Sale temps pour les islamistes du nord du Mali : L’armée malienne et ses alliés vers la grande offensive

18 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Après l’offensive des groupes islamistes contre la ville de Konna, la communauté internationale, sous la conduite de la France, décide enfin de passer à la vitesse supérieure, dans sa lutte contre le terrorisme. Les grandes puissances, l’Onu et les pays africains se mobilisent pour la guerre totale.

Dans quelle durée et comment le monde sera-t-il en mesure de chasser les islamistes ? Personne ne peut répondre à cette question. Le Mali et la France ont sonné la mobilisation générale avec l’offensive sur la ville de Konna.

Après le vote de la résolution 2085 par le Conseil de sécurité de l’Onu, la France ne voulait pas s’engager aussitôt dans cette intervention africaine. Mais, la situation s’est brutalement détériorée avec l’offensive des terroristes sur la ville de Konna. Obligeant l’état-major à bousculer ses plans pour bloquer la progression de la coalition des mouvements islamistes.

Pourquoi agir maintenant ?

Depuis plusieurs jours, les groupes radicaux dont Aqmi «la branche d’Al-Qaïda au Sahel», le mouvement Ansar Dine, qui milite pour l’instauration stricte de la charia et le Mujao, sont passés à l’offensive. Alors qu’ils occupent déjà le nord du pays et les villes de Gao, Kidal et Tombouctou, les islamistes ont attaqué la localité de Konna dans la région de Mopti sur la ligne de démarcation, avec pour objectif de prendre ensuite Mopti, dernier verrou avant Bamako. Pas question pour Hollande de laisser faire, d’autant qu’environ 6 000 ressortissants français vivent encore dans le pays. «Nous nous attendions à ce qu’un jour les katibas islamistes passent à l’action. On savait qu’ils étaient mobiles », assure-t-on au ministère de la Défense. Mesurant la porte de cette menace, Hollande a pris sa responsabilité pour engager l’armée française. «Le Mali fait face à une agression d’éléments terroristes, venant du Nord, dont le monde entier sait désormais la brutalité et le fanatisme. Il y va donc, aujourd’hui, de l’existence même de cet Etat ami, le Mali, de la sécurité de sa population, et celle également de nos ressortissants»

De quelles forces disposent les rebelles ?

La France a décidé d’attaquer les groupes islamistes après avoir observé, grâce à une surveillance aérienne pointue, des regroupements massifs de troupes: environ 200 véhicules, de style pick-up, bourrés de combattants, soit près de 2 000 islamistes très déterminés. Selon les services de renseignements français, plusieurs chefs d’Aqmi se trouvaient dans cette zone, ainsi qu’Iyad Ag Ghaly, le leader d’Ansar Dine. Une information confirmée par le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian. «Ce qui me frappe le plus, c’est le fait qu’Ag Ghaly ait réussi à coordonner tous ces groupes éclatés, avec une vraie stratégie, et à organiser la bataille sous l’autorité d’un seul chef », confie le ministre de la Défense. Aqmi possède des moyens antiaériens et des formateurs pour apprendre aux combattants à s’en servir. Des armes récupérées en Libye dans l’arsenal de Kadhafi. Sur le plan logistique, les insurgés font le plein de leurs véhicules en Algérie, de l’autre côté de la frontière.

La France se bat-elle seule au Mali ?

Après la prise de Konna, la France a d’abord épaulé l’armée malienne lors de la bataille de Konna. «Il suffisait alors de pas grand-chose pour que le pays sombre dans le chaos total », souligne-t-on au ministère de la Défense. Hier soir, la France ne souhaitait pas communiquer avec précision sur le dispositif utilisé dans les premières heures de l’intervention militaire. Mais selon nos informations, outre des frappes aériennes, des hélicoptères de combat sont entrés en action aux côtés d’un contingent de forces spéciales. En dehors de ces soldats d’élite, il n’y a pas eu de déploiement de troupes au sol. La France a renforcé son action en multipliant les frappes. Depuis plusieurs mois, des forces spéciales, notamment des commandos de marines et de paras, opèrent dans la zone pour des missions de renseignement et de localisation des otages. Cette stratégie de la France a été accompagnée des avions de combat postés à N’Djamena, au Tchad et au Burkina-Faso.

La France attend le soutien militaire des pays africains de la Cédéao (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest). Mais aussi celle des 250 instructeurs européens (dont des Allemands) qui doivent regrouper et entraîner les unités de l’armée malienne stationnées à Bamako. La Grande-Bretagne et les USA ont confirmé leur soutien logistique à la France. Le Sénégal, le Nigéria, le Burkina-Faso et le Niger ont envoyé des troupes dans le cadre de la Misma. Une équipé technique  de l’armée de l’air du Nigéria et le futur commandant de la force africaine engagée dans l’offensive pour déloger les islamistes sont à Bamako pour planifier une stratégie de déploiement des troupes.

Nouhoum DICKO

SOURCE:  du   14 jan 2013.    

