Pour mobiliser à Ménaka : Un notable empoche à lui seul 11 millions de Fcfa

7

Sollicité pour accompagner le gouvernement dans le cadre du processus de réconciliation à Ménaka, un chef coutumier et élu de son état a fait monter les enchères en exigeant plus du 10 millions de Fcfa.
Entre la Cité administrative où est concentré l’essentiel des départements ministériels et la ville de Ménaka, un notable a fait disparaître la coquette somme de 11 millions de Fcfa. En réalité, l’argent en question n’a pas disparu, il a été empoché par le très politique notable de la ville de Ménaka. Les faits le démontrent à suffisance.
Approché par un ministère pour convaincre et mobiliser les populations locales en vue de l’organisation très prochaine d’une rencontre communautaire, le dignitaire local avait tout simplement proposé un budget de 11 millions de Fcfa afin de mener à bien une telle mission qu’il juge périlleuse. Et pour lui faciliter la tâche, le département en question a accepté sa proposition en débloquant la somme exigée.
En quelques jours, l’émissaire fait une visite éclaire dans le cercle de Ménaka, en compagnie de deux de ses proches et retourne à Bamako en catimini, sans accomplir sa mission. Au ministère où on attendait avec impatience les échos de sa tournée préparatoire, c’est le désespoir et la déception. Cependant, notre dignitaire qui se glorifie de son titre, s’en moque. Il dit même à qui veut l’entendre qu’il a compris le jeu. «C’est l’argent des partenaires, il faut juste être intelligent pour avoir sa part dans ce gâteau».
La conséquence d’un tel acte est que la rencontre communautaire sur  laquelle le ministère en question fondait beaucoup d’espoir, ne pourra se tenir sans l’adhésion des populations.
Harouna COULIBALY

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Il ne faut pas vous empresser pour justifier ce triste état de fait. Tout le monde sait que c’est monnaie courante au mali. Après chaque turbulence du nord, le pouvoir s’appui toujours sur des dignitaires des villes et villages concernés pour apaiser les tensions. En réalité c’est de l’argent gratuit qui n’est pas utilisé à bon escient et qui ne sert en fait que le bénéficiaire et quelques individus qu’il ramasse à tord et à travers. Tant que le mali continue à vilipender l’argent du contribuable, la situation s’éternisera.

  2. merci rhaichatou je suis très flatté par ta réponse je constate qu’au mali les journalistes ne mesure pas la porté de ce qu’ils disent dans leurs papiers truffés d’erreurs
    je suis journaliste sur radio bélékan de kati je m’appelle luc traore envoie moi souvent des infos sur mon compte yahoo traore_luc@yahoo.fr ou sur ma page facebook luc traore libreville mon contact 60 71 24 75

  3. Rhaichatou ne te fatigue pas il ne va jamais appeler. Il n’est pas digne des Coulibaly car au lieu de balancer des ordures il faut aller a la source. Journalistes torchons comme il y’en a bcp maintenant chez nous!

  4. Minable journaleux. Vs grandirez en allant chercher la bonne information…Les rapports, les photos et tous les documents de cette importante mission sont disponibles au département que vous mentionné dans votre torchon d’article…j’avais pris part a cette mission et je suus prete a mettre a votre disposition tous les documents attestant le contraire des betises que rapporter.faites votre travail de journaliste et apprener à respecter vos lecteurs…voici mes contacts: 82828223.. merci d’appeler.

  5. Minable journal eux… vous grandirez en allant chercher la bonne information…Les rapports, les photos et tous les documents de cette importante mission sont disponibles au département que vous aviez mentionné.Faites votre travail de journaliste en allant chercher la vraie information et respectez vos lecteurs. Je faisais partie de cette mission et je vous donnerai tous les documents attestant le contraire des bêtises que vous rapportez. Je suis joignable au 82828223. Merci d'appeler.

Comments are closed.