Pour mieux charmer la communauté internationale : Le MNLA lance une offensive contre le MUJAO

9 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Dans un communiqué rendu public, le MNLA a affirmé que le vendredi dernier, ses éléments ont tendu une embuscade à une colonne du MUJAO à Tagarangabotte (situé à 50 km à l’Est d’Ansongo, sur l’axe Ansongo-Ménaka), faisant plus de 20 morts, plusieurs dizaines de blessés dont des cas très graves évacués à Gao et trois véhicules détruits. Par la même occasion, le MNLA précise qu’il a enregistré 9 blessés dans ses rangs.

Moussa Ag Assarid, porte-parole du MNLA

Selon le MNLA, l’opération « s’inscrit dans le cadre de l’offensive qu’il a lancée depuis le 13 novembre à partir de ses positions à Ménaka», annonçant par la même occasion que ses «forces marchent sur Gao dont elles veulent reprendre le contrôle afin de libérer la zone de l’emprise terroriste». Par ailleurs, la direction du mouvement a rendu hommage à ses troupes. «Fier du courage de ses hommes, le commandement du mouvement se réjouit de ce premier succès», déclare-t-il avant de noter « qu’après avoir tout fait pour éviter une effusion de sang, l’adversaire prenait cette humanité pour de la faiblesse, et c’est donc avec regret, mais détermination, qu’il a été décidé de s’appuyer sur la force des armes pour faire valoir la justice et ramener la sécurité». De ce fait, le MNLA a appelé tous les Azawadiens et la communauté internationale à se joindre à son combat pour bouter hors du territoire de l’Azawad les terroristes et les narcotrafiquants qui sont leurs principales sources de financement.

« Nous rappelons qu’il ne s’agit pas d’une guerre des Touaregs et Arabes, contrairement à ce que certains médias diffusent insidieusement dans l’opinion publique. La stratégie adoptée par le MNLA consiste à attirer les ennemis hors des villes pour éviter des pertes en vies civiles et la destruction des biens des populations», lit-on dans le communiqué signé par Moussa Ag Assarid, membre du Conseil transitoire de l’Etat de l’Azawad (CTEA) chargé de la communication et de l’information. Sur le terrain, des sources locales affirment que l’opération menée par le MNLA contre le MUJAO a poussé les membres de ce groupe à prendre la fuite vers la ville de Gao où est installé le gros de ses troupes. «C’est pratiquement une guérilla du désert qui s’opère actuellement. Les troupes du MNLA sont en train de pourchasser les terroristes qui ont pris la fuite après la défaite qu’ils ont essuyée. Nous avançons doucement vers Gao où nous savons qu’ils ont leurs effectifs et leurs relais. Notre soutien sur place, c’est la population. Nous espérons qu’elle n’aura pas à subir des dommages collatéraux. Pour cette raison, nous faisons tout pour pousser les terroristes à quitter la ville», a expliqué un officier du MNLA à Ansongo joint par téléphone. Rien que du bluff ! Sachant pertinemment qu’il n’a pas de puissance de feu, le MNLA a lancé cette offensive sur le MUJAO pour s’attirer les bonnes grâces de Bamako et de la communauté internationale, surtout qu’avec l’évolution de la situation de sortie de crise, ce mouvement est quasi relégué au second plan. Voyant donc le danger se profiler à l’horizon, il opte pour du « coq à l’âne », espérant que Bamako lui prêtera main forte pour sa reconquête de Gao, oubliant de facto les crimes qu’ils ont commis tel que celui d’Aguel’hok. Que le MNLA sache les crimes que ses éléments ont commis dans le Nord du Mali ne resteront pas impunis. Qu’il arrête donc de vouloir distraire les Maliens avec leur fameuse offensive contre les positions du MUJAO.

Paul N’Guessan

SOURCE:  du   21 nov 2012.    

9 Réactions à Pour mieux charmer la communauté internationale : Le MNLA lance une offensive contre le MUJAO

  1. Kassin

    Crise, nation et pouvoir: le Mali qui s’affaisse.

    Au moment où le combat de coq s’estompe entre le Mnla et le Mujao à Ménaka, Romano Prodi, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu pour le Sahel estime à septembre 2013 la date d’une éventuelle intervention militaire étrangère au Mali.

    Diversion ou réelle estimation?

    En tout cas, ce délai grand format contraste avec les accélérations des événements politiques, diplomatiques et militaires des dernières semaines qui se sont achevés à Abuja le 11 novembre 2012 par l’adoption d’un « concept d’opération » devant être défendu à l’Onu par les pays africains en faveur d’une action militaire étrangère au nord du Mali.

