Président Dioncounda Traoré aux troupes françaises : «Je suis venu vous apporter la reconnaissance du peuple malien»

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

 Accompagné de l’Ambassadeur de France au Mali, Christian Rouyer, du ministre de la Défense et des anciens combattants et plusieurs  responsables militaires, le dispositif militaire français a été présenté au Président de la République Dioncounda Traoré. C’était hier mercredi 16 janvier 2012 à la Base aérienne sise à Sénou.

Le président malien Diocounda Traoré

Très ému devant les forces alliées, en l’occurrence les troupes françaises et leurs dispositifs impressionnants, le Président par intérim, Dioncounda Traoré a été on ne peut plus clair : « l’heure n’est plus aux grands discours. Je suis venu ici vous apporter le message de salutation et de reconnaissance du gouvernement malien et de l’ensemble de tous les Maliens  pour tout ce que vous êtes en train de faire comme travail sur le territoire malien. Je dis le territoire malien car cette agression ne concerne pas que le Mali».  Pour lui, les islamistes constituent une menace pour l’humanité toute entière.  Selon le Président Dioncounda, il est difficile de trouver les mots pour saluer l’action que la France est en train de mener sur notre territoire.  Car, argumente-t-il, sans l’intervention et la détermination de la France la tâche serait extrême  difficile pour le Mali pour ne pas dire que l’existence de la République du Mali était menacée.

Le Président a également  laissé entendre que nous n’avons pas le droit de perdre ce combat. «Perdre ce combat, c’est perdre l’espoir de l’humanité », renchérira –t-il.

Pour terminer, il affirmera que la présence de la France au Mali ouvrira une nouvelle page dans les relations entre l’Afrique et la France.

Pour sa part, l’ambassadeur de France au Mali, Christian Rouyé a réaffirmé l’engagement de son pays aux côtés du Mali. «La France n’est pas seule, elle est avec l’ensemble de la communauté internationale », a affirmé l’ambassadeur Christian Rouyé. Il a saisi cette occasion pour annoncer que dans quelques jours, l’Union Européenne assurera la formation des unités maliennes.

« La France n’est pas seule, répétera-t-il, les pays africains sont aussi présents. La présence à nos côtés du général ivoirien, Soumaïla Bayogo et celui nigérian Shehu Usman Abdulkadir, tous des officiers supérieurs de la Misma témoigne nt cela ».  Pour clore, il a précisé que le Mali peut compter sur la détermination de la France et ses partenaires  pour la résolution de cette situation.

Oumar KONATE

 

 
SOURCE:  du   17 jan 2013.    

Une Réaction à » Président Dioncounda Traoré aux troupes françaises : «Je suis venu vous apporter la reconnaissance du peuple malien»

  1. dibi

    On a mal à l’Afrique, au Mali en lisant certains messages. Ah les nègres couchés! Débilités par des dizaines d’années de régime néocolonial criminel et prédateur. Les Libyens aussi disaient, vive Sarkozy et merci la France, quand les barbouzes de l’Otan dézinguaient leur pays et assassinaient Kadhafi accusé de tous les maux. On a vu le même scénario avec certains Ivoiriens acquis au tandem criminel Ouattara-Soro. Rien que des esclaves célébrant sans dignité leurs maîtres dans un rituel à vomir! C’est dire que les Dioncounda et autres héritiers d’ATT se frottent les mains. Les Français pour leurs intérêts donneront les clés du pouvoir d’après massacres aux plus offrants dans la docilité à Bamako ou aux ethno-sécessionnistes Touaregs au Nord en plus de la charia comme c’est le cas aujourd’hui dans certains Etats du Nord Nigéria. Enfin nous sommes encore quelques uns à n’avoir pas oublié que ni l’Occident impérialiste, ni les prédateurs et satrapes nègres ne libèrent jamais les peuples.