Pour la sortie de crise : Dialogue à Ouagadougou, mutisme à Bamako

5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Reçues pour la première fois samedi dernier ensemble par M. Compaoré, des délégations d’Ançar Eddine et du MNLA ont exprimé « leur disponibilité à s’engager résolument dans un processus de dialogue politique » en vue d’ »une solution négociée, juste et durable à la crise », selon une déclaration lue par le chef de la diplomatie burkinabè, Djibrill Bassolé.

La balle est aussi dans le camp des autorités maliennes, qui n’ont toujours pas installé le « Comité national » de négociations promis. Mais, à Bamako, on craint en réalité une réaction violente des populations totalement opposées à tout compromis avec les deux mouvements à l’origine de la crise actuelle.

Cette semaine, il s’est très clairement démarqué d’Aqmi et du Mujao dans ses déclarations. Il a annoncé renoncer à imposer la charia dans tout le Mali, sauf dans son fief de Kidal (Nord-est), et s’est dit prêt à aider à « débarrasser » le Nord du Mali du « terrorisme » et des « mouvements étrangers ».

Reçues pour la première fois ensemble par M. Compaoré, des délégations d’Ançar Eddine et du MNLA ont exprimé « leur disponibilité à s’engager résolument dans un processus de dialogue politique » en vue d’ »une solution négociée, juste et durable à la crise », selon une déclaration lue par le chef de la diplomatie burkinabé, Djibrill Bassolé.

La balle est aussi dans le camp des autorités maliennes, qui n’ont toujours pas installé le « Comité national » de négociations promis. Mais, à Bamako, on craint en réalité une réaction violente des populations totalement opposées à tout compromis avec les deux mouvements à l’origine de la crise actuelle.

A. D.

SOURCE:  du   19 nov 2012.    

5 Réactions à Pour la sortie de crise : Dialogue à Ouagadougou, mutisme à Bamako

  1. nonalinertie

    C’est quand même assez acrobatique de négocier avec les criminels du MNLA et D’ANESARDINE qui auront rompu avec les djihadistes, en même temps, de juger les anciens criminels du MNLA et d’ANESARDINE. C’est eux qui ont amené les djihadistes, ont lutté avec eux, combattu ensemble l’armée malienne, volé, violé, enlevé, profané, saccagé, flagellé, lapidé, assassiné de paisibles populations civiles. Les meilleurs des cadres du MNLA/ANESARDINE ont été complices actifs de cette politique, à travers les propagandes sur les antennes étrangères, au Parlement européen, au Burkina, en France. Le Mali a porté plainte contre tout ce beau monde à la CPI, sans parler de la vengeance en attente des nordistes victimes de ces criminels…

  2. nonalinertie

    Comment le Prophète IYAD, les Saints d’ANESARDINE, maintenant quelques apôtres du MUJAO, qui sont tous des djihadistes convaincus, sont soudainement saisis d’une ferveur religieuse de négociation et de phobie de la charia maintenant, juste maintenant ? La mort et le bucheron ? Et pourtant, au paradis, les attendent joyeusement de sculpturales vierges soumises, d’une beauté inimaginable offerte à soi seul (90, 40 000, 400 000 ou même à volonté par un simple tic de la pensée, ça varie selon les prêcheurs qui ne précisent pas si c’est une horde d’étalons vierges qui sont réservés aux femmes du paradis). Y abondent des vaisselles dorées et argentées, des plats exquis, et l’alcool du paradis, aaah ! il est dit qu’il possède des vertus à nulle part pareille : il n’enivre pas, il n’est pas amère, plus succulent que le meilleur des rhums ou des hydromels. Un long fleuve éternel de lait coule loin vers l’horizon. Une mare de miel se répand à portée de main. Il parait, selon divers prêcheurs, qu’il suffit de penser à un plaisir pour mourir d’extase et ressusciter instantanément. Que du bonheur, rien que du bonheur, et encore du bonheur, tout le temps, sans discontinuer, sans jamais s’ennuyer. Et pourtant ! Leur grand frère, Ben Laden aussi, a passé sa vie à fuir le paradis qu’ils prétendent imposer aux autres. C’est vraiment étrange…

  3. Manndofane

    « derrière son clavier ou derrière un micro »

    et vous? ce que vous dites, vous le dites derriere une montagne de votre caca! c’est pourquoi vous ne pouvez pas comprendre la reaction des maliens, ouais!

  4. lac

    Vraiment de la fanfaronnade de se blaise compaoré de grace etre mediateur n’est pas une obligation ,les maliens ne te gobent pas tu es ennemi du mali tu es du coté des bandits? alors le comportemnt du Pm cheick modibo diarra me déçoit très honnement il commance à etre caméleon? dit plusieurs choses maintenant ? Le peuple malien veut négocier,mais après avoir lavé l’affront du peuple malien et de son armée imilués? LA GUERRE D ABORD APR7S NEGOCAITION VIENDRA SANS PROBL7ME ? Il faut qu ‘on se montre les mucles vraiment ,nous ne pouvons plus continuer à soutenir le sactions lentes du gouvernements? Trop c’est trop?

  5. siratigui

    le ridicule ne tue pas au mali,si vous dites que les maliens dans leurs totalités ne veulent pas les négociations et pourquoi ils ne veulent pas aller aux combats qu’es qu’ils attendent pour combattre y’a t’il quelqu’un qui les retiens ici.alors fermer vos gueules ou parter combattre il est facile de dire non ou oui derrière son clavier ou derrière un micro.j’ai une seule questions à ses connard soit disant qu’ils ne veulent pas entendre parler des négociations alors vous ne voulez pas négocier,ni combattre quelle est votre solution?