Pourquoi Tessalit est tombé

183
7

Réveil douloureux pour le pays qui prit plaisir, la semaine dernière, à entendre les radios de proximité relater la reconquête historique mais hélas imaginée de Tessalit par les troupes loyalistes. On attendra pour la raclée aux insurgés. Pour l’instant, toute la question est de savoir quelle est la valeur stratégique de Tessalit sans l’armée malienne. Qui n’y est plus depuis samedi.

Libéré selon le Mnla qui a posté la nouvelle sur son site samedi 10 mars à 22h 23, évacué par l’armée dans le cadre d’un repli tactique selon le communiqué du dimanche 11 mars du ministère de la Défense à Bamako : le camp de Tessalit à plus de 800 km de Gao, sa principale base logistique livrera sans doute, un jour, sa pleine chronique. Mais c’est sûr que cette chronique racontera les nuits de braise que vécurent le chef de bataillon Kassim Goïta et ses six cent soldats dans ce camp  situé à 6 km de Tessalit. Ce harcèlement, mauvais pour le moral des troupes, a duré près d’un mois depuis le 17 janvier, le soir où le Mnla a attaqué Menaka puis Aguel Hoc, le lendemain. Mais le mouvement rebelle ne s’est pas contenté de quelques tirs d’artilleries tentés de loin. « Sa stratégie est claire, à Tessalit comme à Aguel Hoc, c’est de couper tout ravitaillement aux casernes et la tactique est aussi vieille que le monde »,  dissèque un ancien général de l’armée malienne. Il fallait donc dans le cas d’Aguel Hoc empêcher les troupes du colonel Ould Meydou partis de Gao fin janvier pour porter vivres, munitions et assistance à l’héroïque garnison de ce camp qui se battait depuis près d’une semaine déjà contre Ansardine d’Iyad Ag Ali, renforcé par des islamistes armés, selon des récits de témoins ainsi que le rapport de l’enquête initiée par le gouvernement malien.

Couper les vivres et les munitions

La tactique de la rébellion, on le sait, avait payé.  Une embuscade qui coûtera la vie à une dizaine de soldats loyalistes empêchera le colonel arabe d’entrer à Aguel Hoc dont le camp dirigé par le capitaine Sékou Traoré alias « Bad »  était à court de munitions. Les assaillants le savaient – Bamako est convaincu qu’ils sont bien renseignés- . Comme les barbus avaient perdu, semble t-il plusieurs dizaines d’hommes dans les combats antérieurs qui les opposèrent aux militaires de ce camp refusant de se rendre, ils n’eurent, selon la version la plus reprise dans la capitale, aucun mal à maîtriser leurs adversaires désarmés, à les ligoter avant de les abattre froidement d’une balle dans la tête. « Ce qui est impossible à imaginer » d’un Iyad Ag Ali à la réputation de gentleman « sauf s’il est devenu fou » doutent ceux qui disent connaître l’homme. En tout cas, sur Tessalit, même stratégie d’isolement doublé du rusé calcul d’attirer, «  d’immobiliser une part essentielle des troupes de Gao dans ce nid d’aigle », poursuit l’ancien officier. En effet, Tessalit est au cœur de l’imprenable massif de l’Adrar. Logiquement, il est dissuasif pour tout stratège qui tient compte des facteurs temps, distance et météo. Sinon, le « cauchemar sécuritaire »  est garanti. Imaginez  un convoi de trois cents hommes et une centaine de véhicules sur 800 km de route terrestre !

