Selon une ONG britannique, l’armement des groupes du nord vient en partie de l’armée

L'organisation britannique Conflit Armament Research, vient de publier son rapport sur les transferts d'armes dans le Sahel.

10
Selon une ONG britannique, l'armement des groupes du nord vient en partie de l'armée
Image d'illustration
L’organisation britannique Conflit Armament Research, vient de publier son rapport sur les transferts d’armes dans le Sahel. Selon ce rapport, les mouvements armés maliens ont utilisé une proportion croissante d’armes lourdes obtenues à partir des stocks de l’armée malienne, privilégiant le matériel récupéré localement à celui acheminé à partir de sources libyennes ou étrangères.

L’ONG a travaillé dans une dizaine de pays, dont le Mali, pour établir une cartographie des flux d’armements dans la région. La guerre en Libye a amplifié les transferts d’armes notamment à travers un grand nombre de combattants touaregs jadis recrutés au sein des armées de Kaddafi. Les résultats présentés confirment que la prolifération des stocks d’armes de l’ère du dirigeant libyen a renforcé les Touaregs ainsi que les insurrections islamistes au Mali.

Ils ont permis à des acteurs armés opérant dans toute la région, d’ acquérir de l’armement. Bien qu’il soit difficile de confirmer cela de manière quantitative, le rapport laisse penser que les saisies massives effectuées pendant les crises de 2012 et 2014 ont été, pour les groupes armés maliens, des vecteurs d’approvisionnement d’armes illicites plus importants que les vols post-crises, les ventes ou les transferts en contrebande.

Ainsi les mouvements armés maliens ont utilisé une proportion croissante d’armes lourdes obtenues à partir des stocks du gouvernement privilégiant le matériel récupéré localement à celui acheminé à partir de sources libyennes ou étrangères.

Selon Claudio Gramizzi, un des conseillers de l’organisation, le trafic des armes en provenance de Libye a fortement diminué. La raison tient non seulement de la demande en baisse, mais aussi à cause de la surveillance accrue de la Force Barkhane. Il estime que les routes de trafic traditionnelles sont de moins de moins utilisées.

Claudio Gramizzi est au micro de nos confrères de RFI :
« Il y a encore certainement du trafic qui s’opère à partir de Libye. Cependant, la tendance générale des premiers mois qui ont suivi la chute du régime Kadhafi, on assistait vraiment à un écoulement systématique de stock à partir de l’ancienne armée libyenne, de l’ancienne armée de Kadhafi, ont certainement ralenti d’un côté. Et puis de l’autre, il y a une demande croissante au niveau libyen lui- même. Étant donné que l’apparition de beaucoup de conflits inter-communautaires, ont créé effectivement un besoin local, qui fait que lorsque des stocks sont rendus disponibles les trafiquants libyens ont tendance à écouler cela de manière locale, ou elle est utilisée directement.

Très certainement à partir du moment où la surveillance de ces espaces s’est accrue, notamment avec bien attendu l’engagement de l’armée française et le déclenchement de l’opération Barkhane. Je dirai que les routes des trafics traditionnels sont devenues moins exploitées, si on pense au Mali par exemple, le tiers des attaques à la roquettes lors des 18 derniers mois, ont été surtout effectuées avec l’armement qui sortait du stock de l’État malien lui-même ».

Par studiotamani.org

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tares idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes partisanes que les lettrés mutants maliens politiques députés maires Hommes en armes sociétés civiles religieux et leurs fidèles klébars et doungourous sont les principaux responsables du renforcement de la puissance de feu des ennemis de leur Mali

    *par l’introduction dans l’armée de rebelles soldats et officiers comme « cheval de Troie » qui ne font que rejoindre les ennemis du Mali au 1er coup de feu avec armes et tenues ou restent dans l’armée pour informer les ennemis des stratégies de l’armée ou qui font des replies stratégiques bidon et foutaise pour permettre aux ennemis d’occuper le terrain et en abandonnant ainsi leurs armes sur le terrain évacué pour les ennemis de leur Mali

    *par l’introduction dans l’armée de soldats et officiers membres de la famille du clan politique qui ne pensent qu’à « bouffer leur part du Gâteau-Mali succulent savoureux qui donne de l’embonpoint» et qui ne sont point prêts à mourir pour leur «Pays-Mali» et qui détalent tels des lapins au 1er coup de feu en laissant leurs armes aux ennemis de leur Pays-Mali

    *par le renforcement de la puissance de feu des ennemis en recevant « à bras ouvert avec gite et couvert » les soldats de la garde de Kadhafi avec leurs armes du jamais vu dans l’histoire des réfugiés car les réfugiés sont toujours désarmés avec d’accéder dans leur pays d’accueil

    Nous disons et rappelons il revient maintenant aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant 1amour profond pour leur Mali d’exiger de faire passer devant la cours martiale ou 1juridiction militaire spéciale tous ces soldats et officiers et s’ils sont coupables ils doivent être sanctionnés à la hauteur de leurs fautes

