Résolution de la crise du septentrion : Ladji Bourama perd les pédales ?

2
Résolution de la crise du septentrion : Ladji Bourama perd les pédales ?
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta

Depuis le nouveau revers subi par les FAMA dans la capitale des Ifoghas face aux irrédentistes et narcotrafiquants du Mnla et leurs acolytes, le locateur de Koulouba semble perdre les pédales. Le pigeon voyageur s’est-il fixe enfin ?

 

 

La montagne a accouché d’une souris. Plébiscité par les maliens croyant qu’il était l’homme idéal qui venait avec une baguette magique gommée la crise qui secoue le septentrion malien, Ibrahim Boubacar Keita n’a posé aucun acte sur le soubassement de son leitmotiv de campagne ‘’ le Mali d’abord’’. C’est plutôt, sous celui de ma famille d’abord qu’il s’est manifesté en plaçant ses cousins, beau frère, enfants et amis à des postes de responsabilité au lieu de se projeter sur la brûlante question du nord. Après la démission mouvementée de son premier  ministre Oumar Tatam Ly, il a jeté son dévolu sur le jeune Moussa Mara qui lors de son voyage à Kidal a livré les fama à la boucherie.  Les fama se sont heurtées à la résistance farouche et redoutable des narcotrafiquants et autres djihadistes dans la capitale des Ifoghas,  fief des bandits de tout acabit. Une déroute qui a tronçonné l’honneur des maliens.  Plongeant du coup les descendants des Soundiata, Babemba et Tièba et autres Samory Touré dans une amertume totale. Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants Soumeylou Boubeye Maiga a rendu le tablier dans une atmosphère exécrable. Au vu de ces débandades, Ladji Bourama est entrain de perdre les pédales, ou du moins le gouvernail du bateau Mali. Les maliens ne le reconnaissent plus, jadis homme à poigne. Le locateur de Koulouba doit changer de fusil d’épaule afin de redresser la barre qui depuis son investiture est entrain de s’incliner.

Moussa Samba Diallo

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. ibk ne croit qu’ a la force il a réflexion limitée c est pourquoi il ne peut gouverner alpha l’a bien compris c’est pourquoi il l’a vire le temps de la force brutale est dépassée
    c’ est le temps de l’intellect.

Comments are closed.