18 Réactions à Sale temps pour les islamistes du nord du Mali : L’armée malienne et ses alliés vers la grande offensive

  1. DIOPGALSEN

    Les islamistes n’ont pas d’aviation à ce que je sache. Si donc les autorités maliennes avaient laissé les troupes de la sous région intervenir à temps aux côtés de l’armée malienne, nous n’en serions pas là. Ces bandits ne disposent d’aucune arme que nos armées respectives ne peuvent acquérir. C’est juste une question de volonté politique et de stratégie militaire.

  2. Fatoumata5436

    Lancer l’idée de négocier avec des terroristes violents et sauvages était tout simplement un hérésie. La preuve nous l’avons eu avec le massacre de nos soldats à Konna. Si le fanfaron de Sanogo s’était rendu à l’évidence, la situation aurait été totalement maîtrisée. Mais avec un discours du genre « nous avons les hommes qu’il faut pour reprendre notre territoire », bêtement lancé, sans renseignements précis sur l’armement ennemi, sur son entraînement, sur la qualité de ses hommes, prouve que le maître de Kati n’est qu’un aventurier. La France, elle, a démontré qu’elle avait les bons renseignements. Elle a frappé fort, vite et efficacement. Aujourd’hui on ne parle même plus de la libération de Konna où Sanogo (encore lui !) va tenter d’aller s’exhiber, mais de soulagement partout, à Lere, à Tombouctou, à Kidal, à Gao, etc. Voilà à quoi ça sert d’être connecté au monde, de savoir comme il tourne et quels sont les enjeux qu’il y avait derrière cette guerre « sainte » (mon oeil !) :-D

  3. Fatoumata5436

    Sanogo vaut beaucoup mieux que ces illuminés d’intégristes islamistes, c’est vrai. Mais il a fait beaucoup de mal au Mali depuis qu’il a tenté de rester au coeur du pouvoir. Aujourd’hui, il devrait plutôt prendre la tête d’un bataillon, pardon il est capitaine plutôt d’une unité et aller se battre sur le terrain comme le vrai Malien qu’il est. C’est lui avec ses amis démagogues comme Mariko, Guindo et autres qui sont responsables de la méfiance de la communauté internationale (à juste raison). Qui pouvait prendre le risque d’armer l’armée malienne, divisée, corrompue et qui commençait à verser dans l’indiscipline ? Personne. Si Sanogo s’était écarté du jeu, il y a bien longtemps que cette question aurait été réglée.
    Ah j’oubliais, le faux type de Blaise Compaoré appuyé par l’Algérie et la Mauritanie ont aussi leur part de responsabilité. Ansar Dine n’aurait jamais pu lancer l’offensive sur Konna si on n’avait pas de manière naïve prôné la « négociation » sans dire avec qui et sur quoi.

  4. doutouré

    « on ne veut d’aucun soldat étranger sur le sol malien » où sont ceux qui chantaient ça???
    vive la cedeao, vive la coopération inter-états

  5. Pseudo variable

    … » la faute n’est pas aux pays africains, mais d’abord aux autorites maliennes et particulierement Sanogo et des grands hommes politiques comme IBK qui se sont opposés à toute intervention militaire étrangère sur le sol malien »

    TRES, TRES, TRES JUSTE!

    On est mal placé au Mali (et c’est le moins qu’on puisse dire!…) pour reprocher la « lenteur » de qui que ce soit! C’est le Mali, et personne d’autre, au travers de l’ex-junte et de ses complices qui ont honteusement bloqué par tous les moyens, des mois durant, l’aide extérieure que la cedeao nous proposait!!! Au point d’avoir même exaspéré toute la communauté internationale!!!

    Alors aujourd’hui, quand on est malien, oser parler de « lenteur » est tristement risible!

  6. Le solitaire

    Je m’adresse a razgriz76 qui critique les pays africains qui veulent aide rle mali, sous pretexte que ces pays accourent maintenant apres que le « maître ». Il est important de mentioner que la faute n’est pas aux pays africains, mais d’abord aux autorites maliennes et particulierement Sanogo et des grands hommes politiques comme IBK qui se sont opposés à toute intervention militaire étrangère sur le sol malien. Il y a aussi le fait que ces pays africains n’ont pas les mêmes capacités que le France et sans un soutien financier et logistique international, aucun de ces pays n’est en mesure d’intervenir militairement au Mali. Alors de grace soyons humbles et reconnaissant à tous les pays frères et amis qui viennent nous apporter leur aide malgré leurs propres difficultés internes.

  7. faber

    Zayd si vous n’arrivez pas à faire la part des choses c’est pitoyable pour toi, vous parlez de deux ou trois coups de fouet en oubliant ceux qui ont perdu leurs mains, lapidés à mort etc… Mes toi à leurs place pendant une minute que c’était vous meme ou votre père ou votre mère ou votre frère ou soeur ou un de vos proches ayant perdu ses mains ou lapidé à mort et après quoi de juger l’acte d’exaction.
    Si vous etes terroriste ou un deux prière cessez de dire des propos malfrats sur notre cite car tot ou tard par la grace divine on finira par vous tous. :twisted:

  8. Ibou Keita

    Au fait quelqu’un sait-il où est passé le matamore de Kati depuis ces derniers jours ?

