Rupture avec l’extrémisme : Doutes sur l’engagement d’Ançar Eddine

18 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Entamées le vendredi dernier à Ouagadougou, les discussions entre  la délégation du groupe Ansar Eddine et le médiateur de l’Afrique de l’Ouest dans la crise malienne,  le président burkinabè Blaise Compaoré, ont abouti mardi dernier sur une déclaration de l’organisation islamiste dans laquelle elle a déclaré  sa disposition à trouver une solution négociée à la crise malienne, et à rejeter « toute forme de terrorisme ». Un engagement qui ne semble pas convaincre tout le monde car,  Iyad Ag Ghaky et ses camarades n’ont pas clairement rompu avec  les groupes terroristes et la charia.
On est-il allé trop vite en besogne ? c’est la question qu’on se pose 48 heures après avoir applaudi à deux mains les représentants d’Ansar Dine qui  ont dit rejeter dans une déclaration lue après l’audience accordée à eux par le médiateur de l’Afrique de l’Ouest dans la crise malienne,  le président burkinabè Blaise Compaoré, toute forme d’extrémisme et de terrorisme, promettre de lutter contre la criminalité transfrontalière. Ces engagement qui sont certes des avancées importantes, ne satisfont pas les principales  exigences de la communauté internationale, notamment la prise de distance  avec Aqmi, Al-Qaïda au Maghreb islamique, et le Mujao, Mouvement pour l’unicité et la justice en Afrique de l’Ouest. Ansar Eddine n’a pas explicité les conséquences de sa position, énoncée après une rencontre avec le président burkinabè et médiateur Blaise Compaoré. « Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) est partout. Sa force c’est la mobilité, on ne peut pas dire qu’on va s’attaquer à lui dans telle ou telle zone, il est dans tout le territoire malien, voire saharien », a fait valoir Mohamed Ag Aharid, porte-parole de la délégation de Ansar Eddine présente au Burkina Faso. Celui-ci élude  par ailleurs la question de la charia, pourtant une revendication centrale d’Ansar Eddine jusqu’à présent.
En effet, dans sa déclaration, Ansar Eddine ne fait pas non plus de référence même floue à la charia, pourtant appliquée dans des zones sous son contrôle. « Nous n’avons pas évoqué [dans la déclaration publiée mardi, NDLR] le problème de la charia parce que ce sont des détails qui ne doivent pas nous bloquer », a  déclaré Mohamed Ag Ahari. « Ce n’est pas ici qu’il faut évoquer la charia, c’est peut-être plus tard quand on aura trouvé des compromis pour nous permettre de travailler ensemble, de ramener la paix dans le pays ».
« Nous condamnons le règlement du problème par la force, mais si on est obligé d’aller à la guerre, on fera la guerre, (…) on se battra jusqu’au dernier sacrifice », a-t-il poursuivi, prétendant que son groupe représentait l’ensemble de la population touarègue. Car, selon lui, en cas de recours à la force, « l’histoire retiendra que c’est une coalition internationale contre le peuple touareg ».
Ansar Eddine se dit prêt à dialoguer avec les autorités de transition de Bamako en appelant aussi au dialogue avec les autres groupes armés maliens. Il faut attendre de voir tout ce que cela donnera dans les prochains jours.
Abdoulaye Diakité

SOURCE:  du   8 nov 2012.    

18 Réactions à Rupture avec l’extrémisme : Doutes sur l’engagement d’Ançar Eddine

  1. celui qui se tape blanche neige et sa coco 100 armes

    avis de deccès le ba kulé den kulé blanche neige transsexuel française de 63 ans est morte seule devant son ordinateur. Selon les policeirs les 3 sites qu’elle visitait était : maliweb – le site du mouvement du zazaouad – transsexuels/alsace

    :mrgreen: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :mrgreen:

  2. L'homme des tenebres

    Ok! C’est donc ça la nouvelle donne.

