Retour de la paix à Tombouctou : Les ressortissants se concertent à Dakar

4

C’est la cité balnéaire de Saly, à quelques kilomètres de la capitale Sénégalaise, Dakar, qui a été choisie pour la tenue de cette rencontre de haut sommet entre les élus de la région de Tombouctou, les délégués des différents Camps de refugiés de Mauritanie et certains autres ressortissants venus discuter pour un retour de la Paix à Tombouctou.

phtoL’occasion était toute faite pour permettre à ce beau monde de discuter, de se parler, de se comprendre et surtout de partager entre maliens sur le sol Sénégalais sur une cause commune : Tombouctou et le Mali d’une manière générale.

Durant ces jours passés ensemble sur le bord de la mer, les ressortissants de Tombouctou ont dégagé des voix et moyens pour relancer les choses afin de faciliter la cohabitation et surtout se dire certaines vérités pour que cette cohabitation puisse se faire à travers des bases saines et claires : «Cette rencontre était vraiment nécessaire, par ce qu’elle nous a permis entre Tombouctoutiens de se parler et de se comprendre. Durant ces jours d’échanges, les uns et les autres ont exprimé leur point de vue, leurs inquiétudes, leurs craintes, leurs angoisses, mais aussi leur espoir de nous revoir tous réunis à Tombouctou comme avant. Lors de cette réunion, nous avons rencontré des gens qu’on pensait morts, car ils avaient disparu et personne n’avait aucune idée de leur présence dans les camps de refugiés.

Des gens ont pleuré à chaudes larmes après avoir retrouvés les parents et autres amis qu’ils pensaient morts, alors qu’ils sont dans les camps de refugiés en Mauritanie. C’est pourquoi, je demande aux uns et autres de faire attention avant de faire des déclarations d’exactions sur les disparitions de leurs proches», a dit le Maire de la commune urbaine de Tombouctou, M. Ousmane Hallé.

Cette rencontre a permis aux différentes délégations de parler franc surtout sur la participation et le soutien de certaines personnes aux groupes terroristes à Tombouctou.

«J’étais la seule et unique autorité restée à Tombouctou pendant les 10 mois d’occupations. Et je peux vous dire que cela n’a pas été chose facile. Quand j’ai vu les islamistes détruire les mausolées datant de plusieurs siècles, violer nos filles, brûler les manuscrits, impuissant, j’avais plus envie de vivre tellement l’humiliation était grande. Et si je devais voir derrière ces actes, le soutien d’hommes et femmes de Tombouctou, je ferai tout pour que justice soit faite. C’est pourquoi, je demande à ce que les coupables soient remis à la justice, car c’est comme cela que nous éviterons à notre ville d’autres problèmes à venir.

Ensemble, nous sommes convenus d’une déclaration commune que nous allons remettre au Chef de l’Etat pour un retour définitif de la paix à Tombouctou, faciliter la cohabitation entre les différentes couches de la population à Tombouctou et surtout le retour de tout le monde à la maison. En tant qu’élu, je ne fait pas de distinction entre les déplacés, car si les peaux claires ont fuis vers la Mauritanie et ailleurs, nombreux sont aussi les ressortissants de Tombouctou de peau noire qui ont fuis vers les régions Sud du Mali. Et sans distinction aucune, ils sont tous de Tombouctou et sont tous maliens.

Les gens ont quitté la ville pour diverses raisons, mais ceux qui se reprochent quelques et qui ont fait quelques répondront de leurs actes devant la justice et nous ferons tout pour cela, car nous ne voulons plus des actes comme cela», a ajouté, le Maire Ousmane Hallé.

Avant de finir ses propos, le Maire de la Commune urbaine de Tombouctou, M. Ousmane Hallé s’est dit très fier d’être de Tombouctou, il a également lancé un appel à tous les ressortissants de Tombouctou et les Maliens d’une manière générale.

«Je voudrais que nous ayons un esprit de pardon pour faciliter le retour à la normale. Je sais que beaucoup de gens ont beaucoup perdu et ont des rancœurs aujourd’hui, mais cela nous ne servira pas à avancer. Nous devons nous unir tous derrière les autorités et nous unir pour le Mali que nous aimons tous», a-t-il conclu.

Moussa KONDO, envoyé spécial à Dakar

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. pourquoi Dakar Tombouctou n’est elle pas libre? le Mali n’est il pas vaste? L’organisateur principal de cette rencontre n’est il pas un allié du MNLA? en tout cas les langues vont se délier un jour.
    A cette rencontre étaient présents des complice de l’occupant qui sont recherchés par les autorités maliennes. Qui les a mandatés si ce n’est le président d’une institution qui veut manger et qui mange d’ailleurs à tous les râteliers.
    Il ni y’ a pas et li n’y aura pas de racisme ou de stigmatisation au nord du Mali chez nous. Tout le monde est intégré et est respecté. Rappelez le président du conseil régional porte un nom typiquement songhois celui de Tombouctou est un bellah à la solde de ses maitres, d’autre élus dont je fais économie des localités sont des étrangers.

    • Ta mechancete et ton racisme sont tellement forts qu’ils t’ont meme empeché de relire ton post afin qu’on comprenne ce que tu veux dire

  2. Article minuscule, journaliste minable. Une rencontre de haut niveau (préférable à sommet), tellement importante qu’elmle a nécessité ton déplacement à Dakar. Elle a duré des jours, des participants y ont versé de chaudes larmes et tu n’as pas été capable de citer âme qui vive à l’exception du maire. Il y était seul ? Il est le seul à avoir pris la parole ? L’ambassadeur n’y était pas, aucune personnalité sénégalaise n’est venue témoigner sa solidarité ? Tu étais où dans tout ca ? Déhors ?
    Tu es un petit journaliste et tu ne connais pas le maire de Tombouctou. Lui n’es pas capable d’improviser ces paroles, tu tu n’es pas à même de les lui rédiger. Par ailleurs, il sied à chacun de s’attribuer le beau rôle, mais le maire a menti s’il déclare qu’il était le seul responsable resté à Tombouctou durant l’occupation.
    Pour finir, il faut simplement et souhaiter bonne digestion jusqu’à la fosse d’aisance. Le maire t’a bien nourri.

    • Si tu t’enerve, c’est que tu connais mal ce “journaliste”: il fait aprtie des plus nuls de la place. Je te conseille de lire son article sur “Ethiopian Airlines”.

Comments are closed.