Premier couac entre le Mali et la France : Le gouvernement rejette le plan français pour Kidal

34 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le gouvernement du Mali vient d’opposer une fin de non-recevoir à la dernière proposition du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) qui accepte l’organisation de la présidentielle à Kidal,  mais sans les  militaires maliens.

François Hollande et le président malien par intériem Diouncounda Traoré. - AFP PHOTO / PASCAL GUYOT

François Hollande et le président malien par intériem Diouncounda Traoré. – AFP PHOTO / PASCAL GUYOT

Sur les antennes de RFI, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiéman Hubert Coulibaly, a jugé « irrecevable » l’offre faite par les anciens alliés des jihadistes. Ce qui constitue une flagrante dissension avec la France dont le président, François Hollande, avait été le premier à avancer cette piste pour régler ce qu’on est en droit d’appeler le cas de Kidal.

« Irrecevable ! L’armée malienne sera présente partout. Nous ne pouvons pas accepter que – quelle que soit la légitimité – ce groupe-là puisse décréter que l’armée nationale n’a pas sa place sur une partie du territoire national. Nous pensons aujourd’hui, plus que jamais, qu’il est temps que le MNLA redevienne un groupe politique normal, s’ils en ont la capacité et s’ils ont le fonds de commerce nécessaire pour cela ».

Telle est la réplique réservée par le gouvernement par la voix du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiéman Hubert Coulibaly, à la dernière proposition du MNLA, un retour des civils, mais pas des militaires maliens à Kidal.

Au micro de RFI, Tiéman Hubert Coulibaly s’indigne à ces termes : « Mais comment peut-on dire que l’armée malienne ne pose pas ‘ses godasses’ – passez-moi l’expression – sur une partie du territoire du Mali ? Qui sont-ils pour dire ça ? Nous avons la main tendue. Elle continue à être tendue et ouverte ! Et il est hors de question que ces gens-là imposent un quelconque diktat à l’armée malienne ! »
Apparemment, ce n’est pas tout à fait la position de Paris, qui verrait d’un assez bon œil cette solution en deux temps. En effet, si Pour François Hollande, le scrutin devra avoir lieu partout, y compris dans ces zones, il écarte pour l’instant un retour de l’armée malienne à Kidal. « Ces élections doivent se tenir sur tout le territoire malien. J’insiste bien : sur tout le territoire malien. Aucune fraction du Mali ne doit être privée de la possibilité d’organiser le scrutin », a-t-il affirmé.

« Nous devons faire en sorte que l’administration malienne civile puisse être installée partout pour l’organisation de ces élections. La France, à travers sa présence militaire, et d’autres armées, y contribueront », a-t-il ajouté.

Il paraît ainsi clairement que Bamako et Paris ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde même si le ministre Coulibaly prétend que « ce n’est pas ce que Paris lui a dit ». Attendons de voir ce que tout cela va donner.
Abdoulaye Diakité

SOURCE:  du   27 mai 2013.    

34 Réactions à Premier couac entre le Mali et la France : Le gouvernement rejette le plan français pour Kidal

  1. ok ok

    QUE LES AUTORIT2S MALIENNES TIENNENT BON!

  2. Full

    Keita, le mnla ne veut pas la paix. Et je resterai sur ma soif tant que cette bande de trafiquants ne sera pas combattue et cela par notre vaillante ARMEE qui n’attend que le « Go » de qui de droit. La France doit savoir que le Mali à besoin de la France et vice-versa, mais les Maliens ont besoin de leurs dignité et cela y va de la récupération de tout ce que « eux » les occidentaux ont tracé comme territoire Malien. Notre ARMEE le fera.

  3. Hit

    Un titre accrocheur pour un contenu flou et incompréhensif. c’est ça le fond de commerce des journaux.

  4. aleisha

    comment faire un titre accrocheur quand on n’a rien à dire (cas de la plupart de nos journalistes) et qu’on veut se faire remarquer (de ceux qui ne réfléchissent pas) : on le voit avec cet ‘article’ . Qui a dit que la position de la France est contraire à celle du Mali sur ce sujet ?
    Facile de sembler faire preuve d’indépendance, et pas cher dans ces conditions !!

