Pendant que Ansar Eddine multiplie les attaques terroristes dans plusieurs localités du Mali : La Mauritanie relâche, Sanda Ould Boumama, l’un des puissants bras droits d’Iyad Ag Ghaly

11

sanda-Ould-BoumamaxL’ex-porte-parole d’Ansar Eddine dans la région de Tombouctou et Gao, le Mauritanien d’origine malienne, Sanda Ould Boumama, a été libéré en début de semaine, a annoncé Rfi sur son site d’information.  Pendant sa détention, il n’aurait en aucun moment été présenté devant un juge et n’a fait l’objet d’aucune condamnation, rapporte la radio française.  On ignore les circonstances de sa libération. Mais selon certains médias, Sanda Ould Boumama aurait pris l’engagement de ne plus porter atteinte à la Mauritanie ni à ses voisins.

Face à cette libération rocambolesque d’un élément important dans le dispositif d’Ansar Eddine au nord du Mali, des interrogations demeurent. Sanda Ould Boumama a-t-il été retourné pour servir d’informateurs dans la traque anti-terroriste ?

Ou-a-t-il fourni des informations majeures qui permettront au Mali et à certains de ses voisins de venir à bout de l’hydre narcoterroriste dans la région ?Faut-il croire à la parole de ce narcoterroriste repenti ? Quand on sait qu’il n’a connu toute sa vie que deux activités criminelles et  lucratives : le trafic de drogue et les prises d’otages. Comme pour dire qu’on a beau chasser le naturel, il revient toujours au galop.

Pendant l’occupation des régions nord du Mali, Sanda Ould Boumama était l’une des personnalités les plus influentes d’Ansar Eddine. Il multipliait les apparitions publiques et n’hésitait pas à faire des sorties médiatiques.

Il apparaissait dans la plupart des enregistrements d’Ansar Eddine prônant l’instauration de la charia.

A la faveur du déclenchement de l’Opération Serval et craignant pour sa vie, il s’était rendu aux forces de sécurité mauritanienne. En son temps, il a lui-même saisi la presse pour exprimer sa volonté de se constituer prisonnier afin d’être jugé. Il déclarait avoir marché  ” à pied sur plus de 80 kilomètres pour arriver à la frontière algérienne afin de me rendre à l’armée algérienne. Je me trouve actuellement près de la ville algérienne de Bordj Badji Mokhtar, où j’entends me rendre à l’armée algérienne. Il aurait demandé aux autorités mauritaniennes de ” tout faire pour que je sois extradé vers la Mauritanie pour pouvoir y être jugé, étant donné que je suis de nationalité mauritanienne “.

Selon certains observateurs ” la libération de cet homme ne pourrait être qu’une source de motivation pour Ansar Eddine qui a entrepris en plus des régions nord du pays de s’attaquer à celles du sud ” .

Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Les internautes terroristes sont frustrés ou désespérer, ils insultes sauvagement le journaliste qui ne fait que publier ses réflexions.

  2. Sanda Ould Boumama est un affidé de Iyad Agaly. Il est sur la liste de la CPI et c’est pour cela que la Mauritanie le relâche pour ne pas être contraint un jour de l’y envoyer. Et comme ce pays est le berceau de toute cette nébuleuse, son amitié proclamée est une stratégie pour mieux avoir nos dirigeants. Seul ATT avait bien compris cela c’est pourquoi du conflit ouvert entre lui et Mohamed Ould Abdoul Aziz on connait la suite : le soutien politique et le financement de la déstabilisation de son régime ont commencé en Mauritanie.

  3. “Pendant que Ansar Eddine multiplie les attaques terroristes dans plusieurs localités du Mali : La Mauritanie relâche, Sanda Ould Boumama,…”

    Ce con de Diarra-inventeur-de-scoops et de titres-chocs aurait aussi bien pu écrire le titre suivant:

    “Pendant que Ansar Eddine multiplie les attaques terroristes dans plusieurs localités du Mali : depuis 2013, Ibk libère les prisonniers, fait lever les mandats d’arrêt, a fait rentrer deux ex-ançardine à l’A-N sur sa liste RPM, a fait déjà libérer deux ex trancheurs de mains, etc” 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Mais Diarra le mythomane sait bien que pour faire de l’audience au Mali, il suffit d’attiser la HAINE NATURELLE de nos chefs de grins et de nos cons de la rue pour… “les autres” (quels qu’ils soient et qui qu’ils soient 🙄 😳 )

    Et suite à son torchon visant à attiser la haine , je suis sûr qu’on va voir aujourd’hui une déferlante de posts haineux envers la Mauritanie (“état voyou”, “état complice”, etc) et tout le refrain habituel qu’on réserve à longueur d’année à tous ceux………. qui NE SONT PAS MALIENS!… 🙄 🙄 🙄 🙄

    Celà fait maintenant 2 ans qu’Ibk libère et lève des mandats d’arrêt, mais nos fiers nationalistes aussi cons que racistes et xénophobes ne vont pas manquer d’être “subitement scandalisés” par cette libération Mauritanienne! 🙄 🙄 🙄 🙄

    La SEULE et UNIQUE question à se poser était la suivante:
    Le Mali avait-il OUI ou NON lancé un mandat d’arrêt INTERNATIONAL sur ce type?
    Et la réponse est forcément non, sans quoi il aurait été placé sous interpol!

    Ançardine sévit au Mali, et pas en Mauritanie ni ailleurs! Si le Mali LUI-MEME ne lance pas de mandat international, à quel titre d’autres pays seraient-ils sensés garder en prison un type qui CHEZ EUX n’a commis aucun délit et n’est sous le coup d’aucune poursuite?

    Mais ce Diarra est décidément trop con, et ça, ce n’est plus un scoop depuis longtemps! :mrgreen: 😛

    • alfa
      “Drôle d’amitié! Le président IBK était en visite en Mauritanie tout recemment.”

      Drôle d’amitié? 😯 😯 😯

      Mais Ibk LUI-MEME lève les mandats d’arrêt et libère les prisonniers! 😯 😯 😯 😯

  4. Vous nous foutez la paix Abdoulaye Diarra ! combien de terroristes que le Mali a laisser partir. il faut avaler ta langue stp.

Comments are closed.