    Par ailleurs l’union européenne, en posant quatre conditions au Mali, pour reprendre la plénitude de sa coopération avec le Mali, emboîte le pas aux États-Unis d’Amérique pour ce qui est le respect de la légalité constitutionnelle au Mali.

    Elle posent comme conditions, entre autres, l’organisation des élections et la mise à l’écart des putschistes du 22 mars dans l’exercice du pouvoir transitoire pour bénéficier de la plénitude de l’aide européenne.

    Les maliens à travers CMD et ses gouvernements de copains familiaux, Dioncounda Traoré et les membres du Cnrdre ne cessent de défier américains et européens pour saboter chaque jour la légalité constitutionnelle au Mali et faire la promotion de l’illégalité militaire et civile à travers la carte blanche donnée à l’organisation illégale qu’est le Cnrdre, ses membres et ses partis et associations politiques supporteurs, dans la conduite des affaires de la transition politique au Mali.

    Leur dernière trouvaille, ce sont les « concertations nationales » ou sa mascarade qu’ils veulent substituer à notre constitution pour diriger le Mali dès le 26 novembre 2012, au moment même ou tout le monde s’active pour aider le Mali, malgré la panne de légalité constitutionnelle déjà inquiétante dans le pays.

    C’est un véritable pied de nez à tous ceux qui aspirent à voir un Mali démocratique.

    Du coup notre pays, avec les souffles du chaud et du froid des dirigeants de la transition politique, n’est plus crédible au yeux de nos partenaires européens et américains.

    C’est pour cela qu’ils nous la jouent eux aussi à l’envers, en nous imposant la négociation contre nature avec les criminels du Mnla, qu’ils savent non sérieux et non crédibles également.

    Mais entre nous quelle est la différence entre non crédible et non crédible?

    Franchement rien!

    Donc le Mnla requinqué par ces appels à négociation a commis l’erreur aussi arrogante que fatale de s’attaquer au Mujao, c’est à dire son grand frère et le résultat n’est pas du tout beau à voir: un véritable carnage à Ménaka, un peu comme Aguelhoc élevé à la puissance deux.

    Blaise Compaoré se prend trop au sérieux avec ces guignols du Mnla crime, qui deviennent du coup ses enfants adoptifs un peu trop gâtés.

    CMD le grand troubadour de la transition qui rêve de diriger le Mali comme président après l’avoir fait comme premier ministre « pleins pouvoirs nuls », multiplie les contradictions et les voyages inutiles pour finalement revenir à la cage négociation avec le Mnla et Ansardine (après tant de crimes abominables de ces deux organisations criminelles), c’est à dire exactement au même stade où se trouvaient ATT et son régime juste avant le coup d’état qui les ont balayés le 22 mars 2012.

    22 mars 2012, 22 novembre 2012, cela fait 8 mois jour pour jour que le Mali tourne en rond sans avoir ni une orientation claire sur la conduite de la transition politique incrédule (qu’on n’aurait j’aimais entammé simplement en refusant le coup d’état stupide, inutile et dangereux pour notre pays) ni une vision claire pour régler le problème du nord (guerre ou négociation même l’Onu ne le sait plus malgré l’activisme de François Hollande, car le Romano Prodi le prédit pour septembre 2012 si jamais guerre il y aura).

    Mais le Mali a perdu entre temps et bêtement, sa démocratie, sa stabilité politique, sa cohésion sociale et son dynamisme économique, le pays qui était à genou s’affaisse maintenant sur lui même comme un loup servier s’écroule sous les balles de chasseurs professionnels.

    Chaque jour que Dieu fait, les populations du nord du Mali souffrent en majuscule alors que Bamako et ses responsables politiques et militaires brillent en minuscule par une incrédule irresponsabilité qui me laisse pantois.

    Ainsi va le pays de Soundiata Keita et de Modibo Keita.
    Quel gâchis!

  2. QUAND ON DEMANDERA AU mn,a DE DIRE LES CAUSES PROFONDES DE LEUR RÉVOLTE, ILS VONT VOULOIR CERTAINEMENT LE CACHER; SINON ILS NE DIRONT PAS LA VRAI VÉRITÉ QUI EST SIMPLEMENT DU RACISME : COULEUR DE LA PEAU. QUELLE IGNORANCE? QUAND MÊME OBAMA NOIR, FILS DE PEAU NOIR, DEVIENT PRÉSIDENT DE LA PLUS GRANDE PUISSANCE MONDIALE. ESPÈCE DE TOUAREG IGNORANTS SINON IGNARES. UN ARABE ET DÉRIVES LE RESTERONT TOUJOURS! ESPÈCES D’AFRICAINS ÉTRANGERS; CAR ARABES ET BERBÈRES SONT TOUS D’ORIGINE DU MOYEN-ORIENT. SURTOUT LES TOUAREG SONT DES KURDES POINT BARRE.

