Patrouilles à Gao : Les groupes lancent un ultimatum de 72 heures au gouverneur

3
Gao : Manifestation contre les détonations produites par Barkhane près de la ville

Le gouverneur de la région de Gao a rencontré les représentants des groupes armés pour discuter des nouvelles dispositions sécuritaires.  Mais entre les deux camps, la situation est tendue puisque les mouvements armés dénoncent la prise unilatérale de décisions.

Le gouverneur de la région de Gao a rencontré samedi  les représentants des groupes armés pour discuter des nouvelles dispositions sécuritaires prises la semaine dernière. Selon les groupes armés, cette décision a été prise sans les consulter. Ils ont donné 72 heures au gouverneur pour leur remettre leurs matériels saisis lors des patrouilles des forces de sécurité. La situation est tendue entre les deux camps.

ANSONGO : le froid ralentit toutes les activités

Le froid de ces derniers jours a ralenti toutes les activités à Ansongo, dont la récolte et la moisson du riz, la pêche, etc. Les femmes payent des provisions de condiments de la semaine pour éviter d’être quotidienne au marché. Selon des sources locales, certains bureaux n’ouvrent qu’à partir de 9 heures.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. En cette période de vache maigre l’arrogance semble atteindre son parosysme au Mali.
    Pour quelles veulent-ils avoir des armes ? Si ce n’est pour commettre des actes de banditisme et de terrorisme.
    Chaque jour nous révèle l’état d’âme de ces personnes malsaines.

  2. J’exhorte le Gouverneur de GAO à maintenir sa décision qui est conforme à l’état d’urgence et participe activement au renforcement des mesures sécuritaires.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here