Parachèvement du processus de signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali : Allocution de S.E.M. Ibrahim Boubacar KEÏTA, Président de la République, Chef de l’Eta

5
S.E.M. IBRAHIM BOUBACAR KEÏTA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
S.E.M. IBRAHIM BOUBACAR KEÏTA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

(Bamako, CICB – le 20 juin 2015)

Bismillahi Arahmani Arahimi,

 

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,

Honorable Président de l’Assemblée Nationale, 

Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Africaine s’est brillamment acquitté de la tâche d’introduction des distingués hôtes et invités qui ont bien voulu nous honorer de leur présence physique à cette cérémonie. Vous me permettrez, en ce moment historique, de passer directement au sujet du jour.

 

Je voudrais tout d’abord, au nom de l’ensemble du peuple malien, ainsi qu’en mon nom propre, souhaiter à tous nos invités une chaleureuse bienvenue au Mali. Nous apprécions hautement votre présence et votre participation à cette cérémonie.

 

Distingués invités;

Mesdames et Messieurs;

En ce jour mémorable du 20 juin 2015, je rends de nouveau grâce à Dieu, le Miséricordieux, le Très Miséricordieux, pour m’avoir donné l’opportunité historique d’être témoin et acteur de cet événement, la poursuite du processus de signature de « l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger », par les autres Parties, qui l’ayant déjà paraphé, avaient différé d’y apposer leur signature. Aujourd’hui, c’est fait.

 

L’événement est majeur, il consacre l’adhésion des maliennes et des maliens aux efforts de paix, dans l’intérêt de l’ensemble de la communauté nationale, sans distinction de quelque nature que ce soit.

En cet instant solennel, ma pensée va vers toutes les victimes, civiles et militaires, maliennes et étrangères, tombées au Mali pour la paix. En vous invitant à prier pour le repos de leur âme, je vous demande de bien vouloir observer une minute de silence en leur mémoire.

Je vous remercie.

 

Distingués Invités;

Mesdames et Messieurs;

L’un des défis auxquels notre pays est confronté depuis quelques années est celui du retour de la paix et de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national.

Il est apparu évident pour nous qu’il n’y avait aucune autre alternative que la recherche d’une solution durable et globale fondée sur un dialogue inclusif inter-malien.

 

Hier comme aujourd’hui, je demeure convaincu que nous ne construirons rien de durable si nous ne mettons pas en commun nos intelligences pour définir les contours de notre vivre ensemble afin de tracer les chemins d’un avenir national qui respecte notre diversité dans un Mali uni, prospère et généreux pour tous ses enfants.

 

Distingués invités;

Mesdames et Messieurs;

Le peuple du Mali dans sa totalité se réjouit aujourd’hui que nous soyons parvenus à un Accord au terme d’intenses négociations.

Cet Accord est le résultat d’une volonté commune des fils d’un même pays d’aboutir à une solution juste et équitable dans un contexte difficile.

De par son caractère inclusif, cet Accord est le fruit d’un effort collectif, une œuvre commune, qui permet de réconcilier les maliens.

L’Accord conclu est une base solide pour travailler à la restauration de la paix, de la sécurité et de la stabilité de notre cher pays, le Mali.

Il offre en effet un cadre de réconciliation des cœurs et des esprits, un cadre de cohésion sociale, de renforcement de l’unité nationale.

Il faut le dire avec force, par la dynamique positive de paix et de réconciliation qui sera créée, la mise en œuvre de l’Accord ouvrira de nouvelles perspectives pour le développement, non seulement des régions Nord, mais du pays dans son ensemble.

Dans le même ordre d’idées, le nouveau cadre institutionnel de la libre administration renforcera sans aucun doute la transparence dans la gestion publique, et permettra une meilleure gestion des questions sécuritaires, ainsi qu’une participation plus efficace des populations aux efforts de développement de leurs terroirs.

