Rencontre inter communautaire : Le réveil de la communauté noire Tamacheck

0

La sécurité, la décentralisation, les droits et devoirs  du citoyen, l’historique  de la communauté noire tamacheck,  le développement ont été  entre autres  sujets  abonnés lors des assises du Forum d’Essakane du 10 au 12  Août.

 En effet, les 10,11 et 12 Août, se sont tenues les assises du Forum d’ Essakane, 1er  édition, dans  la commune rurale de Menaka, région de Gao. Ont participé au dit forum plus de 4 000  personnes. Outre  les populations du  cercle  de Menaka, les délégations sont  venues des régions de Kidal, Tombouctou, Gao, Bamako  et de la République  du Niger pour participer  à l’événement. Enrichi  de l’expérience de l’association Tmiidriya du Niger. Seize groupes artistiques ont recrée les participants au   forum. Et pour  mettre la  cerise  sur le gâteau, des démonstrations  et parades de plus  de 120 chameliers  ont  eu lieu. Aussi, les artisans de la communauté  ne sont  pas restés en marge de l’événement. Des tentes pour  exposer des objets d’art ont été dressées sur le site  du forum  depuis  son ouverture. Des  objets archéologiques trouves  sur les sites du cercle  de Menaka ont émerveillé et ont  permis  de sensibiliser sur la sauvegarde  de notre riche patrimoine culturel.

Les noms dits de la rencontre.

C’est la première fois qu’une frange aussi importante amorce un processus d’approfondissement  à travers la valorisation de sa culture. La reconnaissance de sa contribution dans le développement du pays. En  effet, selon les organisateurs, le  statuts des Tamasheck  noirs  fait  qu’ils sont victimes d’injustices de toutes sortes ont–ils indiqué, leurs ressortissants  ( différentes  régions du Nord )  subissent jusqu’à présent sans aucun pouvoir d’influence les bouleversements  et les changements qui s’opèrent dans le nord du Mali. Aussi l’éparpillement géographique et les divisions internes   entretenues  par  d’autres facteurs font  que la  communauté  en  question se trouve inhibée  et sous évaluée  par rapport à leur  contribution dans le progrès  du pays et l’émancipation des ses membres ont-ils fait remarquer. La communauté noire Tamacheck pense  qu’elle a été  longtemps marginalisée et a été  exclue  et toutes les question d’intérêt  local,  régional et même  national bien qu’étant  l’une des plus importantes  en nombre dans les quatre régions du Nord. Les objectifs spécifiques de ce forum ont  été donc de mettre en confiance  la dite communauté par rapport. à ses  potentialités à contribuer au renforcement de la  stabilité, la paix  et la cohésion sociale et faire entendre  pacifiquement leur voix, sensibiliser sur les droits et devoirs du citoyens.

Ce  forum de Menaka a mis en débat  les  défis de la sécurité, la  bonne gouvernance. Il a fait  des recommandations en dix points. Il s’agit  du renforcement de la sécurité par la mise à  leur disposition des moyens accrus aux forces armées et de sécurité  de notre pays ;  la récupérations immédiate  et sans  condition des armes légères en circulation ; adhère  sans réserve à l’esprit  du Pacte national et à celui  des accords d’Alger  signés le 4  juillet 2006 la prise  en compte  de la communauté noire Tamacheck  dans la gestion  des affaires  publiques, l’intensification des missions d’information de sensibilisation sur les enjeux  et la mise  en œuvre  de la décentralisation, l’organisation des  campagnes d’information, d’éducation et de sensibilisation à la  citoyenneté et à la bonne   gouvernance ;  l’application des textes relatifs aux droits  de l’homme ; l’abolition  de toute  forme de pratique  es-elavagistes. Souhaite la tenue d’un  colloque  international sur l’historique de la communauté noire Tamacheck en vue de sa réhabilitation ; l’application de la Convention sur la diversité des expressions culturelles.

Le Forum a décidé la mise en place d’une Commission provisoire chargée du suivi et de l’application des résolutions du présent forum.
 

Président d’honneur :

Maha AG TOUTTA, chef de fraction

Oumar AG EMALI, chef de fraction

Ichakan AG OYYE, chef de fraction

Mohamed AG OUFENE, chef de fraction

 

Bureau de la Commission provisoire

 

Président : Mohamed AG AKERATANE

Secrétaire Administratif : Inamoud Ibny YATTARA

Secrétaire aux relations extérieures : Ibrahim Ibny YATTARA

Secrétaire aux relations extérieures : Mohamed El maouloud AG HAMADA

                                                            Ahmed AG Mohamed

4 Chargés d’organisation :   – Alassane ABBA

                                                – Al Meymoun AG Almoustapha

                                                – Al hassane AG AMMAR

2 Chargés de l’information et de la Communication :

                                                – Gamu DICKO

                                                – Rhaly AG IBRAHIM

2 Chargés des droits de l’homme :

                                                – Abdoulaye Macko

                                                – Sally AG Hamad ALAMIN                 

3 Secrétaires aux conflits :    – Dr Ibrahim ALWATA

                                                – Koïna AG AHMADOU

                                                – Hartata AG ELMILICK

                                   

PARTAGER