  3. BANDE DE VOYOUS CE mn,a. POURQUOI ILS N’ONT PAS COMMENCE PAR ÇA AU LIEU D’ATTAQUER NOTRE ARMÉE. QUE DU CINÉMA!

    DANS CE MONDE ET CE MALI DU 21è SIÈCLE PLUS RIEN NE PEUT ETRE NÉGOCIE ET OBTENU SUR UNE BASE PUREMENT ETHNIQUE OU RACIALE ET C’EST CELA TOUTE LA BÊTISE ET LA STUPIDITÉ DU mnla.

    PEUPLE TOUAREGS, ARRÊTONS L’ESCALADE DES MAINTENANT, NE SOYONS PAS LES AUTEURS DE NOTRE PROPRE GÉNOCIDE.

    JE VEUX DIRE LES TOURISTES EUROPÉENS ENLEVÉ POUR LES VENDRE A AQMI EST BIEN LE TRAVAIL DE CERTAINS TOUAREG.

    CERTAINS TOUAREG = PRENEURS ET VENDEURS D’OCCIDENTAUX AUX ISLAMISTES QUI SONT EUX-MÊME CERTAINS TOUAREG. IL Y’A DONC PLUSIEURS TYPES DE TOUAREG :

    1/ LES TOUAREG RÉPUBLICAINS
    2/ LES TOUAREG ELEVEURS NOMADES
    3/ LES TOUAREG VOLEURS D’OCCIDENTAUX QUI VENDENT LEUR BUTIN AUX TERRORISTES
    4/ LES TOUAREG AVEC DES ARABES TERRORISTES (AQMI)
    5/ LES TOUAREG ISLAMISTES (Ansardine)
    6/ LES TOUAREG INDÉPENDANTISTES (mn,a)
    7/……………
    8/…………………………………….
    ……………………………………………COMPLÉTEZ LA LISTES S.V.P.……………

  4. aliass

    vous êtes des piètres individus. Comment préferez vous le MUJAO, un groupement des terroristes êtrangers appuyés par des narcotrafiquants, au MNLA qui est composé essentiellement des maliens de tout genre ( touaregs et sonraihs).
    Nous savons que la branche armée du mujao combat sur le terrain et sa branche politique procède à la corruption de certains décideurs à bamako.
    Le mali va de mal en pire

  5. je pense que le MNLA mouvement national pour la liberatilon de l’Azawad va alle jusqu’a son but.

  6. Avec la benediction de Blaise, ils pourront peut etre, eviter le génocide de leur communauté—car le mujao ne pardonne pas :lol: :lol: :lol: :lol:

  7. bob_leponge

    Le MUJAO est un mouvement malien plus représentatif que le Mnla quand a sa composante ethnique car regroupant beaucoup d’ethnies du mali à la différence du Mnla qui est composé exclusivement de touaregs et qui est un mouvement de voyous et de racistes.Le Mujao à la différence du Mnla ne viole pas ,ne détruit pas par haine,ne tue pas par racisme,ne détruit pas les hôpitaux,ne brutalise pas les malades.De grâce soyons raisonnables,comment voulez-vous qu’on supporte un mouvement raciste et composé de voyous et d’opportunistes qui est à la base du malheur de milliers de personnes et qu’aujourdhui veut faire la victime?MON SOUHAIT est que le MUJAO BOTTE LE MNLA JUSQU’AU DERNIER BANDIT.jE VOUS FAIT SAVOIR QU’AU MOMENT VENU,LE MUJAO QUITTERA LES VILLES SANS COMBAT,REJOINDRA LES MONTAGNES ET RETOURNERA INVESTIR ENCORE AU MALI POUR LE BIEN DES POPULATIONS A LA DIFFÉRENCE DE CES PARASITES SOCIAUX DU MNLA.

  8. Vision2013

    Le MNLA perd son temps.

  9. Abdoooooooooo

    Le MNLA même si l’etat vous gracie vous n’échapperez pas à la vindicte populaire. Vous avez tous cassé vous allez payer