C’est pourquoi, la mise en œuvre de l’accord nécessitera l’engagement et la mobilisation sincère de tous les acteurs concernés et de tous les maliens unis dans l’action.

Son application demandera certainement de la part des maliens un travail acharné, car les questions sont complexes et les moyens à mobiliser importants. Je suis persuadé que si nous nous rassemblons, ce dont je ne doute pas, l’appui et l’accompagnement de la communauté internationale suivront.

 

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi d’aborder ici la question combien importante de la réconciliation nationale.

La Nation malienne n’est fondée ni sur la couleur de la peau, ni sur la religion, ni sur une langue particulière, encore moins sur une aire géographique limitée.

Elle est l’aboutissement d’un long passé d’efforts communs, de souffrances partagées et de lourds sacrifices consentis.

L’histoire du Mali, sa grandeur, et son rayonnement à travers les siècles n’ont jamais été le fait d’un seul groupe ni d’une seule communauté.

 

Aussi loin qu’on remonte dans notre passé si riche, notre nation a toujours tiré sa force, de sa diversité, faite de nuance. Le Mali est et restera un carrefour de rencontres de valeurs de civilisations et de cultures.

 

Nous devons préserver cet héritage, en continuant d’incarner ensemble, unis dans notre diversité la grandeur du Mali, sa dignité, son honneur, sa foi en l’Homme, bref, son humanisme.

 

Fort de cet héritage glorieux, nous devons et pouvons mettre fin à la persistance de cette crise qui nous éloigne de nos objectifs de développement.

 

Pour cela, nous devons nous débarrasser des ressentiments et des pesanteurs du passé et envisager sereinement l’avenir.

 

Héritiers d’une grande culture nous savons que le passé est une source intarissable d’inspiration.

 

La nouvelle Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation sera porteuse de cette ambition ; celle de réconcilier les Maliens car une nation ne peut prospérer qu’en étant unie et rassemblée autour d’une vision commune de son avenir.

 

Il nous faut aussi combattre toutes les manifestations de l’extrémisme, bannir de notre sol toutes les formes d’exclusion, car un Malien ne saurait être étranger nulle part sur le sol du Mali.

 

Je salue nos frères, nos parents qui viennent d’apposer leur signature sur un document de portée historique pour notre Nation. Ils ont répondu ainsi à une aspiration profonde du peuple du Mali, aspiration à la paix et à la réconciliation.

Cela est la manifestation d’un courage qui ne fait que les grandir. Je leur adresse mes vives félicitations.

 

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

Nous sommes à un tournant capital de notre histoire contemporaine, et chacun sait que les moments de crise sont aussi des moments potentiels de sursaut et de refondation. Nous nous emploierons à construire un Mali qui soit le reflet de nos légitimes aspirations de progrès matériel, moral et spirituel.

 

Pour cela, les maliens doivent s’aider eux-mêmes, pour que les autres les aident, car le Mali sera avant tout, ce que les maliens en feront.

 

Unis, nous renforcerons les fondations de l’Etat, en approfondissant la décentralisation, en faisant de la région un pôle de développement économique qui tienne compte des réalités locales, tout en restant arrimé aux exigences nationales.

 

Cette nouvelle gouvernance permettra de mieux prendre en charge l’aspiration fondamentale des citoyens à un mieux-être collectif valorisant les cultures du terroir. Elle renforcera la solidarité entre les habitants d’une même région et entre celle-ci et la collectivité nationale.

 

Nous devons prendre en considération la complexité de la situation dans le nord du pays, à travers la mise en œuvre d’une nouvelle politique d’aménagement intégrant la nécessité de corriger la faiblesse de la densité de peuplement, les conséquences de la désertification, l’immensité des distances…

Nous corrigerons les inégalités et les disparités à travers la mise en œuvre du Plan de Développement Accéléré des Régions du Nord.

La solidarité, toutes les solidarités formelles et non formelles sont une caractéristique essentielle de notre peuple dans sa totalité, employons-nous à les promouvoir.

