Prise d’otages au Mali: 24 heures «horribles» à Sévaré

7
Prise d'otages au Mali: 24 heures «horribles» à Sévaré
Militaires maliens à l’entraînement.
US Air Force photo: Master Sgt. Ken Bergmann

Une prise d’otages meurtrière a eu lieu pendant près de 24 heures dans un hôtel de Sévaré, dans le centre du pays. L’opération s’est finalement terminée tôt ce samedi 8 août, selon les informations officielles. Le bilan provisoire, d’après le gouvernement malien serait désormais de douze morts, cinq militaires maliens, quatre terroristes et trois civils, dont un membre d’une société sous-traitante de la Minusma. Ce sont les forces d’élite de la gendarmerie malienne qui ont mené cette opération. Officiellement, elles ont agi seules. Pour les habitants de Sévaré, la journée a été « horrible ».

Les habitants de Sévaré ont vécu vingt-quatre heures de cauchemar. Pour cet homme, la prise d’otages à l’hôtel Byblos a été vécue par les populations comme étant une journée « véritablement horrible parce que ce fut une première pour les gens d’entendre des tirs d’une telle ampleur. Et la circulation a été coupée, les banques étaient fermées, les stations d’essence et les boutiques, rien, absolument rien n’a fonctionné hier à Sévaré ».

Ce samedi, poursuit-il, « les populations se sont réveillées avec véritablement beaucoup de joie en apprenant que nos forces de défense et de sécurité avaient repris la situation en mains avec un périmètre totalement bouclé. […] Le calme est totalement revenu, la circulation est fluide. Les banques, les boutiques, les stations d’essence, tout est actuellement rouvert ».

Lourd bilan

Selon un dernier bilan dressé ce samedi 8 août au matin par le gouvernement malien, douze personnes ont été tuées. Quatre assaillants dont un portait une ceinture d’explosifs qu’il a déclenchée. Cinq militaires maliens ont également perdu la vie ainsi que trois civils dont un membre d’une société sous-traitante de la Minusma, la mission des Nations unies au Mali parmi les personnes qui résidaient à l’hôtel Byblos, théâtre de de la prise d’otages.

Nous savons également que quatre personnes ont été libérées au cours de l’opération. Il s’agit de deux Sud-Africains, un Russe et un Ukrainien. Tous les quatre, travaillent pour un sous-traitant de la Minusma. Il s’agit, plus précisément, d’une entreprise spécialisée dans le matériel d’aviation….…..Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Slt R.A.S, en plus des problèmes liés aux passeports, il faut noter le grand problème lié à la sécurité intérieure du pays qui ne cesse de se dégrader due à son incapacité de mettre en place un bon systhème de renseignements intérieur. Je pense qu'il est temps de cèder sa place à la jeunesse plus connectée. Toutes mes condoléances aux familles qui ont perdu un des leurs suite à des attaques des barbards sans foie.

  2. Slt R.A.S, en plus des problèmes liés aux passeports, il faut noter le grand problème lié à la sécurité intérieure du pays qui ne cesse de se dégrader due à son incapacité de mettre en place un bon systhème de renseignements intérieur. Je pense qu'il est temps de cèder sa place à la jeunesse plus connectée. Toutes mes condoléances aux familles qui ont perdu un des leurs suite à des attaques des barbards sans foie.

  3. Je félicite nos forces de défense et de sécurité pr leur bravoure et leur courage de mettre fin à cette prise d’otages de sevaré et je suis fière d’être malien le (Maliba)

  4. J’ai du mal a coire a de tels actes au Mali. N’est-il pas temps dr revoir notre societé? Autorise le port d’armes afin que chacun puisse se defendre. Sinon qui fait quoi? Qui ne fait pas quoi? Le pays faux et pourri, sans vraie loi. A quel saint se vouer.

  5. Sada samake tu es une honte pour la nation .incapable de resoudre le probleme des passports et des cartes d identite.maintenant tu intervient dans liberation d un automobiliste sans papier et de surcroit sans immatriculation.dans un pays en insecurite totale.deux poids deux mesures.vous etes les premiers a violer les lois comment voulez vous que le peuple vous respecte.si j etais l un des officier de police j allais perdre mon uniforme contre votre sale autaurite.toute votre generation est maudite de tes arrieres parents a toi en passant par ta progeniture future.pauvre du mali. C est comme ca qu on veux nous proteger………sada samake votre intervention est ignorante inconsciente sans respect pour ce peuple.I.incapable de resoudre le probleme des passports et cartes d identite je me repete pour vous montrer mon indignation . A deux pas de votre tombe un acte pareil ……du n importe quoi .

Comments are closed.