première ligne

1

Ménaka : La Population Hostile Au Retrait De La Plate-Forme.L’Association des élèves et étudiants ressortissants du cercle de Ménaka n’entend pas rester en marge de la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, signé le 20 juin dernier à Bamako. À partir du 15 août, elle prévoit une série d’activités artistiques, culturelles et sportives allant dans le sens du mieux vivre ensemble.

Les jeunes de Ménaka résidant à Bamako, regroupés au sein de l’Association des élèves et ressortissants du cercle de Ménaka (AEERM), entendent jouer toute leur partition pour le succès de l’accord pour la paix.

Pour ce faire, ils ont programmé plusieurs activités au cours desquelles les messages prônant la paix et la réconciliation entre les fils et filles du Mali seront mis en avant. C’est ainsi qu’avant l’étape du bercail, c’est-à-dire Ménaka, l’AEERM organisera à Bamako une journée artistique, culturelle et sportive à partir de ce 15 août à la FAST.

Aux dires des organisateurs, cette journée démarrera par une conférence-débat sur «l’implication de la jeunesse dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali». Elle sera animée par Mohamed Salia Touré, président du Conseil national des jeunes. Les participants à cette conférence-débat auront droit à des sketches et une lecture de poèmes appelant à la cohésion sociale et au vivre ensemble.

En outre, après un match de gala qui opposera les ressortissants de Ménaka à ceux de leurs voisins d’Ansongo, comme pour dire que la réconciliation doit commencer avec ses voisins, la journée sera sanctionnée par une soirée culturelle dénommée «Nuit du vivre ensemble» au centre culturel Tumast.

Placée sous le haut parrainage de l’ancien Premier ministre Moussa Mara, elle aura comme marraine, Agaïchata Walett Altanata, chargée de communication au ministère de la Réconciliation nationale. À en croire les organisateurs, cette soirée sera riche en couleurs à travers des prestations d’artistes et de comédiens.

Les fonds récoltés au cours de cette soirée devraient servir à financer les activités en destination des populations de Ménaka, selon ses organisateurs.

Drissa Tiéné

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Belle initiative à encourager et à étendre sur l ‘ étendue du territoire de KAYES À KIDAL. Une synergie des plus sûres pour décourager les forces du mal et de l ‘ obscurantisme indignes du Mali de demain.

Comments are closed.