Immobiliser l’armée à Tessalit

Le Colonel Ould Meydou

Le colonel El Hadji Gamou, en sait quelque chose qui avait essayé de desserrer l’étau Mnla autour de Tessalit, une première fois en fin janvier. En vain!  Le ban et l’arrière ban de la rébellion informés firent de sa tête tout l’enjeu de la bataille de Tessalit. Au point que l’officier Imrad qui avait combattu dans la légion islamique de Kadhafi dut observer un repli tactique suivi d’un second quelques jours plus tard où il était monté avec les colonels Ould Meydou-rescapé de l’embuscade de janvier- et Didier Dakouo – bien plus jeune car étant de la première promotion du Prytanée Militaire de Kati- Le Mnla s’en défend mais Bamako le jure : la bataille de Tessalit a fait rallier toutes les composantes de la rébellion mais aussi Aqmi, Boko Haram, certains Touaregs du Niger, des groupes vivant de narcotrafic. Le schéma afghan en somme. Sauf qu’ici, les Gis n’ont pas de drone. Ils ont une aviation bien moins impressionnante que celle de l’Otan sur la Libye. Jugeons-en : un avion Basler qui a tout de même fait deux ravitaillements pour le camp de Tessalit en plus des largages opérés, une fois, par l’armée américaine ; des hélicos dont le nombre est tenu secret et dont les pilotes n’ont pas le passeport malien, selon le Mnla. «  L’efficacité des hélicos est d’ailleurs limitée à partir de Gao. Pour atteindre Tessalit, ils sont obligés de faire des stops de re-fuelling » confie un militaire. « Dans une zone où en cette saison, la visibilité est systématiquement nulle ».

Inch Mnllah ?

L’équipage du Basler est-il qualifié pour les largages ? La question est pertinente parce qu’il se dit dans la région de Gao que le ravitaillement du vendredi a par erreur concerné les troupes rebelles. Faux, pourtant, s’indigne-t-on à Bamako où notre interlocuteur ne concède que deux sacs de riz tombés chez le Mnla. « La vérité, relativise t-il, est qu’il fallait constamment ravitailler et les six cent militaires et les deux mille civils du village ». L’officier Goita, chef du camp, a-t-il tiré les leçons du « ravitaillement » erratique par voie aérienne et empêché par voie terrestre ? Sans doute. Après un mois de résistance farouche et de combats qui, selon Bamako, ont fait plusieurs morts côté salafiste, il ne voulait plus, continuer de risquer la vie de ses soldats. Il en avait déjà informé sa hiérarchie quelques heures plus tôt. Et samedi, il jette l’éponge. Lui, ses hommes et leurs familles quittent le camp, laissant à Aqmi un butin de guerre hyper-médiatisé : Tessalit dont on disait à l’époque de la guerre froide qu’elle était l’une des bases stratégiques les plus convoitées de l’histoire. Au point que rageant de ne pas l’avoir, Paris  « facilita » la chute de Modibo Kéita, puis du tombeur de celui-ci, Moussa Traoré dont le tombeur, Att,  aujourd’hui aux commandes, doit être plus que pressé de tomber lui aussi. Mais pas avant le 8 juin, si la démocratie conserve encore sa baraka. D’ici à là, l’armée qui a maintenant plus de liberté de manœuvre pour une réponse autre que celle de pompier – secourir les casernes en difficulté- sait, sans doute, qu’elle a épuisé son droit à recourir à la formule  « repli tactique ».

Adam Thiam

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Mohamed Fane<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2</span>
Mohamed Fane 2
4 années 4 mois plus tôt

les gas calme vous il ya quelque hoches que les gens que les gens ne comprenpas.le nord du mali a été vendue

drs<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 7</span>
drs 7
4 années 5 mois plus tôt

ensemble boutons dehors tout ses narco trafiquant hors du nord mali

Lion7<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 20</span>
Membre
Lion7 20
4 années 6 mois plus tôt

Du courage à tous les VRAIS PATRIOTES mais certain malien sont tellement têtu et ils se dits PATRIOTE quand c’est bon ils sont là avec nous, au cas contraire ils racontent n’importe quoi!!! ❗ ALLEZ Y CHERCHEZ LE SENS DE SE MOT!!!!! ❗ Parce qu’on reconnait le vrai PATRIOTE dans les difficultés. Alors VIVE!!!! L’ARMÉE dans le BONHEUR VIVE!!!! L’ARMÉE dans le MALHEUR et que VIVE les VRAIS PATRIOTES!!!!! ne vous DÉCOURAGER SURTOUT PAS parce que vos commentaire contribue à tué certain virus appelé: LE MANAGER MENTAL. Et contribue ainsi à protéger ainsi les FAIBLES MENTALS sur le WEB.