 

Distingués invités;

Mesdames et Messieurs;

 

Permettez-moi d’adresser mes vives et chaleureuses félicitations à la Plateforme, à la Coordination et à tous les acteurs de la paix, bref, au Peuple malien tout entier, qui s’est pleinement investi pour la conclusion de l’Accord de paix.

 

J’adresse mes sincères remerciements aux équipes du Gouvernement, elles ont fait preuve d’un réel patriotisme, d’un dévouement total et d’un engagement sans relâche en faveur de la Paix.

En outre, je voudrais adresser au Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire, le Président ABDEL AZIZ BOUTEFLIKA, au Peuple et au Gouvernement algériens, l’expression de notre profonde gratitude, pour avoir abrité le processus et fait montre d’un engagement sans faille en faveur de la paix.

Permettez-moi également d’adresser à la France, mes remerciements sincères pour son engagement constant aux côtés du Mali.

Je voudrais adresser une mention spéciale à l’Equipe de médiation, médiation élargie à la France et aux Etats Unis d’Amérique, car elle a fait preuve d’aptitudes et de compétences avérées, ainsi que d’une recherche permanente de compromis équilibrés.

Il s’agit de la République Algérienne Démocratique et Populaire, Chef de file de la médiation, de l’Organisation des Nations Unies, de l’Union Africaine, de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, de l’Organisation de la Coopération Islamique, de l’Union Européenne, du Burkina Faso, de la République Islamique de Mauritanie, de la République du Niger, de la République Fédérale du Nigeria et de la République du Tchad.

Nous voudrions saluer toutes les bonnes volontés qui ont pris une part déterminante dans l’heureux dénouement de ce processus.

 

Nous n’oublions pas les pays contributeurs de troupes dont les vaillants soldats de la paix ont consenti d’énormes sacrifices pour assurer la sécurité du Mali.

 

Nous appelons de tous nos vœux le renforcement des capacités de la MINUSMA dans le sens de la stabilisation de la Paix aux côtés des Forces maliennes de Défense et de Sécurité auxquelles revient la mission sacrée de défense du peuple malien dans toutes ses composantes.

Nous exprimons toute notre reconnaissance à la communauté internationale qui, dans un élan de solidarité, a accompagné le Mali, avec efficacité et diligence, dans la mise en place d’un programme d’urgence pour la reconstruction et la stabilisation économique du pays.

En effet, la crise malienne était une menace à la paix et à la sécurité régionales et internationales. Les moyens de gestion d’une telle menace étaient largement au-dessus des seules capacités de la République du Mali.

A TOUTES ET A TOUS, LA NATION MALIENNE RESTERA ÉTERNELLEMENT RECONNAISSANTE.

Distingués invités;

Mesdames et Messieurs;

 

Le Mali est résolument engagé dans la lutte contre le terrorisme et ses multiples connexions que sont le crime organisé et le trafic de drogue jusqu’à leur éradication.

 

En effet, le terrorisme représente, sans doute, la menace la plus sérieuse à la sécurité et à la stabilité en Afrique de l’Ouest, particulièrement dans sa bande sahélo-saharienne.

Aussi, la lutte contre cette menace aux conséquences dommageables sur la paix mondiale, nécessitera la mise en place d’une stratégie de lutte efficace dont les chances de succès dépendront essentiellement d’une coopération internationale qui ne fait pas de distinction entre les groupes terroristes, ni entre les lieux où ils opèrent.

Notre pays, pour sa part, a intégré la dimension régionale de cette lutte et contribuera aux efforts régionaux dans ce domaine.

C’est le lieu pour moi d’exprimer notre profonde sympathie ainsi que nos sincères condoléances à tous les pays et à tous les peuples durement éprouvés par les actes de violence que nous condamnons sans réserve.

J’exhorte le peuple malien dans toutes ses composantes à se mobiliser dans la mise en œuvre de l’Accord.

