Règlement politique de la crise du nord : Le Gouvernement opposé à des négociations ouvertes avec les salafistes initiées par le Haut conseil islamique

31

Le Haut conseil islamique voulait  entamer des négociations ouvertes avec les salafistes du nord du Mali précisément les  barbus d’Ansar Eddine. L’imam Mahmoud Dicko était convaincu de pouvoir ramener Iyad Ag Ghaly à la raison et à lui faire déposer les armes. Une entreprise certes audacieuse mais peu probante. Le Gouvernement Cheick Modibo Diarra plus que jamais engagé sur la voie d’une intervention militaire dans la région a affiché une fin de non-recevoir à la requête du Haut conseil islamique.

Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali.

Le Haut conseil islamique à travers son bureau des ulémas avait engagé, il y a de cela un mois, une réflexion sur les conditions d’application de la charia au Mali et dont l’objectif était de valider un document inspiré du Saint Coran et des hadiths du prophète Mahomet (PSL).  Ce document  devait ensuite être soumis aux plus hautes autorités du pays.

Le ministre en charge des affaires religieuses et du culte Docteur Yacouba Traoré qui  présidait la cérémonie d’ouverture s’était engagé à  porter le message du Haut conseil islamique pour l’ouverture des négociations avec les islamistes. Il avait à cœur de défendre ce dossier au sein du gouvernement.

Docteur Yacouba Traoré avait même rencontré le 1er vice- président de l’Assemblée nationale, Younoussi Touré,  sur ce sujet à l’hémicycle.

Le président du Haut conseil islamique Mahmoud Dicko déclarait  chez nos confrères de l’indicateur du Renouveau : ” Nous ne pouvons pas comprendre que des gens se mettent à amputer les mains et les pieds des populations du Nord au nom de l’islam. Et c’est pourquoi nous avons élaboré ce document pour aller les rencontrer afin de leur expliquer les conditions d’application de la charia avec des éléments de preuve. Si c’est une question de religion on peut la régler sans les armes, car nous avons gagné le combat contre le nouveau code des personnes et de la famille sous l’ère ATT sans prendre les armes. Si Iyad et ses hommes acceptent nos propositions en déposant les armes tant mieux mais dans le cas contraire nous nous rallions derrière nos autorités parce que le Mali est un et indivisible”.

Cette initiative du Haut conseil islamique ne semble pas avoir l’adhésion du Gouvernement Cheick Modibo Diarra opposé à toute forme de négociation avec les groupes armés.

Cheick Modibo Diarra aurait vertement fait savoir à l’organisation religieuse que le Mali n’est pas dans la logique de négocier avec qui que ce soit.

Lors de son passage à Paris en partance pour New York pour prendre part à la session de l’assemblée générale des Nations unies, où il devait soumettre aux Nations unies la requête du Mali pour une intervention militaire au nord, Cheick Modibo Diarra  avait déclaré que ” le temps pour les négociations est révolu “. Il ajoutait ” les pays qui parlent de négociation nous font perdre du temps “.

C’est dire donc que la démarche du Haut conseil islamique était vouée à l’échec. Aussi, la grande marche du front anti putsch, du collectif des ressortissants du nord et la dizaine d’organisations qui y ont participé, n’est plus ou moins qu’un cinglant désaveu pour les partisans d’une négociation avec les islamistes.

Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

31 COMMENTAIRES

  1. Que IYAD aille diable avec DICKO et tous ceux qui veulent negocier avec ces B—ATARDS QUI ONT EGORGES NOS SOLDATS NOS FRERES ET SOEURS JOUR ET NUIT 👿 👿 👿 👿

    Moussa Ag, qui pense que Iyad doit être pendu si la loi du Mali le permet….ILS ONT ÉGORGÉ NOS FRÈRES….BANDE DE B—ATARDS TERRORISTES….AU DIABLE À DICKO AVEC SES NÉGOCIATION AVEC LE DIABLE…..

  2. DICKO est un opportuniste s’il veut la CHARIA qu’il déménage avec son HCI à GAO. Il sera le premier à être fourtte. Il n y aura pas de négociations et l’armée malienne va botter les couilles de ses imbéciles de djihadistes. Ils vont finir tous très mâle. DICKO est en mèche avec ses traites et ça va pas macher. Vive le PM et vive le mali

    • Salut je regrette qu’un intellectuel peut parlé ainsi pour encore crée de l’anarchie et chacun de nous le sait qu’une résolution na jamais été facile pour amener les partis à la raison, et que en cet instant précis l’apport de chacun et chacune des fils du pays pour une sortie de crise pacifique est le bien venu.

  3. DICKO est un opportuniste s’il veut la CHARIA qu’il déménage avec son HCI à GAO. Il sera le premier à être fourtte. Il n y aura pas de négociations et l’armée malienne va botter les couilles de ses imbéciles de djihadistes. Ils vont finir tous très mâle. DICKO est en mèche avec ses traites et ça va pas macher. Vive le PM.

  4. Le MALI doit rester et restera un Etat laïc, un point un trait: ce principe n’est pas négociable dans l’espace CEDEAO !

