Rencontre intercommunautaire de Diré : Contribuer à la consolidation d’une paix durable au bénéfice de tous les fils du pays

0
Rencontre intercommunautaire de Diré
Une vue du presidium

Fidèle à ses objectifs de contribuer à un Mali de paix pour tous ses enfants, la plateforme des chefs traditionnels et coutumiers touareg de la région de Tombouctou, sous la clairvoyance de son président Hamma Ag Mohamed, vient de boucler le forum intercommunautaire de Diré. Organisé, du 29 au 31 juillet, de concert avec la mairie, la rencontre fut une réussite totale avec la participation de tous les acteurs œuvrant pour la construction et la consolidation de la paix. Dans une déclaration rendue publique à l’issue du forum, la plateforme des chefs traditionnels et coutumiers touareg de la région de Tombouctou remercie ses partenaires, condamne les récents actes de violence survenu dans la région de Kidal, exige l’arrêt desdits actes, en appelle à la communauté internationale pour le respect scrupuleux de l’accord issu du processus d’Alger, entre autres. 

Dans cette déclaration, Hamma Ag Mohamed rappelle l‘intermédiation jouée par la plateforme entre les leaders des Imghads et ceux des Ifoghass ayant abouti au pacte d’honneur et de contrat social, signé entre le GATIA et la CMA en octobre 2015 à Anafis se traduisant par la libre circulation des mouvements armés et des FAMAs sur l’ensemble des zones en conflit, convaincue que la société civile, à travers la plateforme des chefs traditionnels, constitue un levier déterminant pour garantir à souhait l’exécution dudit accord, la déclaration issue du forum de Diré remercie le gouvernement à travers le ministère de la Réconciliation nationale et les partenaires du GIZ qui ont facilité la tenue de la rencontre.

Par ailleurs, le forum lance un appel à toutes les communautés des régions du nord, particulièrement celles du cercle de Diré en vue d’entretenir des relations séculaires de respect mutuel qui ont toujours prévalu dans leur vécu quotidien. Avant d’inviter les chefs religieux, coutumiers et les communicateurs traditionnels à jouer pleinement leur rôle de conciliateurs, de modérateurs, de rassembleurs, d’éducateurs et de conseillers en vue d’asseoir une société basée sur la justice, l’équité, la tolérance et l’amour du prochain. Aussi, le président de la plateforme des chefs traditionnels et coutumiers touareg de la région de Tombouctou, Hamma Ag Mohamed, invite-t-il toutes les communautés de quelques ethnies qu’elles soient à jouer franc jeu avec les autres communautés sœurs avec lesquelles elles partagent le même terroir afin de dissiper toute suspicion entre elles. S’adressant aux femmes et aux jeunes, la déclaration leur demande d’être à l’avant-garde de la sécurisation des populations en dénonçant ou en mettant hors d’état de nuire tout malfaiteur animé d’intentions crapuleuses. A toutes les populations, le forum de Diré exhorte à combattre toute forme d’insécurité, condition sine qua none pour aspirer à la paix, seul gage de lutte contre l’analphabétisme et le sous-développement. Occasion pour le président Hamma Ag Mohamed d’en appeler à la responsabilité de tous les chefs de villages et de fractions, les imamas, les chefs des mouvements armés signataires de l’accord de paix, toutes obédiences confondues et les autorités locales à s’investir loyalement dans la recherche de la paix, de la cohésion sociale et du vivre-ensemble.

Par ailleurs, la coordination des chefs traditionnels et coutumiers touareg de la région de Tombouctou a appris avec stupéfaction les événements horribles survenus, le 21 juillet 2016 à Kidal, entre la CMA et le GATIA ayant entrainé mort d’hommes et plusieurs blessés dans les deux camps. Rejetant toute forme d’escalade pouvant annihiler les efforts des pays frères, tel que le Niger dont le gouvernement a servi de médiation entre les deux mouvements, la déclaration condamne avec la dernière rigueur cette barbarie aveugle dont l’ampleur du feu n’a épargné ni enfants, ni femmes, ni vieillards. Et de demander l’arrêt de toutes les hostilités et exhorter les uns et les autres à plus de retenue. Avant d’inviter les belligérants à s’inscrire dans le protocole des arrangements sécuritaires et institutionnels prévu dans la déclaration de Niamey du 17 juillet 2016 pour la gestion de Kidal.

Le forum de Diré adresse également ses sincères remerciements à la MINUSMA, aux forces de sécurité et aux autorités administratives du cercle de Diré.

Il faut préciser enfin que le représentant du gouverneur de Mopti, le préfet, les sous-préfets, le président du conseil, le maire et le député  de Diré, les chefs de villages, de fractions et de tribus de la région de Tombouctou ont activement participé à ce forum.

M KONATE/Maliweb.net

 

PARTAGER