Le Gouvernement du Mali pour sa part est résolument engagé pour la mise en œuvre effective de cet Accord dont le but est d’instaurer une paix définitive, condition essentielle du développement économique et social du Mali.

Enfin, je voudrais lancer un appel pour que l’accompagnement de la communauté internationale, tel qu’envisagé dans l’Accord qui vient d’être signé, se concrétise et se poursuive, avec efficacité et diligence, pour une mise en œuvre sans interruption des engagements souscrits.

Vive la République unie !

Vive le Mali réconcilié !

Vive la paix !

Vive la solidarité internationale!

Je vous remercie !

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons tout le monde entier sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes et partisanes que la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons tout le monde entier sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes et partisanes pour qu’1pays soit tranquille en paix et unifié son président et le gouvernement ne doivent jamais « s’amuser ou prendre à la légère » les mouvements séparatistes indépendantistes armés Ils doivent les « mater » sans aucun état d’âme et les mettre hors d’état de nuire sans aucun état d’âme

    *Nous disons et rappelons tout le monde entier sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes et partisanes pour que les Etats Unis d’Amérique d’aujourd’hui retrouve la paix la tranquillité et l’unité il a fallut au président Abraham Lincoln et son gouvernement de « mater » et de mettre hors état de nuire et sans aucun état d’âme les sécessionnistes confédéralistes armés de Jefferson Davis aux quels on a fait croire que le Sud ne doit être dirigé que par des personnes à peau blanche et pourtant ils n’ont pas la peau blanche en regardant la couleur de la neige ils ont la peau plutôt rose et que l’esclavagiste est 1bonne chose

    *Nous disons et rappelons tout le monde entier sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes et partisanes pour que la France d’aujourd’hui retrouve la paix la tranquillité et l’unité il a fallu «mater » et mettre hors d’état de nuire et sans aucun état d’âme les indépendantistes armés du Front de libération nationale de la Corse aux quels on a fait croire que les « pieds noirs français » ne doivent pas êtres les bienvenus en Corse et que seuls les « vrais corses » doivent « prédominer » et pourtant la majorité des « pieds noirs » sont corses

    *Nous disons et rappelons tout le monde entier sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes et partisanes que le lettré « non muté » intellectuel malien homme politique instituteur fier honnête ayant 1amour profond pour son pays président des indépendances du Mali et son gouvernement de lettrés « non mutés » et intellectuels tous fiers honnêtes ayant 1amour profond pour leur Mali avec 1armée malienne constituée d’hommes et de femmes « non mutés » venus par vocation fiers honnêtes intrépides courageux préférant la mort à la honte tels Diby Silas Diarra etc dotés d’armes d’hélicos de combat et d’avions de combats efficaces à l’époque tels les Mig 21

    Nous disons bien et rappelons ont « mater » et mis hors d’état de nuire et sans aucun état d’âme les indépendantistes sécessionnistes touaregs de MNLA AZAWAD et consorts aux quels on a fait croire que la région de Kidal ne doit pas être dirigée par des maliens à peau noire et pourtant ces maliens ont plutôt la peau brune ou marron et qu’on va leur donner l’assistance et la pitance gratuites à vie aux fins d’occuper la « zone Kidal » pour ses richesses hydro minières énergie solaire le Moyen et le Proche Orient sont également a portés de missiles Les rescapés ont détalé tels « des lapins » et ne se sont arrêtés que lorsqu’ils atteignirent le lieu où ils sont autochtones à savoir la Targa le Fezzan en Libye Ainsi à cette époque des indépendances le Mali avait retrouvé la paix la tranquillité et son unité

    2)Nous disons et rappelons tout le monde entier sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes et partisanes qu’1pays n’est plus en paix n’est plus tranquille et son unité menacée si son président et le gouvernement « s’amusent » signent « des accords qui ne seront jamais respectés à long terme» par les mouvements séparatistes indépendantistes armés dont l’objectif est l’indépendance l’autonomie