  5. toi avec ton pseudo mouslim,tu penses que l’islam se resume a la bouche,on’est libre comme du vent a donner nos points de vue,toi qui est plus malien,qu’est-ce tas fait pour nous faire sortir dans cette impasse.Tu laches nos baskets wouah,meme demain si dicko nous vient avec un tel argument on lui demandera de distribuer ca aux gens comme toi,pourque tu puisses comprendre ta religion…….on ne negocie pas avec des gens atteints de parano 😛 😛 😛

  6. des Impoli sont pressés de voir la photo de Dicko
    pour montrer au monde entier qu’ils savent insulter

    • 1.)nous aimons la charia de DIEU mais pas le salafisme basé sur les lois wahabits different d celle d DIEU.

      2.)au mali ns som 97% soufisme comment admettre la loi salafiste des 1%
      3)le celebre precheur malien a ete conteste pour avoir dit que tous ceux qui prient ne sont pas tous musulmans voici la preuve :ces kafri au nord qui utilisent l islam com couvercle .

  7. Engager une reflexion sur les conditions d’application de la charia équivaut de facto à epouser l’idée d’Iyad. Le Mali n’est pas née ojourd alors pourquoi il n’ya jamais eu de telle reflexion Mr DICKO ❗ ❗ ❗ ❗ Oubien la reflexion était pour tailler une constitution sur Iyad ❗ ❗ ❗ Oubien même Mr DICKO pense en son fort interieur que son “waati” est arrivé pour gouverner :mrgreen: Avec la quantité et la qualité d’arme que detient Iyad, pensez vous (Mr DICKO) qu’une négociation pourra lui faire déposer ses armes ❗ ❗ Oubien voulez vous qu’on soit comme au Liban ou il ya l’armée et le Hezbolla alors chez nous il y aura Iyad et puis l’armée. Pensiez vous vraiment mettre l’éponge sur le massacre d’Aguelock ou des militaires par le simple qu’ils sont militaires ont été égorgé comme des lapins et n’en parlons des autres crimes ❗ ❗

  8. M. Dicko est un homme dangereux pour le Mali. Comment il peut être certain que Iyad va déposer les armes s’il n’est pas complice de ce dernier?

  9. ceux qui critique et insulte sont ceux qui foutent rien laisser les gens qu est vous vous avez fait rien la grande gueule seulement si c etait question Dicko aurait dja une place vs meme vs le savez ipocrites que vous etes aulieu de vous asseoir derriere l ordi et insulte les gens faites quelque chose vs meme sinon vous la boucler 8) ❗

  10. ceux qui insulte et critique sont ceux qui ne foutent rien aux lieu de vos asseoir derriere un ordi pour insulte qu est ce vous vous avez fait rien la grande gueule seulement si c etait une affaire de place Dicko aurait deja une place ici vous le savez tous ipocrites que vous etes

  11. La negociation avec les rebelles pour resoudre cette crise n’est qu’une diplomatie inconvenante et irreelle car elle ne fait que repousser dans l’avenir une guerre inevitabe. Qui ont peur de ces “triades” jihadistes du sahel?

  12. bien sur que le HCI et Dicko sont pour des négociations 👿 👿 ce faux cul de Dicko doit déjà avoir des garanties pour une place au soleil si le Mali devient un pays islamistes :mrgreen: :mrgreen:

  13. Ce qui est clair et net !!! Négocier quoi et avec quoi !!! MUJAO woooooooooo, Iyad wooooooooo, AQMI woooooooooo, MNLA wooooooooooooo, etc… ils sont tous pareils !!! Arrêtons enfin cette gymnastique autour de ce mot négociation…. 💡 💡

  14. La position du gouvernement est tout à fait logique, ils ont imposé leur charia par la force et le Mali doit l’enlever par la force aussi. Ce qui serait incompréhensible de la part du gouvernement c’est d’engager des négociation avec les terroriste, racistes et esclavagistes du MNLA. Il doit payer les actes qu’ils ont posé

  15. Comment negocier avec des gens qui s’en prennent a leur propre partisant au nom de la charia,il faut dire que vous voulez pactiser avec le Diable.Les gens de ansardine,sont “demonises”,ils sont en quelque sorte l’incarnation du mal vivant,donc seul la rigueur a travers les armes pourra mettre fin a leur folie meurtriere.
    Surtout Mr Dicko si vous vouliez reellement defendre la patrie,il faut chercher des maintenant des armes,puissent que les imans seront envoyer au front aussi,le jour de la reconquete.
    Le prohete Mohamed(PBSL)etait un tres bon general qui dirigeait les troupes sur les champs de bataille,donc les haidara,les dicko,les banzougou,les karamoko benfo,let’s ready,we will fight together.
    Surout Banzougou qui disait en 2009,lors de l’histoire du code de la famille,qui si on tue ATT et on suicide apres,tu seras directement dans le paradis,de surcroit il disait aussi que Dieu leurs a pas donne la chance de participer a la bataille de badr,donc Banzougou,Dieu ta donne ta chance de participer a la bataille de la liberation du nord…..

      • Sans nul doute, la négociation aujourd’hui a montré largement ses limites. Le Malien est convaincu que la seule solution est de faire cette inévitable. Ce qui va même permettre une bonne fois pour toute de découvrir toute la vérité tout en démasquant les complices et de mettre fin au problème du sahel.

Comments are closed.