    • yadupour

      La France n’a jamais eu de position contraire à celle du Mali. Le problème est que les intérêts du Mali ne sont pas les mêmes que celles de la France.
      Maliens, maliennes, comment demander à un parent de renier son fils, illégitime soit-il, conçu hors mariage? Les temps ont changé, on peut avoir des enfants éprouvettes, des enfants PMA et PMA. Dans la liste, il y a aussi, le MNLA, conçu depuis longtemps en cachette. Maintenant que le MNLA a grandi, il est moins sage et passe au stade de l’adolescent, plus turbulent, voir délinquant. Au lieu de sniffer dans les caves des immeubles, ou faire le deal le soir dans les parking, il a pris aise de dealer au grand jour, dans les sables du désert malien. Et oui, ce gosse la France ne veut pas le tuer , mais préfère le mettre en pension au Mali… Celà causera moins de dégâts pour la France.
      Et oui, on voit bien que le concepteur (le géniteur) du MNLA a du mal de trancher sur la question. « Il ne peut y avoir 2 armées dans un pays démocratique »…

  5. koyrakoy

    l’indépendance c’est les urnes ; de quoi le mnla a-t-il peur?
    de voir la population prix en otage s’exprimée et dire qui ils sont ( des terroristes).

  6. ESNI

    LA SOLUTION DU MNLA C’EST LA FORCE SINON ON VA PASSER TOUT LE TEMPS DANS CETTE SITUATION.
    A EUX SEULS, ILS SAVENT BIEN QUIEST QUI CAR LEURS COLLABOS ONT FUI DONC ILS FONT TOUT POUR ETRE SOUS LA PROTECTION DE LA FRANCE ET DIRE CES PROPOS INSULTANTS A L’EGARD DU PEUPLE.
    IL FAUT QUE NOS DIRIGEANTS APPRENNET A DIRE NON AUX FRANCAIS CAR IL Y VA DE L’INTERET DU MALI SINON NOUS VERRONS NOTRE PAYS DIVISE A CE RYTHME.

  7. cepamoi

    Voilà ce que dit le président Troaré sur la question de Kidal.
    Exactement la même chose que Coulibaly
    Exactement la même chose que Hollande
    Exactement la même chose que Fabius

    Oui, je pense que le premier tour de la présidentielle peut se tenir avant la fin du mois de juillet. Et j’ai demandé à tous nos partenaires de nous accompagner dans ce pari-là, de manière à ce que nous puissions le gagner ensemble.

    Ce qui veut dire que pour vous, l’armée malienne doit être à Kidal avant le premier tour ?

    Oui. Et nous nous sommes déjà engagés dans un processus de dialogue et de réconciliation. Je pense que nous trouverons, d’ici là, des voies et des moyens pour faire entendre raison à nos vis-à-vis, à leur faire comprendre qu’il faut que Kidal soit libérée. Kidal sera libérée !
    Donc, c’est un point de désaccord que vous assumez avec le partenaire français ?

    Non, ce n’est pas un point de désaccord du tout avec le partenaire français. Nous en avons déjà discuté. J’en ai parlé avec le président Hollande et Laurent Fabius quand je suis passé à Paris. Et contrairement à ce que vous pensez, nous sommes tout à fait en phase par rapport à ce qu’il faut faire, par rapport à Kidal.

  8. Samil

    Mais c’est Inadmissible que l’armée malienne ne soit pas à Kidal pour les elections. Il faut se dire la verité, pendant la guerre, lorsque la France etait sous occupation, c’est tout le pays qui a été liberé avant que la république ne reprenne sa marche en avant. Alors pourquoi la France joue à ce jeu de trouble? Le ministre a raison, le MNLA se prend pour qui pour imposé l’absence de militaire malien à Kidal ?
    La France nous a aider certes mais maintenant il faut qu’elle laisse le Mali et le MNLA reglé cette affaire entre malien sans s’interposé entre nous parceque ce groupe de terroiste profite de la France pour prendre ses aises. A un moment donnée il faudrait que les autorité maliennes soient plus fermes dans leur decision aussi c’est agaçant de se faire commander dans son propre pays….

  9. lafricain

    Il faut éviter ce genre de situation qui aura sur les résultats du vote ,sans armée malienne à kidal qui va surveiller les élections ?bien sûr les troupes du MNLA et au profit de qui ?bien sûr du candidat de la FRANCE.Cette situation est exactement la même vécue en côte d’ivoire où l’armée régulière n’avait pas accès aux régions sous contrôle des rebelles ,donc les voix des gens du nord étaient reservées au candidat de la France alors que ce même candidat pouvait librement faire campagne dans les régions du SUD au nom de la démocratie ,chose ignorée par ce même candidat.Vous êtes donc avertis et le président malien a raison de refuser cette situation qui plongera le Mali dans une crise encore plus grave que celle en cours .