    *Nous disons et rappelons tout le monde entier sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes et partisanes qu’avec l’avènement des lettrés malien mutants politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux « enfants ingrats égoïstes bouffeurs impénitents des deniers publics et dons financiers » depuis Moussa à IBK en passant par Alpha ATT Dioncounda tous responsables de la déliquescence de leur Mali avec leur armée dotée d’armes obsolètes et constituée en grande partie d’hommes et de femmes juste incorporés pour « bouffer » leur part de « Gâteau-Mali succulent savoureux qui donne de l’embonpoint » et de rebelles indépendantistes sécessionnistes « cheval de Troie »

    Nous disons bien et rappelons nous assistons et ré-assistons à des cérémonies de signatures en ré cérémonie de ré- signatures « d’Accords bidons et de foutaise toujours considérés comme les Meilleurs par rapport aux précédents tels la fameuse flamme de la Paix etc qui avait été la meilleure à son époque » avec le MNLA et consorts « ces enfants ingrats égoïstes impénitents assistés permanents » et toujours en présence et ré présence avec la complicité en ré complicité des même soit disant amis ennemis les « Autres » du Mali Et

    Nous disons bien et rappelons toujours encouragés et ré encouragés par leurs « fidèles klébars et doungourous aveuglement surditement bêtement idiotement cupidement sournoisement hypocritement » Et cela

    *Nous disons bien et rappelons aux détriments des tueries assassinats vols viols amputations des pauvres citoyens et citoyennes lambda maliens à répétition qui ont été qui sont et seront toujours le dernier de leur souci

    Nous disons et rappelons et pourtant le lettré mutant politique « Sybarite politikimogo » président du Mali choix de la « France-Afrique » ami d’1parrain des parrains de la mafia 1charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane » lançant à tout vent des « Inch’Allah et des Soubahanawattallah ostentatoires non productifs inefficaces » et 1des responsables de la déliquescence du Mali dès sa prise de fonction avait déclaré « fini l’impunité personne ne sera au dessus de la loi Inch’Allah » Et « DIEU ALLAH YAHWEH a Horreur de l’injustice et du non respect de la parole donnée »

    3)Nous disons et rappelons « il n’a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre il n’y a plus idiot que celui qui ne veut rien comprendre »

    *Nous disons et rappelons tout le monde entier sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes et partisanes que les « enfants ingrats égoïstes impénitents du Mali » vont encore reprendre au nom « d’1réconciliations bidons et de foutaise à répétition » leur « jeu favori » à savoir

    « les enfants ingrats égoïstes impénitents assistés permanents » après avoir quitté l’administration l’armée après s’être rebellés après avoir tué volé violé handicapé à vie des pauvres citoyens et citoyennes lambda maliens vont retourner tranquillement réoccuper leurs postes dans l’administration et dans l’armée avec souvent même promotion et bénéficier aussi des projets économiques au nom des accords et réconciliations « bidons et de foutaise » à répétition et cela avec

    la complicité «des enfants ingrats égoïstes bouffeurs impénitents des deniers publics et dons financiers » soucieux seulement de conserver leur pouvoir héritage familiale clanique pour la « bouffe » des deniers publics dans leur république démocratique bananière des tropiques de l’impunité l’injustice de l’iniquité des 2poids 2mesures reines de la « pourriture de la corruption et de la cupidité » du recevoir exclusif des dons à « bouffer »

    *Et pourtant le lettré mutant politique « Sybarite politikimogo » président du Mali choix de la « France-Afrique » ami d’1parrain des parrains de la mafia 1charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane » lançant à tout vent des « Inch’Allah et des Soubahanawattallah ostentatoires non productifs inefficaces » et 1des responsables de la déliquescence du Mali dès sa prise de fonction avait déclaré « fini l’impunité personne ne sera au dessus de la loi Inch’Allah »

