Pour une meilleure sécurisation du septentrion national : L’ALPPUNA souhaite la création de la région de Taoudéni

7

Alppuna-TaoudenitCréer à la suite du Congrès constitutif tenu les 15 16 17 Décembre 2014  à Agouni Chef –lieu de la Commune de Salam (Région de Tombouctou), l’ALPPUNA entent donner à la Communauté Arabe du Mali l’occasion de réaffirmer son rôle et de repréciser les conditions de son engagement à jouer pleinement sa partition dans la grande marche de notre pays qui amorce un tournant décisif sous l’égide de la Communauté Internationale.

Dans une déclaration lue par le SG de l’Alliance M. Mohamed Ould Mohamed, l’ALPPUNA invite et rappelle les plus hautes autorités leur engagement à la création de la Région de Taoudeni et le cercle  d’Almoustarat en vue d’une meilleure sécurisation du septentrion national qui a longtemps souffert de l’absence effective de l’Etat. Aussi elle entend accompagner de façon sincère dans le processus d’Alger  les efforts de la Communauté Nationale et Internationale  dans la recherche de solutions pérennes et définitives au conflit du Nord. L’Alliance se veut être la porte parole des communautés vis-à-vis de l’état des partenaires aux développements et les partenaires humanitaires dans le processus.

Coulou

 redactionlarevelation@yahoo.fr

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Si vous êtes pour la paix vous travaillerez comme si le Mali était une seule région. Pas de région sur une base tribale ou ethnique. C’est comme ça que le problème de Kidal a débuté et voilà le résultat

  2. Le découpage territoriale initié sous ATT était attendu par tous,sa non application fait perdurer beaucoup de difficultés.
    Aucune considération ne doit bloquer son application.
    Le statut du district récemment adopté est beaucoup moins adapter que ce qui avait été proposé sous ATT.

    • Au moment meme ou le maître du mali, la france passe de plus de 20 regions a une douzaine de regions… pour 60 millions d’habitants, les idiots de negres maliens veulent augmenter le nombre de regions d’un pays d’a peine 12 millions!

      Les dangers:

      -Cette region de taoudeni ne fait meme pas 10 000 habitants
      -tout le monde sait qu’il faut rassembler un vaste territoire pour mieux le gerer, voila pouquoi les francaise ont cree l’AOF… pour occuper nos terres…
      -morceler en multitudes de regions un pays instable, a l’etat inexistent, favorise la division de la nation
      -Si les touaregs sont en train de se faire une region ethniquement homogene avec Kidal, ne refaisons pas la meme connerie avec les arabes et cette region de Taoudeni qui n’a jamais existee…
      -Augmenter les regions, c’est augmenter les postes de depenses inutiles pour que de vieux bedonants polygames, incompetants… s’assoient toute la journee sous la clim’, en plein milieu de leur flantulence… Inutile pour le pays…

      Au lieu d’augmenter les regions: creer des routes, pavers les routes, creer des lac artificiels pour favoriser la culture et la peche…

      Les negres me desesperent!

      • @ Korotumu, pas une idee que tu viens d’avancer la meme si les contextes sont differents, je pense aussi la creation des regions a tord et a travers n’est pas une solution adequate pour le Mali, tes propos et ceux de Kadi sont a consideres, surtout au Nord.
        Malgre, l’AMPPUNA doit faire eux memes leurs etudes de faisabilites, en devant avec les pros vs cons, sur la table du gouvernement et de la societe civile et expliquer les avantages surtout au peuple malien avec les documents accessibles a tous et toutes pour en prendre connaissance et la population donnera son avis. Parce que je crois actuellement que le gouvernement et les partis ne sont plus fiables pour laisser le destin du pays entre leurs mains. Nos dirigeants (es) et elus (es) sont plus au tant credible pour leurs faire confiance. C’est la voix du peuple de la rue est a consideree a nous.

        • Fils du Mali,

          Le probleme est que les gens ne veulent pas nous ecouter. Pire, ils n’essaient meme pas de nous comprendre avant de rejeter nos propositions:
          -l’eclatement des ministers dans toutes les regions pour concerner toutes les populations… Ainsi en developpant les autres regions et villes, cela permettra a Bamako de ne pas devenir une ville de 10 millions dans 30-50 ans. Ce n’est pas souhaitable.
          -Arretons de voter pour les memes vieux monsieurs incompetants. Et si une personne a fait plus de 2 mandats au meme poste: NE VOTER PLUS POUR LUI!
          -Supprimer le poste de president ou de 1er ministre
          -Concernant les regions leur nombre actuel est suffisant. Toutes nos institutions sont copies sur celle de la france. Or la france a diminue ses regions par 2 et elle s’apprete meme a supprimer plus de 36 000 communes. Pendant ce temps, au Mali, nous Faisons le chemin inverse avec moins de ressources que la France. Les dirigeants francais ont le soucis du bien etre des francais, ce qui n’est pas notre cas.
          -Kadi a raison, l’un des grands problemes au mali: a Bamako les dirigeants ne travaillent pas, mais detournent les ressources de l’etat pour leurs familles d’abord. Certains a Kidal, avec des mentalites d’une autre epoque, pensent que les autres doivent travailler pour eux…
          etc…

          Courrir derriere quelqu’un est une mauvaise chose. Celui (la France) qui est devant voit les obstacles et les evite, tandis que nous derriere nous tomber dans les trous, les pieges, les epines… la merrrde quoi…

          La solution: se prendre en mains comme le dit Aliko Dongote, bref tracer sa propre route.

Comments are closed.