    • blanche neige

      @ l’africain ……..il n’y a besoin de personne pour surveiller les urnes pas plus à Kidal qu’ailleurs :wink: les urnes arrivent déjà pleines dans les bureaux de vote ! :mrgreen: :mrgreen:

  10. EXTRA

    Peu de maliens comprennent que notre pays n’a jamais été indépendant, et il ne le sera pas avant 50 autres années à compter de l’humuliation qu’il vient de connaître; tout cela à cause de notre manque de patriotisme.La France fera ce qu’elle veut au Mali comme cela l’a toujours été en pensant bien sûr à ses intérêts, cela est naturel dans le capitalisme.C’est à nous de faire le sacrifice nécessaire pour nous libérer. Regardez l’Algérie, comme ce pays se fait respecter par toutes les puissances coloniales.Il est temps pour les fils du Mali de se resaisir.

  11. Keita

    Comme le president Dioncounda Traore la dis, il ne peut pas avoir deux armées dans un même pays, y compris la France. Le MNLA doit deposé les armes s’il veux la paix, et la france doit avoir le courade de dire cela. Le MNLA doit savoir que l’independance est acquis par les urnes et non pas par les armes.

  12. blanche neige

    Quand je lis le titre de l’article et certains commentaires (pas tous heureusement il y a quand meme des maliens qui reflechissent ) je regrette que Hollande n’ait pas les couilles pour dire ok ,demm..erdez vous , et qu’il retire TOUS les soldats français dans les dix jours :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: et que les barbus reviennent en courant au Mali pour couper les mains qu’ils n’ont pas eu le temps de couper :mrgreen: :mrgreen: vous etes vraiment trop cons et ne meritez meme pas le prix de la corde pour vous pendre !! :evil: :evil: facile d’avoir une grande gueule quand la peur est passée et le danger éloigné !!! incurables , estez dans votre mer.de et crevez tous seuls :evil: :evil:

    • mel

      tu a raison il attend pour retire ses bras casser de soldats il qua le faire hollande n’est pas au mali pour nos beaux yeux c’est pour l’interet de la france sans oublier ses propres interets qui different de celle de la france

    • sabour

      « blanche neige et les 7 rebelles » : sachez que le Maliba est bénie quoi que certains comme vous pensent :arrow: :!: :!:
      Tenez :
      1) ce qui est arrivé au Mali en terme de consensus mondial vous le verrez nul par ailleurs au monde,
      2) Sarko a aidé le MNLA : il a perdu les élections pour le bonheur du Mali:lol: :lol:
      3) Sarko s’est opposé à l’intervention française : il est mis en examen :lol: :lol: :lol:
      4) Adelhaziz héberge le MNLA et suivra Dionkounda à l’hôpital en France … et se calme :wink: :lol: :lol:
      5) Bouté flika heberge Ancardine et parle de négociation avec le Terreurs (alors que son pays n’a jamais négocié comme à Inéminas) : il suivra abel haziz à l’hôpital :wink: :idea:
      6) les terroristes et le MNLA récoltent la tempête de la trahison qu’ils ont semé contre le Maliba
      7) blanche neige veut récolter quoi dans le gateau de la malédiction :?: :arrow: :!: :wink: :lol: :lol: :lol:
      UN CONSEIL : Les maliens quoi qu’il arrive sont TOUS DERRIERE son ARMEE :idea: :!:

      • chiba

        le Maliba est béni c’est d’ailleurs pour cette raison que les salafistes ont élu domicile pour chercher la bénédiction…Arrêtez vos croyances moyenâgeuses …un pays béni c’est un pays qui a une armée qui sait se battre…

        • sabour

          Oui on peut mettre en berne le développement pour se surarmée : mais les pays sont rares qui n’ont pas de protecteur… :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:
          Les SOLDATS de la France, des USA, etc. n’ont pas appris théoriquement à se battre contre cette NOUVELLE MENACE : l’HOMME LUI MÊME DEEVIENT UNE ARME DE GUERRE ET N’ONT UNE DEFENSE :roll: :roll: :roll:.
          ILS SONT ENTRAIN D’ENSEIGNER A L’ARMEE MALIENNE CE QU’ILS ONT APPRIS PAR DEVOIR D’INGERANCE EN IRAK, EN AFGANISTAN, ETC.
          Nos armées ne savaient que la geurre entre pays africains et la rebellion armée…
          Voyez le massacre des SOLDATS au NIGER, des tchadiens (ces héros morts) etc.
          SACHONS RAISON GARDEE :!: :!: :wink:

  13. nouveau French pseudo

    La France, comme tout le monde d’ailleurs, sait pertinemment que si l’armée Malienne entre dans Kidal ce sera un inévitable bain de sang;Du fait de sa présence au Nord Mali, elle sait d’une part qu’elle pourra être (et sera) tenue pour responsable direct ou indirect d’un carnage, et qu’elle n’aura de toutes façon d’autre choix que faire parler ses armes pour ramener l’ordre!
    Non seulement, cela sort totalement du cadre de sa mission anti-jihadiste, et de plus, elle ne tient surtout pas à se retrouvée « partie prenante » dans un problème Malieno-Malien!!! Il est donc NOR-MAL qu’elle ne tienne pas à voir les troupes Maliennes à kidal, juste NORMAL!!!!

