Processus de paix : Un chef touareg hisse le drapeau malien dans la région de Tombouctou

2
Processus de paix : Un chef touareg hisse le drapeau malien dans la région de Tombouctou

Le drapeau national du Mali flotte sur Gargando, une localitĂ© de la rĂ©gion de Tombouctou, aux mains des rebelles. L’initiative vient d’un important chef traditionnel touareg de la rĂ©gion intronisĂ© la semaine dernière. Il a expliquĂ© son geste au cours d’une confĂ©rence de presse samedi Ă  Bamako.

Le chef traditionnel des Touaregs de la tribu des Kel Ansar de Tombouctou a parcouru lui-mĂŞme quasiment un millier de kilomètres de Bamako Ă  Gargando pour hisser le drapeau national dans cette localitĂ© du Nord jusque-lĂ  aux mains des rebelles. Il dĂ©crit l’atmosphère sur place. « Devant toute la communautĂ© rĂ©fugiĂ©e aussi bien que sĂ©dentaire, on a montĂ© les couleurs et l’hymne national a Ă©tĂ© chantĂ© en prĂ©sence de toutes les autoritĂ©s maliennes et en prĂ©sence des rebelles, des militaires », raconte Abdoul Majid Ag Mohamed, dit Nasser, le chef de la tribu.

Il justifie ensuite sa dĂ©marche : « Puisque les mouvements ont signĂ© un accord, puisque les mouvements ont reconnu l’intĂ©gritĂ© du pays, il n’est plus question de revoir ça maintenant, c’est la RĂ©publique du Mali, si vraiment les gens tiennent Ă  la mise en Ĺ“uvre de l’accord », souligne-t-il.

Pour lui, les autres groupes armĂ©s de la rĂ©gion doivent faire la mĂŞme chose. Mais Nasser n’oublie pas les prioritĂ©s des populations locales : les questions de dĂ©veloppement, la lutte contre la pauvretĂ©, l’accès aux soins de santĂ© par exemple. Pour un Mali uni, ajoute-t-il, il faut un effort de la part de l’Etat pour les rĂ©gions les plus dĂ©favorisĂ©es du pays.

avec RFI

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.