Pour aider à l’apaisement à Gao après les récents événements… L’Assemblée nationale dépêche une délégation de parlementaires

2
Alkaidi Mamoudou Touré et Mme Haidara Aissata Cissé dite Chato
Alkaidi Mamoudou Touré et Mme Haidara Aissata Cissé dite Chato

Après la visite du président de la République à Gao pour calmer les populations et leur dire le message de paix et de vérité selon lequel “ la MINUSMA est l’ami du Mali, venue l’aider “, suivie du déplacement de l’opposition le lundi 2 février, c’est au tour de l’Assemblée nationale de dépêcher une forte délégation dans l’ancienne capitale de l’empire Songhaï. Cette mission, conduite par l’honorable Bajan Ag Hamatou de Bourem, était composée des députés Mme Haïdara Aïssata Cissé dite Chato (élue à Bourem), Aguissa Seydou Touré, Ousmane Kouyaté, Mme Alhousna Malick Touré, Boubacar Sissoko, Alkaïdi Mamoudou Touré, Moussa Coulibaly, Seydou Fantamady Traoré. S’y ajoutent le Conseiller militaire de l’Hémicycle, le Colonel Brahima Diabaté et l’assistant parlementaire Mamadi Sidibé.

Selon nos sources, la délégation s’est rendue dans la plus grande ville du septentrion malien à bord d’un avion de la MINUSMA. Elle  s’est rendue dans les familles endeuillées pour présenter ses condoléances et souhaiter prompt rétablissement aux blessés des récents événements de Gao mais aussi de Tabankort. Elle a aussi rencontré le gouverneur Oumar Baba Sidibé, le maire Sadou Harouna Diallo, les notabilités de la ville avant d’échanger avec les acteurs des mouvements d’autodéfense.

Les députés ont expliqué aux jeunes, aux femmes et aux sages de la Cité des Askia que le Mali a besoin de paix et que ce processus de paix ne peut pas écarter les pays partenaires, “qui sont venus nous aider “. Ils ont appelé à l’apaisement, au respect des partenaires dont la MINUSMA, pour que le Mali arrive progressivement à renforcer son outil de défense.

Les représentants du peuple ont aussi échangé avec des responsables locaux de la mission onusienne. Ils ont mis l’accent sur la nécessité de jouer un rôle majeur dans la protection des populations civiles.

Il faut signaler que lors de leur séjour à Gao, la ville a enregistré l’enlèvement d’un véhicule militaire près du palais de justice, à deux pas d’un restaurant appelé “Source du Nord “.

Bruno D SEGBEDJI

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.