    Seuls les crétins limités veulent y voir une « complicité France/MNLA », alors que la France a déjà dit offciellement qu’une faction armée au Mali était inacceptable, et qu’elle ve ut des élections sur TOUT le territoire Malien. La France se fout de l’Azawad!

    • MEL

      vous ete le seul a pensee ses genres de conorie bain sang hollande est juste un con qu’il contunie a faire le con il perdras le peut de credit qui lui reste il faut plus qu’ont les laisse faire c’est quoi ses manieres de faire tu exige des elections tout en interdisant a l’armee de se rende kidal pour securiser

  14. sabour

    PREVISION METEO (SCIENTIFIQUE): SI NOUS TROUVIONS UNE SOLUTION SATISFAISANTE POUR LES MALIENS AU CAS DE KIDAL – NOUS DIRONT ENSEMBLE OUUUUFFFF :arrow: :?: :!: :wink: : IL PLEUVRA BIEN ET LA FRAICHEUR VIENDRAS :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  15. Niyefôkoyesegou..

    La France a utilisé les nègres pour combattre ces terroristes sur notre territoire, par contre elle empêche à nous maliens de faire pareils à ceux qui nous terrorisent ici.

  16. Vieuxcoul

    Écoutez nous ne sommes pas du tout d’accord avec ces propos humiliant du Président français: « Nous devons faire en sorte que l’administration malienne civile puisse être installée partout pour l’organisation de ces élections. La France, à travers sa présence militaire, et d’autres armées, y contribueront »,
    nous en sommes bien reconnaissant pour les autres armées….. Mais pour la légitimité d’une élections intégrité totale sinon Que TOUS LES CANDIDATS SE RETIRENT DE LA PRÉSIDENTIELLE , ceux qui partiront pour les élections risquerons de ne pas gouverner au Mali ….
    À bon entendeur salut

  17. WAKATEPE

    Au Mali nous n ‘avons pas encore compris que nous ne sommes plus maitre de rien dans notre destin. Vous verrez a Kidal sa va se passer comme la France veut: un petit accord avec le MLNA pour l’organisation des élections avec l’administration civile et les militaires viendront longtemps après l’installation du nouveau président.
    L’armée veut en découdre avec le MNLA. Mais outre le cout humain inévitable l’issue peut ne pas être celle que la majorité souhaite . Je n ose pas imaginer une débâcle de nos forces a Kidal…Privilégions la négociation même si sa fait mal.

  18. MBA

    Franchement on se moque nous !!!!!!!!!!!!
    Comment organise une élection sans la présence des militaires maliens??
    Pour moi sans armée c’est une absence complète de l’état donc ça ne sert à rien de voter.

  19. MOUSSA TRAORE

    Tout ce qui nous arrive aujourd’hui est du a nos mauvais dirigeants qui ont tous bafouille ce pays en ne songeant qu’a leurs intérêt personnels. Ce pays ne pourra jamais se développer sans les vrais patriotes. Si nous rejetons notre pays nous serons toujours esclave des autres. Même avec ces nouvelles élections qui pointent a l’horizon les maliens doivent choisir des hommes honnêtes et conscients de la problématique malienne pour préparer l’avenir de ce pays qui est aujourd’hui sur le plan international une risée publique.

    • BOUCHER

      Le président Hollande a dit : Un Mali indivisible et Laïc ; le monde entier fut témoin, et il est déjà écrit sur les pages de l’histoire mondiale.
      Si la France décide d’envoyer ses soldats pour veiller au bon déroulement des votes à Kidal 80% des Maliens seront d’accord. Pour le reste nous verrons bien avec le nouveau patron de Koulouba, et les nouveaux députés à l’assemblée nationale .Ce qui est sure le Mali n’acceptera le dicta d’aucun groupuscules puis être blanc, noir, jaune ou bleu . Sinon la guerre elle sera entière civiles et militaires tous au front, nous gagneront ou nous y resteront.

    • poto

      Tu as raison.

  20. tefi bagayogo

    Ponoto ou quoi ? reconnait au moins que c est la france qui nous a rehausse la tete sale imbecile avons nous des hommes pour faire faces aux rebelles qui depuis des annes nous chasse tu n a pas honte ou sont les hommes qui peuvent meme defendre le sud a forteori le mali entier ?? tu ne reflechis que pqr ton cul laisser la france gerer ce probleme point barre

  21. ponato

    Il est temps que nos responsables relèvent leur tête et éviter de suivre ces soit disant sauveur de français comme comme des brebis fidèles