Séquelles de la guerre au Mali : 50 « terroristes islamistes » localisés à 50 km de Tambacounda

6
Un groupe d’islamistes à Tombouctou après avoir

La sous-région ouest-africaine s’y attendait. Surtout les pays frontaliers au Mali, comme le Sénégal, la République de Guinée, la Mauritanie, etc. La menace terroriste s’approche-t-elle davantage du Sénégal ? Pour l’heure, la première alerte vient d’être déclenchée à la frontière sénégalo-malienne.

Un groupe de 50 « terroristes islamistes » a été repéré ces derniers jours dans le village malien de Djimbé, situé à 50 km de Tambacounda (Est du Sénégal), selon nos confrères de « L’Observateur ». 

L’information est confirmée par le Commandant de la zone militaire N°04 du Camp militaire Mamadou Lamine Dramé de Tambacounda. Aussitôt selon le même organe, les autorités militaires sénégalaises ont alerté leurs collègues maliens, qui ont illico lancé la chasse aux terroristes.

Du côté du Sénégal, des mesures ont été prises. On peut citer « l’intensification des patrouilles motorisées à la frontière, des patrouilles conjointes et simultanées Sénégal-Mali-Mauritanie, les nomadisations dans les zones aurifères (Sabodala,Saraya et Kéniéba) », informe le Colonel Sagna de la zone militaire N°04.

Par ailleurs, il ajoute que ses mesures viennent s’additionner au « renforcement des points sensibles à l’intérieur de Tambacounda, la mise sur pied d’une compagnie d’intervention et d’une compagnie circonstancielle sur court préavis dans le but de contenir la nouvelle menace ». 

Gata Doré / pressafrik.com

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Attention dans la situation actuelle à ne pas faire d’amalgame car tous ces qui portent drd turbans ne sont pas forcément des djhadistes et tous les djhadistes n’ont pas la peau claire. Essayons de sortir de cette situation avec la tête haute en limitant les erreurs.

  2. l’heure est d’ arrêter les sois disant islamistes car nous n’avons pas faire nos prisons pour les djiadistes mais les fausses communes nous pouvons les enterré la dedans

  3. Ouf, enfin, la Mauritanie participe aux patrouilles, alors que son silence était assourdissant jusque là.

  4. Il faut Les exterminer, jusqua leur plus petite céllule vivante, Ces Bandits n’ont rien de musulman,grace à leur dérives congénitales, notre si belle réligion est critiquèe dans Les moindres recoins de la terre entiére. Il faut Les tuer tous. Il ne faut meme pas en faire des prisoniers de guerre.

Comments are closed.