Processus de paix au Mali : L’Alliance Albina pour la réconciliation des cœurs et des esprits dans le dialogue

0

Processus de paix au Mali :  L’Alliance Albina pour la réconciliation des cœurs et des esprits dans le dialogueL’association Albina veut dire « Construire ». Elle est sortie des entrailles d’Alkarama, une association née en Mauritanie en juin 2012.

Le secrétaire général de l’association Mohamed Aly dit Daleb a indiqué qu’au début de la création d’Alkarama, 90% des membres de l’association avaient l’idée d’un mouvement armé quand ils quittaient ce pays.

Il a rappelé que l’association Alkarama qui avait un mandant  de 04 mois s’est prolongée pendant 2 ans.

Ceci dit, le secrétaire général a indiqué qu’ils ont compris qu’un mouvement armé n’a plus sa place et qu’il faut aller à la réconciliation des cœurs et des esprits dans le dialogue. Il dira également que le mot communauté arabe est aussi dépassé et qu’il faut aller à une inclusion totale de tous les fils de la nation.

C’est pourquoi, l’association est ouverte à tout le monde dans le seul but d’aller à une réconciliation nationale, a ajouté le secrétaire général. L’association entend être le porte-parole des communautés arabes, réaffirmer son rôle et s’inscrit dans le processus d’Alger.

Elle a invité les autorités, à s’engager pour ériger Almoustarat et Taoudéni en région qui souffrent de l’absence de l’Etat. Sur la question du cessez le feu, il dira que tout le monde doit l’accepter en gardant sa position.

Et, l’association n’est  pas d’accord à ce qu’on érige des zones tampons. Par ailleurs, les membres d’Albina pensent que la MINUSMA est une opportunité pour la stabilité pour le pays. « Nous faisons confiance aux accords.

Et ce qui engage la société civile, nous engage », a martelé le secrétaire général. L’approche d’Albina, pour  le secrétaire général, sera de former les mouvements armés, de les sensibiliser pour aller à une paix véritable.

Bakary M. Coulibaly

 

PARTAGER