  2. Tout comme le Matin on prend un Journal au hasard et un coup d’oeil sur Pages Internationales et voir ce que l’on nous dit et ce que l’on ne nous dit pas:GB Conflit Armament Research écrit: “l’armement des groupes du nord vient en partie de l’armée”.
    – On y va au Mali et là on est dans le militaire. Les élites et stratèges militaires nous expliquent l’état des lieux du business d’armes: Comment, combien, qui et où…etc.Evidemment une très belle idée. Sauf qu’il faut prendre la précaution à ne pas trop s’embourber dans le récit commun planifié et exécuté:

    1- “L’armement des groupes du nord vient en partie de l’armée”, en même temps une cartographie des flux d’armements dans la région indique les stocks de M Kadhafia qui ont renforcé les Touaregs ainsi que “LES INSURRECTIONS ISLAMISTES AU MALI”. Le mot est loin d’être fort…

    2- “Ils ont permis à des acteurs armés opérant dans TOUTE LA REGION, d’ acquérir de l’armement, restriction: on ne connait pas la quantité! Curieux…

    3- Préférence d’ “armes lourdes” maliens par rapport à celles venues de la Libye! Non de Dieu…Ces groupes armés devraient avoir vraiment de bonnes raisons de changer les armes libyennes contre celles locales des industries maliennes…

    4- Et la “Grâce” à Barkhane qui aurait au moins coupé les routes traditionnelles du trafic! On dira plutôt enfin, sauf que place à nos propres armes destinées à nous tuer nous mêmes, car les Liyens eux-aussi en besoin des leurs. – Bref! Similitudes de conflits interethniques, exacerbations de tensions sociales similaires d’un côté comme de l’autre à des dégrés certes différents, mais avec le même objectif cynique, sans y avoir besoin de recourir nécessairement au levier militaire, puisque déjà les tactiques politiques, psychiques et médiatiques pourraient servir à faire l’essentiel…

  3. ONG britannique de merde, qui les a invité sur le territoire malien?
    Ont-ils fini d’enquêter sur les armes britanniques présentes dans la guerre en Syrie, Irak, Libye, Afghanistan etc?
    Punaise, que ces occidentaux nous foute la paix! C’est si compliqué que ça?
    OCCIDENTAUX FOUTEZ NOUS LA PAIX.

    • Meme si je me mefie dès fois de certains Idifferents ONG, après avoir lu et relu je pense qu’en partie leur recherche a du sens. En partie.
      Depuis le debut de cette crise beaucoup de casernes contenaient des armements qui ont été laissé derriere sinon abandonner.
      Donc facile pour les groupes terroristes de faire du stock au detriment decnos Fama. Je cois que ca vaudrait la paine de jJeter un coup d’oeil sur leur site.
      A suivre …

  4. Je me demande combien d’obus de roquettes cette ong a récupéré sur le terrain, au mali, et les retracer au stock de l’armée malienne…
    ———————————————-> Quand, où, quels moyens… ???
    Ah ces études fantômes qui font avancé leurs plans, il faut s’en méfié!

    Pendant ce temps, ces ong britaniques ne disent rien des tueries de l’armée britanique en libye..

  5. Comrades this is part I like best when they give us American lawyer style reasoning which is simply to tell a convincing lie shifting blame from actual culprit to another party. They know damn well heavy weapons being used are primarily from parts outside Mali. Flow of weapons is lessened being more weapons are needed to fight in Libya plus to deceive us into believing terrorists military capability have lessen. Thus encouraging us to make ourselves vulnerable to offensive which might be sustained unto victory by terrorists. This is cause any foreign reports not revealing terrorists where about should not be given merit by military of Mali. We know what weapons have been stolen by traitors in Malian military thus is not of need of British entertainment today report on that matter. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  6. Cette ONG Britannique de merde se foute vraiment des maliens….
    Sur quelles données s’appuie t’elle pour telles affirmations…
    Les maliens doivent se méfier de ces espions occidentaux sous couverture “ONG”….

  7. … ‘ le tiers des attaques à la roquettes lors des 18 derniers mois, ont été surtout effectuées avec l’armement qui sortait du stock de l’État malien lui-même »… ‘ … /// …
    :
    Oui bon… ! on sait qu’ils tendent des embuscades aux convois militaires et attaquent les Camps militaires Maliens… Quand ils ont le dessus, ils en profitent pour se servir. Pour autant, on se demande quand même d’où viennent tous leurs véhicules 4×4 et des armements lourds qu’ils possèdent. C’est du matériel très cher qui ne viennent pas de l’Armée Malienne. Alors, qui les financent… ??? Mais les FAMA montent en puissance, ça va changer.

    • Voilà des ONG qui distillent de la desinformation dans le simple but de discréditer le Mali et son armée! Poutine a raison d’interdire ces ONG qui devraient s’occuper de ce qui se passe dans leurs pays d’origine. Cette ONG britanique doit être frappée d’amnésie, a-t-elle oublié que ces gens sont venues de la Libye au moment de l’assassinat de Gadafi par la pseudo “communauté internationale”, lourdement armés? des armes piquées dans l’armée lybienne.

      • C’est vrai…, ils sont venus de Libye, armés jusqu’aux dents, et accueillis comme réfugiés. Certains avaient fait leur carrière militaire dans l’Armée du GUIDE…!

Comments are closed.