    • filos

      Il a été à Konna vendredi pour galvaniser les troupes, il est retourné dimanche les images sont apparues à la télé.

      • Djuska

        Il joue au bon Samaritain. Comme un grand chef stratagem. pauvre Sanogo. va hiberner on te reveillera apres. Il joue comme un vrai demaguogue, comme si c’est lui qui a dirige l’operation francaise au mali. Mefions-nous de ce type, il peut tout melanger au Mali encore. Nous devons laisser son sort aux francais et americains, sinon il est dangereux. il a deja goute a l’opulence.

        • Djon Te

          combien d’ africains de cette maniere encore? que les noirs se reveillent enfin- si ce n’ est le colon c’ est l’islamiste ou des idots comme toi…

          SANOGO quoi qu’ il fasse est un malien et agirait en conscience, exactement comme Dioncounda et peut etre Alpha Omar Konare qui autre au Mali….
          DES FAUTES GRAVES, COMMETTENT CEUX QUI ACTENT, SARKOZI, SANOGO OU HOLANDE… irez vous les chercher tous ?

  9. Maligator

    50 ans d’independance et pas capable d’avoir une armee pour proteger l’integrite de son territoire. Je crois qu’apres la guerre on ferait mieux de demander a la France de nous coloniser a nouveau avant que tous ces charognards de politiciens ne viennent revendiquer le pouvoir. A qui la faute? Et bien on est tous coupable. On savait ce qui se passait au Mali pdt belle lurette, mais on a decidé de fermer les yeux la dessus. Le Mali nous appartient tous et la voix de chaque individu doit etre entendue. On a Confier le pouvoir a ces pilleurs pdt des decennies sachant exactement ce qui se passait derriere les coulisses en acceptant les faits qui, soit disant font partis de notre culture. Il est grand temps de se debarasser de toute la classe politique et de s’assurer de la mise en place d’un systeme basé sur la transparence et le developement de notre societe. Cela passe bien entendu d’abord par un changement de mentalité, qui ne se fera que par une alphabetisation generale du peuple.

    • filos

      Ce n’est pas seulement le Mali, mais aucune armée de la sous région seule ne peut faire face à ces terrosriste sur antrainés et plus équipés. Les américains avaient dit que sans appui aérien d’une puissance la CEDEAO ne peut pas arrêter ces terroristes.

  10. razgriz76

    maintenant que la france est venue au secour du mali voila les pays africain qui commencent se manifester et meme le burkina ca alors le maitre a ete vite suivit par les eleves. merci tous pour votre aide et diocouda ne va pas signer des accord sans l aval du peuple car le petrol est au nord du mali

  11. Koumba Sacko

    Nous disons le temps où les rebelles sont introduits comme « cheval de Troie » pour infomer l’ennemi pour refuser de ravitailler les troupes en position avancée ou faire des replis soit disant stratégiques et laisser les 2/3 du pays est du passé avec les « jeunes gens »

    Nous disons fiers intrépides soldats patriotes tels des tigres rugissez et bondissez sur les proies de faux djihadistes Suppôts de Satan fidèles et adeptes de Dajal ou Antéchrist déchiqueter les et expédiez les en Enfer leur habitat naturel

    Nous disons fiers intrépides soldats patriotes tels des hippopotames mugissez et foncez sur ces faux djihadistes Suppôts de Satan adeptes et fidèles de Dajal ou Antéchrist brisez les et envoyez les en Enfer qu’ils considèrent comme leur Paradis

    Nous disons que la zone nord du Mali aura bientôt 1site touristique de plus au grand bonheur du monde touristique malien car il sera unique au monde

    Nous disons que ce site s’appellera « le tombeau des Suppôts de Satan » de faux Djihadistes

    • zayd

      AHAHH et c’est qui les vrais alors.

      C »est qui ton « Nous disons », c’est toi et ton imagination.
      où sont les preuves des exactions d’ansreldin, a part deux trois coup de fouet qu’est que vous leur reprochez.
      C’est pas eux qui ont fait le coup d’état à bamako, tout le monde l’oubli. Pendant ce temps les fauteur de trouble dorment tranquillement.

      • Je suis un vrai Malien

        s’il vous plait, ne racontez pas de bettises sur maliweb, comment comparer un putchiste qui pense avoir servit son pays a des violeurs amputeurs, narcotraficants et terroristes, mesurez vos propos et reflechissez avant de lancer vos connerie sur notre site!!! Des hommes braves et des femmes sont entrain de mourrir au front pour liberer ce pays que certains assoiffés du pouvoir comme ATT ont plongé dans la merde!!!

        • zayd

          narco trafficant mais c’est ça
          et financer par la cia aussi arrêtes de ragrder les films hollywiodien et même la télé
          donnez vos preuves un peu au lieu de balancé des fausses rumeurs
          vrai mytho ouais