  3. Taba

    L’Harmonisation des positions respectives

    Pour un observateur exterieur, la position Malienne et celle des principaux partenaires gagneraient a etre harmonisees sur deux points clefs :1) Faut-il proceder immediatement aux elections et elire les representants nationaux dont la legitimite ne peut etre mise en cause ou bien doit-on liberer les territoires occupes et organiser les elections avec toutes les regions au grand complet.
    2) L’armee doit-elle combattre toutes les organisations terroristes
    et rebelles incluant les trois organisations extremistes ,a savoir,
    AQMI, MUJAO, et BOKO-HARAM d’une part et d’autre part ,les deux organisations rebelles ,l’une voulant instaurer la charia dans tout le Mali, l’autre reclamant l’independance politique pour le Nord du Mali representant les 2/3 du territoire national, mais toutes deux declarant qu’elles renoncaient a la lutte armee et voulaient atteindre leurs objectifs par des negociations avec l’Etat Malien.
    Le pays et le Gouvernement qui n’a pas encore pris une position officielle, semblent opter pour les elections generales apres les interventions reussies des troupes alliees au Nord du Mali. Le rationnel de cette approche se fonde sur la necessite de la participation des provinces du Nord qui sont les plus concernees au scrutin. Leur absence pouurait etre exploitee par certains leaders locaux pour entamer un processus de secession. Il va de soi que les populations du Nord prennent part aux elections qui vont decider de leur sort.Cela s’impose imperativement.
    En ce qui concerne la seconde question,le MNLA et Ansar Dine ne
    peuvent etre epargnes que s’ils deposent les armes et se mettent a la disposition des troupes alliees. Il s’agit d’ une capitulation. Il n’y a pas de demi-mesure. Nous tenons a faire un cerain nombre d’observations : les militants afghans, pakistanais ,algeriens etc.,d ‘AQMI et de MUJAO ont ete invites au Mali au depart par Ancar Dine et le MNLA pour former leurs recrues.Ces formateurs ont endoctrine ces jeunes Maliens et autres qui gardent des relations de loyaute envers ces intructeurs. Par consequent, Ancar Dine et le MNLA peuvent rejeter l’extremisme et le terrorisme mais la realite sur le terrain sera completement differente. Pour enrayer les conflits armes, l’armee doit agir avec beaucoup de fermete .

  4. mbè faso fè

    Même le dernier des gougnafiers savait que BLAISE COMPAORE pèserait de tout son poids pour éviter une guerre(inévitable) à ses protégés du MNLA dont dérivent le MUJAO et ANSAR EDDINE. Ce criminel devra désormais faire avec le courroux et la haine des Maliens. Il a aidé Nicolas Sarkozy à déverser sur notre pays tous ces meurtriers qui continuent d’avoir pour base le Burkina Faso.
    Le peuple Malien s’en souviendra, IN CHALLAH !!!

  5. tienimango

    iyad ta mort est tres proche sale fils de pute

    • celui qui se tape blanche neige et sa coco 100 armes

      tu as plus d’infos la dessus?
      :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  6. Dadi007

    Pourquoi negocier? qui pactise avec un terroriste est aussi un terroriste, ATT,Blaise Moshideen,Boutef pour ne citer que ceux là parmi les complices sont tous des batraciens terroristes.

  7. abdoulhamidtelly

    ou sont les soit disant brave militaires les mil maliens nont pas leur place dans larmee malienne on doit les env tous au champ de canne a sucre de dougabougou et un nouv recrut il ne peuv rien et ne pourons rien ces fuyard bande de peureux et mediocre

  8. Ngoloshi

    Le Mali est le pays de l’impunitéet tout le monde le sait. Voilà pourquoi ces criminels sont ménagés car ils savent que l’on va leur pardonner pour leur offrir soit disant une seconde ou eniemme chance !
    Jusqu’à quand cette mascarade va durer ? Des gens qui n’hésitent pas à commettre l’irréparable ne peuvent pas venir s’assoir et négocier avec nous. Il n’y a que le Mali qui accepte une chose pareille. Et nos morts ? et nos blessés et égorgés ? seront ils morts pour rien ? Il faut que tous ces gens rendent des comptes et soient jugés. Si l’état malien n’a pas le courage de le faire, c’est le peuple qui le fera un jour.
    Il faut qu’il y ait quelqu’un au Mali qui dise ASSEZ. J’ai entendu que des touaregs rebelles sont entrain de revenir réintégrer leur poste dans la fonction pyblique sans être inquiétés. Il faut qu’ils rendent des comptes. On en a assez de l’impunité.

  9. npogo

    Négocier ça veut dire intègré les élémants de AQMI dans L’Armée Malienne et félicité les badits de leurs actes criminel qu’ils ont commus dans les régions du nord du Mali, je pense qu’il n’yaura aucun imbécil parmis les autorité Malienne qui va acèpter cette sal négociation avec ses trafriquants criminels de toutes sortes.