SANS RANCUNE.

kouroukanfouga<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 854</span>
Membre
kouroukanfouga 854
4 années 6 mois plus tôt
Il n’y a pas de MNLA mes frères. Au mieux on peut qualifier ce MOUVEMENT de ceux DES NARCO-TRAFIQUANTS LIBYENS APATRIDES. Même si le sigle reste le même…MNLA. D’après Koudis, « c’est un mélange de démons de tout genre !!! » Y’en a qui parlent d’indépendance, d’autres veulent être tranquille dans leur trafic de tout genre (armes, contrebandes, drogues, humains…) tandis qu’un autre groupe se réclament Jihadiste !!! En réalité ils ne savent même pas ce qu’ils veulent. Ançardine a égorgé les jeunes soldats du camp d’Aguelhock, le MNLA a revendiqué la victoire, les témoins et rescapés ont confirmé la participation d’AQMI auprès du MNLA dans les combats (confirmée par le porte-parole du mouvement jihadiste dans une vidéo)……et que veut la communauté internationale ??? On se bat contre des agresseurs, contre des terroristes, des narco-trafiquants, des apatrides et non contre une rébellion. Ce MNLA est le plus grand ennemi de la ‘soi-disante’ population ‘azawadiennne’ ! Que la communauté internationale cesse son hypocrisie. A tous ceux qui disent vouloir combattre le terroriste dans le monde, c’est le moment où jamais ! Après tout qu’attend notre gouvernement pour réagir face à ces agresseurs ??? Qu’ils oublient un peu cette histoire de TPI/CPI.… Lire la suite »
sismo-Nigerien<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 19</span>
Membre
sismo-Nigerien 19
4 années 6 mois plus tôt

merci tu as raison mon frère tot ou tard le conflit sera transferer au Niger. cette attitude attentiste de notre gouvernement n’arrange pas le Niger si ça tenait qu’au nigérien normal nous serions dans les batailles depuis le début. et Puis permet moi de te siganler quand ces voyous traversaient le Niger, l’armnée à detruit un certains nombre de convois qui partaient au mali et nous on passaient pour des méchant alors que ATT lui les acceuillait avec de l’argent. Finalement voila le resultat cette situation n’arrange personne

kouroukanfouga<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 854</span>
Membre
kouroukanfouga 854
4 années 6 mois plus tôt

C’est pourquoi j’essayait de te dire au début que ce n’est pas un problème de l’incompétence de notre armée nationale, loin de là. C’est plutôt le système. Sinon combien de fois notre armée de terre demande les soutiens de l’aviation militaire et le QG refuse ??? Au lieu de renforcer les camps, on leur ordonne de faire des replis ‘qualifiés de tac-tic’ Au lieu d’affronter l’ennemi le gouvernement se dit dès le début de ce conflit ouvert à un dialogue même après les crimes commis à Aguelock ! Téssalit est le seul qui a été assiégé par les bandits après Aguelock sinon dans bcp d’autres localités nos soldats ont reçu l’ordre d’évacuer les lieux sans combats.

banfo<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 142</span>
Membre
banfo 142
4 années 6 mois plus tôt

Est ce que une personne au Mali peut m’expiquer comment ATT a renversé GMT .Parceque quand je regarde ATT s’exprime à la Télévision
je sens que est une fille.Le Mali ne merite pas cela .On peut etre pacifique mais jusqu’a aller tuer les enfants du pays gratutement et laisser une partie du pays dans la main des bandits la je comprends plus rien.SVP je veux des explications sur ce att.

miri<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 309</span>
Membre
miri 309
4 années 6 mois plus tôt

retraittactique je te cite :Beaucoup d’oficiers dans les coulisses commencent à déclarer une complicité entre les colonels Gamou et Meydou avec le MNLA et cela risque d’envenimer les choses. Que ferait l’armée sans eux? Dire qu’ils ne font que livrer nos soldats au MNLA par vague porte certes une raison de doute mais est-ce que nos soldats acceptent de se battre vraiment?…

