Le Secrétaire général des Fare à la cérémonie d’adhésion de l’association Djiguiya Ton : «Nous n’avons plus Kidal et d’autres localités aujourd’hui par la faute des apprentis politiques»

8

Le Secrétaire général des Fare à la cérémonie d’adhésion de l’association Djiguiya Ton :   «Nous n’avons plus Kidal et d’autres localités aujourd’hui par la faute des apprentis politiques»Le parti Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare-Anka Wuli) s’agrandit. Il vient d’enregistrer une vague d’adhésions de militants et sympathisants de l’association Djiguiya Ton, des Clubs des empereurs et des Clubs des amis de Kanté Fatoumata Haïdara en Commune VI du District de Bamako.

 

La cérémonie d’adhésion s’est déroulée jeudi 26 juin 2014 au quartier général du parti Fare. Elle a été présidée par le Secrétaire général des Fare, Mahamadou Keïta, en présence des membres du bureau du Secrétariat exécutif national, de la présidente de l’association Djiguiya Ton accompagnée par ses militants et sympathisants venus nombreux pour la circonstance.

 

Le Secrétaire général des Fare Anka Wuli, Mahamadou Keïta, a remercié les nouveaux adhérents. À l’en croire, il n’est pas donné à un parti politique de recevoir tous les jours des militants jeunes de cette envergure. «Vous avez décidé ensemble de nous rejoindre au sein du parti Fare-Anka Wuli. Cela ne nous surprend guère parce que la Commune VI peut être considérée comme une Commune importante d’autant plus que, c’est celle du président du parti. Si des femmes, des jeunes  et des hommes décident de nous rejoindre en ce moment précis de l’histoire de notre pays, c’est dire que nous, aux Fare, nous ne sommes pas trompés de combats. Nous avons voulu et souhaité pour ce Mali, un autre Mali émergent et cette émergence se fera avec la jeunesse», a déclaré Mahamadou Keïta.

 

Par ailleurs, s’adressant aux nouveaux adhérents, il a souligné qu’être militant des Fare-Anka Wuli, a ses exigences. Aux dires du Secrétaire général des Fare, la politique d’aujourd’hui n’est pas la chose la mieux partagée, parce que les hommes politiques ne sont pas vus comme on aurait souhaité. C’est pourquoi, ajoute-t-il, «nous, aux Fare, nous avons décidé de faire de la politique autrement pour la jeunesse,  les femmes et les hommes du pays».

 

En outre, il dira que «faire de la politique autrement, veut dire donner à la jeunesse plus de chance et de perspectives. Nous voulons respecter la jeunesse en lui demandant d’aimer le travail. Nous n’avons pas de thé à vous offrir, ni des t-shirt, mais nous avons nos idées, nos valeurs à faire partager avec vous pour notre pays. Je souhaite vivement que vous qui nous rejoignez aujourd’hui, puisiez partager ces valeurs avec vos amis et vos familles pour renforcer nos rangs, parce que les Fare sont décidés à construire ce Mali».

 

Le Secrétaire général a également rappelé aux nouveaux adhérents que les Fare, à l’issue de leur 1er Congrès ordinaire tenu les 15 et 16 mars 2014, ont décidé d’être dans l’opposition républicaine, démocratique et constructive. «Nous dirons merci au régime en place, s’il pose des actes qui vont avec l’intérêt du pays. Mais nous dirons non, lorsqu’on doit envoyer notre armée à l’aventure ; nous ne pouvons pas accepter cela, car ce sont des fils du Mali. Nous ne pouvons pas accepter que des hommes politiques, pour des intérêts politiques, puissent amener notre pays à l’aventure, lui faire perdre le peu que nous avons engrangé au Nord ; parce qu’au Nord, au moins nous avions Kidal en partie. Mais aujourd’hui, nous n’avons plus Kidal et d’autres localités par la faute des apprentis politiques. Vous, les jeunes, c’est à vous de prendre vos responsabilités, le Mali n’appartient à personne», a conclu le Secrétaire général.

 

La présidente de l’association Djiguiya Ton, Kanté Fatoumata Haïdara, a expliqué les raisons de son adhésion aux Fare. Selon elle, le président des Fare,  Modibo Sidibé, est un homme honnête, travailleur, qui a servi le Mali pendant des années sans être impliqué dans des affaires de détournement. «Cet homme a une vision claire pour le développement du Mali. C’est pourquoi, je suis venue aux Fare», a ajouté la présidente de l’association Djiguiya Ton sous les applaudissements de ses militants.

Diango COULIBALY

 

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Les chiens aboient la caravane suit allègrement son chemin. Les aigris vont mourir. Car les FARE vont continuer à éclairer la voie des Maliens. Depuis l’Initiative Riz, le prix du sac de riz n’a pas connu d’augmentation sur le marché national. Tout le monde y gagne à commencer par les producteurs (coton, céréales, etc.). D’où le maintien de l’opération après ATT et surtout sa consolidation par IBK. L’Initiative riz est le résultat d’une vision claire pour le Mali. N’en déplaise à ceux qui ont fait du mensonge un argument de conquête du pouvoir et de la gestion d’Etat.

  2. Nous avons perdu Kidal parceque nous sommes incapables de defendre notre pays…
    Desolé!

  3. Nous n’avons plus kidal parce que le Mali est rempli de généraux de salon dont le président de ton parti.

  4. Mara ce apprenti politique a secoué ton président actuel au législatives passées et dit moi quel autre politicien a surpris IBK encore? Quel a été le score de ton représentant au présidentiel passé?

  5. ” Modibo Sidibé, est un homme honnête, travailleur, qui a servi le Mali pendant des années sans être impliqué dans des affaires de détournement”.dixit Kanté Fatoumata Haïdara.Et nos 42.5 milliards de l’initiative riz détournés par Modibo SIDIBE? 🙄 🙄

    • Sambpu comme c’est malhonnête de porter de telle accusation gratuite. S’il y avait eu détournement de 42 milliards, l’Opération riz n’aurait jamais vu le jour à plus forte raison d’être successivement et systématiquement reconduite par les différents gouvernements qui ont suivi. Mieux, le régime actuel vient de le renforcer avec une réduction supplémentaire de 1000 FCFA sur le prix du sac d’engrais subventionné. Il n’y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir!

      • Samb-pu, comme ton pseudo l’indique, tu pus veritablement la méchanceté et l’hypocrisie. Heureusement que le peuple sait désormais qui sont réellement les vrais fossoyeurs des déniers publics (affaire Tomi, avion, hélico, rolls, piscine, domicile privé, mensonges d’Etat, que sais-je encore…)

    • SAMBPU :
      Avec tout le respect pour toi ,intellectuel que tu es !!! vas sur le site du verificateur general , ainsi tu seras mieux eclairé . Etant un fan de ce site Mr sambpu tu ne raisonne pas toujours de cette facon .

Comments are closed.