    *Et pourtant avec ses Inch’Allah ostentatoires non productifs inefficaces il cautionne lui-même l’impunité en supprimant les mandats d’arrêts contre les auteurs de crimes de guerre de crimes contre l’humanité Et pourtant « DIEU ALLAH YAHWEH a Horreur de l’injustice et du non respect de la parole donnée »

    *Et toujours en présence ré présence encouragés ré encouragés et avec la complicité et ré complicité des même soit disant amis ennemis les « Autres » de leur Mali qui au grand jamais n’accepteraient de telle chose chez eux car dans les vraies démocraties personne n’est au dessus de la loi et il n’y a point de compromission avec l’impunité l’injustice

    *Et toujours soutenus ré soutenus encouragés ré encouragé « aveuglement surditement idiotement cupidement sournoisement bêtement hypocritement » par leurs « fidèles klébars et doungourous »

    *Nous disons et rappelons tout le monde entier sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1situation pour des raisons primaires égoïstes et partisanes que « ce jeu » ne prendra fin uniquement et uniquement qu’avec « la Kidalisation l’Awazadisation du Mali qui est l’objectif visé» pour la l’assistance la pitance à vie pour la dominance des « roses car à regarder de près ils n’ont pas la couleur blanche des moutons » pour ses richesses hydro minières énergie solaire le Moyen et le Proche Orient sont également a portés de missiles

    4)Nous disons et rappelons ainsi va le « Pauvre Mali Muté Gâteau-Pays succulent savoureux qui donne de l’embonpoint et de l’impunité l’injustice reines» de ses « enfants ingrats égoïstes impénitents »

    *Nous disons et rappelons et pourtant leur Mali les a vu naitre grandir ces « enfants ingrats égoïstes impénitents » nourri et croyait bien faire en les envoyant dans les meilleures écoles et universités des « Autres » aux fins qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils instaurent 1vraie démocratie de justice d’égalité des chances qu’ils aient 1amour profond pour leur Mali partout où ils se trouvent dans cette compétition mondiale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme et où n’il y a pas de place pour les faibles les naïfs les idiots les tarés les laxistes les complexés les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    *Nous disons et rappelons et insistons « MAIS QUE NON » Ces 2groupes d’enfants ingrats égoïstes impénitents de part leur comportement égoïste morbide leur ingratitude morbide leur cupidité morbide leur insouciance morbide leur laxisme morbide à l’égard de leur Mali
    Qui alors « déliquescent » est devenu le pays de convergence de tous les « vautours hyènes racailles » de la pire espèce Leur Mali est devenu le « WC Public » de n’importe quelle racaille de n’importe voyou de n’importe quel criminel de n’importe quel faux djihadiste n’importe faux islamiste Leur Mali est devenu le pays où n’importe qui n’importe quelle organisation n’importe quel soit disant ami ennemi les « Autres » impose son dicta

  2. @ Sikasso,
    ” NI I SARA MALIKO LA, I SARA FOU ”
    ” Si tu meurs pour le Mali, tu es mors pour rien ”
    Quant à dabaraba bourama, il ne faut rien attendre de lui .

    Une chose est sur. Les gens du sud sont devenus tous des DAGANDEN parceque c’est eux qui vont travailler pour nourrir les egorgeurs du mnla et les 105 generaux de la famalette.

    *********************************************************************
    Gloire perpetuel à KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumière.
    Vive le GANJISME, vive la science universelle !

  3. Ibk vient de nous poignardes dans le dos une nouvelle foi quel honte
    Ibk a trahi le peuple malien depuis le premier jour de son élection il est venu au pouvoir sans programme ni plan de développement de notre pays
    Ibk n’est pas fait pour diriger un pays il n’est même pas capable de gérer sa propre famille la preuve pour la candidature de son fils pour être député ibkon n’était pas d’accord malgré son opposition son fils sais présente
    Ibk a cause de son incapacité sa lâcheté notre pays a été humilié par une bande de rebelle qui ont égorgé viole torture des maliens comme des animaux sans se soucier des conséquences ibk est une honte pour notre peuple

Comments are closed.