Gamou aussi ne peut pas continuer à demeurer loyal si ses parents, ses cousines et autres sont tués, violées et chassés de leurs campements par des miliciens qui ne s’attaquent jamais aux rebelles

Qui sont ces officiers dans les coulisses ?? Ce que tu insinues(accusations) est pathetique, et deplacé, tu n’es pas plus Malien que nos braves officiers entre autres(Gamou et Meydou) leur loyauté n’est plus a demontré, arretes ton amalgame. Je suis disposé a te rencontre si tu es Montréal comme ca on discutera de la situation qui prevaut au Nord. Heuresement pour nous(Maliens) que tu n’es pas dans l’armeé(?) je suppose
👿 👿 👿

ILLAL<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 47</span>
Membre
ILLAL 47
4 années 6 mois plus tôt

Une preuve de plus pour montrer au peuple qu’en democratie il faut savoir choisir ses leaders. Mais helas……

kouroukanfouga<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 854</span>
Membre
kouroukanfouga 854
4 années 6 mois plus tôt

J’ai un ami qui me disait tout le temps : “ni ma politiki kè pilitiki bè i kè” dans le sens du terme : “Si tu niques pas la politique c’est elle qui va te niquer” !!!

A force de laisser ce pays entre les mains des voyous, le résultat est NO COMMENT !

tienimango jitumuka yerewolo<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 3102</span>
Membre
tienimango jitumuka yerewolo 3102
4 années 6 mois plus tôt

att a vendu notre jamana aux jihadistes d,aqmi……boubeye a tout dit il a dit qu,il ya pas eu de combat pour la prise du camp ….cela veut dire que les soldats ont plie bagages pour remettre la cle des lieux aux salafistes d,aqmi……

foudkg<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 819</span>
Membre
foudkg 819
4 années 6 mois plus tôt

et ils ont meme balayé la base pour que tout soit propre avant de remettre les clés 😆 😆 😆

sismo-Nigerien<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 19</span>
Membre
sismo-Nigerien 19
4 années 6 mois plus tôt

merci les amis rafale et kouroufouga
pour ses renseignements visiblement votre armée semble plus équipée que la notre.C’est vrai que des officiers du niger se forment labas. Dans ce cas vous attendez quoi vous en finir avec ces voyous? faites une mobilisation générale pour leur botter le cul. Vous savez ou ou ils sont : tessalit. ne faite pas la guerre comme les blancs qui lancent des missiles et qui s’arretent là. vous ce sont vos terres qu’ils sont en train de prendre. Il faut les attaquer face à face. Terre à terre sinon vous allez devant de très grave désillusions.

kouroukanfouga<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 854</span>
Membre
kouroukanfouga 854
4 années 6 mois plus tôt

Mon frère je vois que tu es plus préoccupé par ce problème que les maliens eux-mm et c’est tout fait normal. Car vous compter tous sur le Mali pour en finir avec narco-trafiquants touaregs. pcq en effet il y’a un système de vase communicant, s’ils quittent le Mali ce soir, c’est soit le Niger ou la Mauritanie demain matin. Au lieu de passer votre temps à critiquer le Mali vous avez tout a intérêt à nous joindre vos forces pour qu’on finisse avec ces bandits.

sismo-Nigerien<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 19</span>
Membre
sismo-Nigerien 19
4 années 6 mois plus tôt

tu as raison mon frère tot ou tard le conflit sera transferer au Niger. cette attitude attentiste de notre gouvernement n’arrange pas le Niger si ça tenait qu’au nigérien normal nous serions dans les batailles depuis le début. et Puis permet moi de te siganler quand ces voyous traversaient le Niger, l’armnée à detruit un certains nombre de convois qui partaient au mali et nous on passaient pour des méchant alors que ATT lui les acceuillait avec de l’argent. Finalement voila le resultat cette situation n’arrange personne

wpDiscuz