Processus de paix au Mali : C’est parti pour les patrouilles mixtes du MOC à Gao

5
Processus de paix au Mali
les patrouilles mixtes du MOC

Ces patrouilles mixtes du MOC (Mécanisme Opérationnel pour la Coordination) qui ont débuté mardi 27 décembre, regroupent les FAMAS et la Plate-forme appuyées par la Minusma et la Force Barkhane.

Seydou Traoré, gouverneur de la région de Gao a, lundi 26 décembre 2016, dans un communiqué, invité les populations à collaborer étroitement avec les Forces de sécurité pour la réussite de la patrouille mixte du MOC d’une part, et d’autre part, pour retrouver l’otage franco-suisse saine et sauve et de mettre hors d’état de nuire les ravisseurs dont le seul but est d’entraver le processus de paix et de réconciliation engagé par le gouvernement et ses partenaires pour une mise en œuvre efficiente de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger.

Nous y reviendrons dans notre prochaine parution.

Moussa Ousmane Touré

Source : La Lettre du Mali

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. La lutte contre le terrorisme est une affaire de tous. Aussi longtemps que nous ne comprendrons pas cela, nous allons faire du surplace. L’association entre la MOC et les FaMA pour mettre fin à la barbarie des mécréants est une bonne chose, et si les populations s’y mettent cela rendra l’action plus efficace.

    Ces terroristes représentent une portion de personne. Aussi longtemps que nous resterons divisé, ils prendront du terrain. Mettons nous ensemble, donnons nous la main et développons notre pays qui a plus que jamais besoin d’être en Paix.

  2. La France a encore dit aux rebelles de la CMA de ne pas participer au MOC. Mais qu’ elle cache que cette mission de partition du MALI sera un échec. Tout finira par mettre dans l’ordre inch allah.

  3. Soyons fermes et comptons sur nous mêmes. Les difficultés sont passagères. Regardons l’intérêt du pays et notre dignité d’homme en toute circonstance. C’est ça être malien.

    • G.DIARRA

      Merci de rappeler que nous devons compter sur nous mêmes …

      A défaut si nous n’avons pas les moyens alors acceptons d’être aidés mais
      alors soyons justes et indulgents envers ceux qui nous aident…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here