  10. nonalinertie

    Comment le Prophète IYAD et les Saints d’ANESARDINE, qui sont des djihadistes convaincus, sont soudainement saisis d’une ferveur religieuse de négociation et de phobie de la charia maintenant, juste maintenant ? La mort et le bucheron ? Et pourtant, au paradis, l’attendent joyeusement de sculpturales vierges soumises, d’une beauté inimaginable offerte à soi seul (90, 40 000, 400 000 ou même à volonté par un simple tic de la pensée, ça varie selon les prêcheurs qui ne précisent pas si c’est une horde d’étalons vierges qui sont réservés aux femmes du paradis). Y abondent des vaisselles dorées et argentées, des plats exquis, et l’alcool du paradis, aaah ! il est dit qu’il possède des vertus à nulle part pareille : il n’enivre pas, il n’est pas amère, plus succulent que le meilleur des rhums ou des hydromels. Un long fleuve éternel de lait coule loin vers l’horizon. Une mare de miel se répand à portée de main. Il parait, selon divers prêcheurs, qu’il suffit de penser à un plaisir pour mourir d’extase et ressusciter instantanément. Que du bonheur, rien que du bonheur, et encore du bonheur, tout le temps, sans discontinuer, sans jamais s’ennuyer.
    Et pourtant ! Son grand frère, Ben Laden aussi, a passé sa vie à fuir le paradis qu’ils prétendent imposer aux autres. C’est vraiment étrange…

  11. L'architecte

    Il faut commencer par butter ceux qui sont partie negocier pour les autres ce sera plus tard.

  12. Iliaque

    « Une coalition internationale contre le peuple Touareg »!!!. ils oublient que quand ils voulaint faire accepter leur combat comme une revendication poltique qu’ils ont annoncé au Monde entier cest tout le Nord et non les Touareg seulement qui sont en rebellion.
    Maintenant le jeu semble clair, ils veulent dire que le denominateur commun de tous les mouvements serait le « peuple Touareg ». Retenons la Nuance! elle est importante et la communauté internattionale doit comprendre du coup que: Aqmi, ançardine,Mujao, Mnla sont une meme Entreprise avec seulemnt quelques interets divergents selon leur mode de financement!
    Ceux qui parlent au nom d’Ansardine a OUAGA ont leurs enfants et petits freres dans MUJAO ET AQMI, alors ou se trouve le juste-milieu?

  13. Maru

    Voila qu’ils n’pnt meme pas eu honte d’aller negocier apres 7 mois d’exaction contre leurs propres compatriotes. Ce sont eux qui ont invite AQMI et MUJAO dont il n’est point de faire une distinction entre eux.

  14. Maru

    Il ne faudra jamais croire a cette bande de laches, sanguinaires,racistes, apatrites. Ils ont eu seulement peur de l’imminente attaque qui est en vue. Il faudra qu’on les frappe au meme titre que tous les autres.

  15. Dans n’importe quel pays du Mali l’expression « crime » existe, de même que son pendant « criminel » c’est-à-dire celui qui doit être traqué, jugé et punis conformément à la loi en vigueur. C’est seulement au Mali que l’on voit des criminels, des multirécidivistes criminels comme Ayad Ag Agaly et compagnie bénéficier tant de soins de la prétendue communauté internationale et de tant de largesses. Il s’agit là d’un précédent inqualifiable.
    Négocier avec Ansardine, c’est négocier avec le Mujao et Aqmi qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui.
    Pzour revenir à ce Iyad Ag Agaly, voilà un homme qui a fait de la négation de la parole donnée un busness florissant sous le malheureux et naïf président ATT.Le voila encore plus pimpant sous les feux de l’actualité avec la complicité du Président du Burkina Faso sous le mandat de la CDEAO qui l’encourage et le presse à donner une parole de plus qu’il niera inévitablement quand il se sentira en sécurité. Pourquoi le président Blaise compaoré a déclaré récemment que certains de ses militaires avaient violé les règlements de l’armée du Burkina? Lui au moins semble décidé à appliquer ses lois. Puisse à l’avenir que tous les maliens politiciens traîtres rendre gorge un jour proche, afin d’éviter que chaque communauté ne s’engage à prendre les armes pour se défendre!
    En attendant, quel est l’accord international qui autorise le Burkina Faso à secourir les criminels du MLA depuis le Mali et à les héberger pour en faire des partenaires de négociation avec le Mali?

  16. perroquet

    Qu’est ce qui à négocier? Ne te fatigue pas, nous les fils du pays, nous sommes entrain de voir de voir la CEDAO et la communaute internationale, si rien ne fait d’ici le mois de decembre, nous partir sur le terrain en commençant par le premier jusqu’au dernier, on vous tuera tous. Je me demande, votre groupe est quel type de musilman, où tu as vu d’obliger quelqu’un d’être musilman?